undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles317
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:29,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 avril 2013
J'ai commencé ce livre en haussant les épaules sur cette histoire de faille temporelle.
Mais j'ai très vite été charmé par le personnage principal, puis convaincu par la solide cohérence du scénario, et attrapé par la spirale du suspense. Je n'ai rien vu venir, je l'ai dévoré déraisonnablement et je le quitte à regrets.
Du grand art. Je le recommande sans hésiter.
11 commentaire|44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sous sa plume légendaire, Stephen King développe des atmosphères absolument saisissantes pour nous plonger corps et âmes dans cet univers américain fin des années 50 et début des années 60. J'adore!
Le soin et la précision d'écriture nous immerge entièrement dans cette époque , les rues s'animent, l'air se rempli d'odeurs, de sons et de musique Oldies, on s'arrête dans un bar pour manger un délicieux hamburger, on prend le volant d'une vieille voiture américaine surdimensionnée, on entre totalement dans son univers. King est un véritable magicien. (J'ai écouté de la musique de l'époque pour renforcer encore ce sentiment d'être transporté.) Un sublime tour de force.

Un travail très soigné au développement des personnages principaux, originaux sans être caricaturaux et d'une profondeur psychologique très attachante.
L'histoire pourrait sembler à priori simpliste: Retour dans le passé, assassinat de JFK...Détrompez-vous!
Toute l'extraordinaire ingéniosité va se développer autour de questionnements sur la destinée, la possibilité de changer le cours des événements, nos libres choix et leurs conséquences...
Stephen King développe une idée extrêmement intéressante sur ces question (que je vous laisse découvrir...).
La construction de la narration est également magnifique et il n'est pas rares qu'il nous emmène sur des fausses pistes.

De la douzaine de romans de Stephen King que j'ai lu, 22/11/63 remporte clairement ma préférence.
J'ai été emporté pendant des heures de lecture délicieuse dans des ambiances puissantes de réalisme avec une intrigue très intelligement construite et palpitante.
Bien entendu ce livre plaira plus à tous ceux qui apprécient les auteurs qui nous emportent dans leur univers, dans des ambiances, nous faisant vivre des instants quasiment palpables de sensations et d'émotions plutôt que les auteurs qui privilégient le rythme et l'action. Si vous appréciez ces premiers: n'hésitez pas, vous allez vous régaler. Si vous n'aimez que les seconds vous risquez l'indigestion car le livre pèse un millier de pages.

BRAVO et MERCI Monsieur King.
11 commentaire|65 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2015
Je ne comprends pas comment cette traduction française a pu être imprimée.
Pleine d'erreurs, style pauvre trop familier, des fautes de grammaire, il manque même des mots...
C'est quoi ce travail? Ça m'a gâché ce livre.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2013
Pour moi, j'ai trouvé que ce roman ne ressemble pas à du Stephen King, c'est moins sombre. Le début est un peu long, et j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Les changements d'époque, et les changements de "thème (entre la vie personnelle du héros et sa mission) ont fait que je n'ai pas trouvé la lecture fluide, j'ai eu du mal à passer de certains passages à d'autres. Malgré tout, super idée, des personnages très attachants, une enquête forcément très intéressante vu l'enjeu, et une fin plausible, mais plus mitigée. Aucun regret d'avoir découvert ce beau pavé, qui m'a quand même intrigué jusqu'au bout !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Assez différent des autres livres que j'ai lu de lui (Charlie, Simetierre, Bazard, Dome etc...)
il n'est pas à proprement parler d'un livre d'horreur, mais plutôt d'un livre documentaire-fiction sur ces années 50-60 en Amérique.
la vision d'un homme de 2011 qui débarque en 1958.
Le travaille de recherche est décrit brièvement dans la posteface, son travail de recherche est manifeste et très complet.

Il part d'un principe que JFK n'a pu être assassiné que par Oswald et personne d'autre, il a bien conscience des thèses et démonstration divergentes, dont sa femme qui n'est pas d'accord avec lui.
Il est un peu dommage qu'il oriente délibérément ses recherches et documents pour n'obtenir que sa thèse, surtout que ses recherches et l'exploitation qu'il en fait dans le livre démontre tout de même qu'il y a plusieurs bizarreries et de choses troublantes qui ne coïncident pas vraiment avec sa thèse de départ.
Le fameux George de Mohrenschildt et plein d'autres choses.

De même que le voyage dans le temps est très perfectible et que tout un chacun aurait pensé à faire les choses très différemment dans pareille situation.
Du coup, j'ai eu un peu l’impression d'avoir une histoire déroulée, dans le sens où Stephen King nous prend par la main pour nous amener à différents moments de l'histoire, mais sans réelles surprises disons les 2/3 du livre.

Il n'en demeure pas moins passionnant à lire et où l'on voit que c'est remarquablement bien écrit et bien mené.
L’Amérique de 2011 et l’Amérique de 1958-1963 sont des mondes différents à pratiquement tout niveaux.
C'est véritablement 2 mondes qui ne sont séparés pourtant que d'à peine plus de 50 ans et qui pourtant n'ont strictement rien à voir.
Cette différence est impressionnante et agréable à lire.

J'avais été un peu déçu à la lecture de Cellulaire, très déçu par Dome, mais là, ça vaut vraiment le coup.
Livre très dense, passionant avec ce mélange de documentaire, de fiction, de voyage dans le temps et de vivre dans un passé pas si lointain mais que tout sépare.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Curieusement, ce bourreau de travail qu'est Stephen King n'avait pas, jusqu'à maintenant, abordé le thème du voyage dans le temps. Il le fait ici en y injectant son talent de conteur et son humour : la faille temporelle est située dans l'arrière-cuisine d'un snack et quand on demande au héros "Que se passerait-il si tu tuais ton grand-père ?", il se contente de répondre "Mais pourquoi ferais-je une chose pareille ?".

Le récit est mené tambour battant et la reconstitution minutieuse des années 60, bien que teintée de nostalgie, ne verse pas pour autant dans l'angélisme. Grâce aux conseils de son fils Joe Hill, Stephen King a même trouvé un excellent dénouement, ce qu'il ne réussit pas toujours, il faut le reconnaître. Enfin, la romance n'est pas négligée et certains passages sont réellement émouvants. Que demander de plus ?

Au fil des pages, les connaisseurs reconnaîtront une certaine Plymouth Fury 58 et ils auront surtout le plaisir de voir danser deux préadolescents soulagés d'avoir libéré leur ville d'une entité malfaisante. De Derry à Dallas, le Mal change de forme et parfois il se défend bien...
44 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Pari réussi pour Stephen King : le lecteur est tout de suite captivé par l'intrigue, pourtant ce livre qui compte près de 950 pages pourrait en rebuter plus d'un ! On plonge néanmoins tête baissée dans cette histoire politico-fantastique avec l'envie de connaître ce qui attend le héros/narrateur Jake Epping/George Amberson. Son parcours sera semé d'embûches (le passé est tenace) et il vivra aussi une poignante histoire d'amour avec Sadie, une jeune enseignante. Pour autant, il n'oubliera pas l'objet premier de sa quête : empêcher un assassinat qui a bouleversé le monde entier 48 ans auparavant. Quelles seront les conséquences sur le futur s'il réussit ?

Le style est très vivant, l'intrigue prend forme d'autant plus facilement. Certes, le livre comporte quelques longueurs et quelques digressions, notamment au milieu du roman, mais en général ces "parenthèses" s'avèrent être très à propos et témoignent du formidable effort de documentation entrepris par Stephen King. Quant aux personnages, ils sont tous très attachants et sont le pilier du roman.

L'auteur nous démontre à quel point le passé est résistant aux changements (même si les occasions de le constater sont rares en réalité !). Il reprend et développe de façon convaincante la fameuse thèse de l'effet papillon, selon laquelle on ne peut changer le cours de l'histoire impunément.

Le dénouement, incertain tout au long du livre, est aussi inévitable qu'émouvant. Alors, n'hésitez pas, ce roman vaut le détour...
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2015
Strephen King est bien plus qu'un écrivain de roman fantastique. Dans chacun de ses livres, les plus "science-fictionnesques" compris, figure à chaque fois des sentiments, une humanité qui vous prend aux tripes. Ce qui fait la force de ses livres, ce sont ses personnages. Il décrit comme personne, la vie de gens "moyens", leur beauté, leur peur, leur cruauté (beaucoup d'hommes violents alcooliques), leurs espoirs, leur méchanceté, l'hystérie et l'omniprésence de certains (ces mères qui s'immiscent dans la vie de leurs enfants jusqu'à faire voler en éclat ces jeunes couples, pas armés face à une telle méchanceté ou à un égoïsme outrancier). Ce sont toujours des sentiments très justes.

Ce roman ne déroge pas à la règle, et un pitch fantastique (voyage dans le passé) est le prétexte à une description de plusieurs caractères des années 60's,'époque où se situe le roman, son personnage principal tentant de tuer Lee Oswald avant qu'il ne commette l'irréparable sur le Président Kennedy. Le côté fantastique passe, comme souvent, au second plan. Ce que veut King, c'est décrire des sentiments humains, comprendre comment l'homme agit comme ceci et pas comme cela, pourquoi une histoire d'amour est possible ou pas, pourquoi ou comment la vie d'un enfant peut être conditionnée par un père violent et alcoolique (thème récurent chez lui).

Et puis King trouve toujours des astuces pour pimenter ses romans. Et là, c'est une "génialité" absolue : le passé est tenace et ne se laisse pas changer comme ça.

Et comme toujours avec Stephen King, les ténèbres ne sont jamais très loin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2015
Ce livre raconte l'histoire de Jake Epping, professeur d'anglais, qui décide de venir en aide à son ami Al mourant, qui lui demande d'accomplir une mission qu'il n'a pas eu le temps de finir. Bien entendu au vue du titre et de la couverture du livre l'intrigue ne semble n'avoir aucun secret, nous comprenons qu'il s'agit de sauver John Fitzgerald Kennedy, mais ne vous fiez pas aux apparences.L'auteur, nous construit un scénario passionnant, autour de cette tragique date, mettant en scène notre professeur dans l'univers des années 60, dont il ne connaît absolument rien.

En effet pour vivre cette extraordinaire aventure, il doit passer par la cave du restaurant de Al, qui le mène à chaque passage de l'année 2011 au matin du 9 Septembre 1958, sur le parking de la Worumbo Tissage et Filature. Nous apprenons qu'à passage retour de 1958 à 2011, il efface les événements produit sur son passage.

Jake décide de faire un test, afin de voir les conséquences, que peuvent avoir des changements dans le passé, avant de se lancer dans le projet de Al. Pour cela il prend inspiration d'une copie d'un de ses élèves, ayant vécu un drame dans sa petite enfance. Le résultat inattendu de cette expérience et la mort prématurée de son ami l'obligerons à faire une remise à zéro et d'atteindre l'objectif final. Bien entendu tout ne sera pas si simple car "le passé est tenace et ne se laisse pas changer aussi facilement".

Nous Vivrons donc avec Jake Epping allias Georges Amberson du 9 septembre 1958 jusqu'au (si je ne me trompe) 25 ou 26 Novembre 1963. Nous Voyagerons avec lui de Lisbon Falls au Texas. Ayant eu l'expérience, d'un passage précédent, il changera de nouveau le passé tragique de son élève et celui d'une jeune fille que Al avait sauvé d'un accident de chasse. Il se construira donc une vie dans le passé.

Cette nouvelle existence, l'amènera à côtoyer des gens pas très fréquentables, qui menacent son évolution dans le passé, mais il rencontrera des gens fabuleux tels que Dekke, Jim, Mike...et surtout Sadie dont il tombera éperdument amoureux. Il va devoir parallèlement se rapprocher de la famille Oswald, afin de récolter toutes les informations, lui permettant de changer l'avenir du passé.

Beaucoup d'événements marquants dans ce récit, des passages très touchant émotionnellement. Du 9 septembre 1958 au 22 Novembre 1963, le lecteur est incapable de prédire si le protagoniste sauvera ou non le président de son funeste destin. Des situations à donner froid dans le dos, mais la romance entre Sadie et Georges adoucit les moments noirs du livre.Quelques passages un peu violent, mais on ne va pas dans le macabre, ni dans le gore. Deux moments, que j'ai trouvé intense et émouvant, dont le final.Je souhaiterais une autre fin...un happy end plus heureux.

Une lecture facile surtout avec la mise en place des sous chapitres, permettant de s'arrêter plus facilement dans un chapitre.

Vraiment une excellente lecture.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Je n'avais pas lu d'ouvrage de Stephen King depuis des années après avoir quasiment dévoré toutes ses œuvres. Pour ces derniers opus : trop long, construction obscure, j'en étais resté à Dreamcatchers... Mais je suis assez passionné des joutes romanesques spatio-temporelles, alors, j'ai tenté.

Stephen King allait-il renouveler la thématique ? Le pari est toujours difficile : après H.G. Wells et "sa machine à voyager dans les temps", "Le voyageur imprudent" de Barjavel et plus près de nous le loufoque "les voies d'Anubis" de Tim Powers, etc., etc... Et bien oui.
Le concept : une faille du temps dans un snack-bar roulant (sur cales). Quelques pas au fond de la réserve... et vous voilà projeter en 1958 dans le comté du Maine. Durée du séjour : sans limite, de dix minutes pour faire vos courses au cours du $ de l'époque (c'est très avantageux), quelques mois pour éviter que l'un ou l'une de vos ami(e)s passe les 50 prochaines années hémiplégique suite à un drame, où cinq années pour éviter l'assassinat de Kennedy !!! Avec le titre, je ne dévoile pas un grand secret. Ah, j'oubliais quelques détails ; au retour dans le présent (2012), seulement 2 minutes se sont écoulées et... En cas de nouveau voyage, toutes les dérives induites lors du séjour précédent sont effacées. Le fauteuil roulant reviendra, l'épicier ne se rappellera de votre tête, quant à Kennedy, là... secret ! Au fait, c'est une bonne ou une mauvaise idée d'empêcher ce crime ? Et si le temps avait horreur qu'on le détraque (si je puis utiliser cette formule).

Plus que l'aspect fantastique, c'est la visite dans cette époque de la crise de Cuba, de l'Amérique ségrégationniste, de l'affaire Oswald étudiée avec autant de détails que le Rapport Warren, qui pourra passionner le lecteur qui a déjà une bonne connaissance de la culture du début des 60', et du drame de Dallas. Là est le point faible de ce très gros livre : trop de détails, trop long. Cependant on retrouve le style ironique et pittoresque qui a fait le succès de Ça ou des Tominokers... C'est déjà beaucoup... Je vais sans doute rattraper mon retard sur quelques titres.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €
7,30 €