Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



le 5 mars 2016
J'ai découvert la couleur des sentiments en voyant le film (comme beaucoup de personnes je pense...) Je l'avais adoré. Je le regarde fréquemment, l'histoire d'Aibileen et Mae Mobley étant très touchante et Hilly cruellement odieuse.
Puis j'ai acheté le livre et... Je l'ai littéralement dévoré. Encore mieux que le film. L'histoire entre Skeeter et Stuart est bien plus complexe que présentée dans le film en fait.
Le sujet est triste mais raconté sans amertume. Les dames de Jackson, Mississipi, sont horribles mais on s'y attache quand même. On se dit que c'est triste qu'Elisabeth n'ait pas plus de courage pour s'opposer à Hilly quand elle a tort (ce qui est souvent le cas^^) On rit des histoires de Minny, on a de la peine pour Skeeter quand sa prise de conscience sur la situation des noires l'éloigne de ses amies et éloigne ses amies d'elle. On voudrait être sure que Mae Mobley aura une belle vie, comme l'imagine Aibileen à la fin.
On rit, on pleure de concert avec les personnages du livre.
Une belle histoire à lire et relire sans se lasser ...
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 24 août 2015
Je ne sais pas pourquoi, c'est d'abord la couverture qui a attiré ma curiosité. Et puis je me suis laissée emportée par l'histoire. Les personnages sont attachant et chaque paragraphe trouve son propre narrateur. On passe du point de vue d'une personne au point de vue d'une autre personne tout en avançant dans l'histoire. Toutes ces visions sont très intéressantes et lorsque ce sont les noires qui parlent, on a l'impression de les entendre tellement le ton est juste et sincère. J'ai adoré ce livre énormément. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai été en colère, il m'a fait vibrer.
Je l'ai offert à ma mère qui l'a dévoré. Je l'ai relu à ma fille de 10 ans qui me pressait chaque jour de lui en lire d'avantage. J'ai trouvé qu'il était aussi un excellent support pour aborder les conflits racistes de cette époque et les comportement des gens suivant leur éducation et leur environnement. Il est fascinant. Un must. L'un de mes livres préféré.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 5 mars 2014
Un regard neuf sur les bonnes dans les états du sud d'Amerique du Nord dans les année 50/60 sur fond de fin de ségregation à l'époque où Martin Luther King parlait de son rêve. Une jeune femme blanche, à cause d'une empathie qui semble faire défaut à ses amies et à sa mère, décide d'écrire un livre en donnant la parole aux bonnes qui travaillent pour les familles blanches, aisées. La jeune femme fait en sorte que ces femmes, d'abord méfiantes, lui donnent leur confiance et se racontent: leurs difficultés à s'en sortir, leurs peines personnelles, leurs propres probmèmes familiaux qu'elles doivent mettre à côté quotidiennement pour nettoyer les maisons des autres et s'occuper des enfants dont elles ont le garde. Elle nous donne le temoignage de ces femmes qui regardent leur patronnes parfois avec mépris, souvent avec indulgence, toujours d'un oeil intelligent, tout en prennant soin de leurs enfants avec amour et tendresse, comme s'ils étaient les leurs. Un livre à lire aujourd'hui et à reprendre dans quelques années.
|0Commentaire|Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 20 août 2011
Très astucieuse cette façon de traiter le racisme au travers du regard que les bonnes portaient sur leur patrons blancs dans ce Mississippi des années 60. Une approche subtile sans manichéisme ni misérabilisme, magnifiquement installée dans son époque que l'on ressent non pas au travers de la grande histoire mais dans les traces très matérielles d'un confort ménager et d'habitudes de consommation que la France de l'époque commençait à peine à imaginer.

Ce n'est pas un livre d'histoire, mais un récit sur ce racisme ordinaire vu d'un quotidien qui jette un œil distrait sur les grands évènements préférant laisser la parole à la proximité et à l'ambiguïté des sentiments. De ce fait au-delà du pur racisme c'est toute la question de la force conservatrice des communautés humaines trop souvent indifférentes à la simple justice qui est observée ainsi que la solitude de ceux qui tentent d'en modifier les schémas mentaux.

Un final qui ne règle pas tous les comptes rajoutant ainsi à la crédibilité d'un ensemble particulièrement plaisant à lire, même si parfois le récit traîne en longueur.
Un sous-marin noir chez les blancs.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 26 juin 2013
J'ai emprunté ce livre en bibliothèque ... Je l'ai tellement aimé que je l'ai acheté pour le garder et le faire lire autour de moi!

Ateliers d'écriture ou pas, il est superbe!

L'alternance des personnages, leurs visions respectives!
Le caractère tempétueux de Minny, la douceur et la douleur d'Aibileen, les 'bonnes' noires et le courage de Skeeter, la blanche, souhaitant devenir écrivain, qui entreprend de faire éclater la vérité sur les conditions de vie de ces femmes, mauvaises ou bonnes, envers et contre tout & tous ...
Sur fond historique, puisque l'histoire est datée et que l'on y croise donc Martin Luther King 'I have a dream' ainsi que le redoutable ku Klux Klan!

Un vrai bonheur! Où l'émotion flirte avec l'humour!
Mention particulière à l'éclairage donné par Kathryn Stockett, au dernier chapitre 'Trop peu, trop tard' ...
|0Commentaire|Signaler un abus
le 4 décembre 2012
Magnifiquement écrit, ce roman nous plonge littéralement dans l'univers des personnages. La lecture est fluide, distrayante et pourtant instructive.
Difficile de se détacher du livre tant la suite nous attire!
Et... quel grand vide une fois la dernière page tournée! Les personnages sont tellement devenus familier qu'ils nous manquent!
Le sujet est traité avec une certaine pudeur mais très justement. La nature humaine y est parfaitement décrite.
Lecture conseillée mais attention, ce roman est vraiment addictif!
Le film est très bon également, bien sur, tout n'y est pas, normal, mais l'adaptation garde l'essentiel du livre et renferme des scènes truculentes!
A lire, à voir, en tout cas, ne pas passer à coté de ces moments de pur bonheur.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 9 octobre 2017
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un ouvrage aussi passionnant ! La ségrégation aux Etats-Unis vue de l'intérieur, par des employées de maison qui élèvent également les enfants ; d'où l'ambiguïté de la relation : enfants très proches et très aimants (et aimés) qui apprennent en grandissant à s'éloigner de la personne qui les a élevés. L'importance pour toutes ces femmes noires, niées, de pouvoir témoigner, également.
J'arrive moins qu'avant à "accrocher" lorsque je lis, mais je n'ai pas lâché "La couleur des sentiments" avant la fin !
|0Commentaire|Signaler un abus
le 24 avril 2015
J'avais découvert cette histoire via le film et du coup cela m'avait donné envie de lire le livre. Ce fut un véritable coup de coeur: la narration est agréable, on se sent captivé par l'histoire, on s'attache aux personnages. L'histoire est très émouvante et elle comporte une très belle leçon de vie. En somme un livre rare qui apporte quelque chose au lecteur et laisse en lui une trace. Je recommande fortement! ainsi que le film.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 28 février 2013
Etes-vous prêts à suivre le parcours difficile et chaotique d'héroines plus émouvantes les unes que les autres:si la réponse est "oui!!",alors ce livre vous enchantera;c'est ce qui m'est arrivé.
Il s'en dégage beaucoup d'émotion:mais,attention,gardez à l'esprit que les "méchants"ou "méchantes" en l'occurence font aussi la force du récit.C'est souvent de la difficulté et de la souffrance que naissent les grands bonheurs:là réside sûrement la "couleur" des sentiments.Faîtes-vous plaisir,cela en vaut vraiment le coup.Bonne lecture à tous et toutes!
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 23 décembre 2017
Cette plongée dans l'Amérique ségrégationniste des années 50 est passionnante et enrichissante. L'écriture est fluide, bref, un livre qui nous permet de se sentir un peu plus "cultivé" lorsqu'on le referme et surtout de ne pas oublier que le racisme est une gangrène pour nos sociétés.
|0Commentaire|Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

The Help
5,98 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici