undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
279
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 juillet 2011
Comme probablement beaucoup de personnes, j'ai été pris de l'envie de lire le Trône de Fer après avoir vu la première saison de la série télé éponyme. Ne commettez d'ailleurs pas l'erreur de vouloir "zapper" ce premier tome car vous avez vu la série : on y apprend pas mal de choses en plus, les personnages sont évidemment plus poussés, les précisions historiques sont nombreuses, les situations parfois légèrement différentes... En bref, beaucoup de petites choses dont seront friands les fans, même si la série est globalement fidèle.

En ce qui concerne ce premier tome, il n'est pas nécessaire de revenir sur la qualité de l'histoire et du récit, sur sa profondeur, sa capacité à happer le lecteur et à l'immerger dans ce monde : les nombreuses critiques et autres places de best-sellers parlent pour lui. En revanche, la traduction française fait beaucoup parler : le niveau de langage utilisé est en effet relativement élevé et la consonance du récit est très moyenâgeuse, notamment par l'emploi de nombreux termes ou expressions médiévales. Cela est beaucoup plus marqué que dans la version originale américaine, et même si vous pensez avoir un niveau de français correct, apprêtez-vous à découvrir de nouveaux mots et tournures de phrases. C'est relativement déstabilisant sur les cent cinquante premières pages, puis on s'y fait et on commence même a apprécier cette façon d'écrire, qui favorise l'immersion dans cet univers. Néanmoins, il se peut que quelques personnes soient rebutées. Vous le saurez de toute façon très vite.

Pour le format c'est plus gros qu'un poche en terme de dimensions, plus agréable de prise en main et de lecture à mon gout. Ce premier volume fait environ 800 pages et comporte deux cartes de Westeros en annexes. Un petit regret néanmoins : le listing complet et détaillé des maisons et familles qu'on trouvait dans l'édition anglaise n'est plus présent ici.
11 commentaire| 297 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2013
Trouvé dans un sous commentaire :

« J'ai lu la première édition du tome 1 - je ne parle pas de l'intégrale, mais du tout premier tome publié chez Pygmalion en grand format en 1998, repris en poche par J'ai Lu en 2001.
Une personne de mon entourage a acheté cette nouvelle édition intégrale il y a quelques temps et m'a dit qu'elle trouvait la traduction absolument désastreuse, à tel point qu'elle n'avait pas voulu poursuivre sa lecture, vue la médiocrité de l'oeuvre. Vraiment intriguée, j'ai ouvert la version qu'elle s'était procurée. Elle est effectivement horrible. Rien de français dans les tournures de phrase, une charte orthotypographique qui laisse à désirer (exemple: des points de ponctuation suivis d'une virgule ou d'un tiret d'incise) et des passages entiers totalement incompréhensibles ! Et le pire, c'est que l'ouvrage est bel et bien estampillé "Traduit de l'américain par Jean Sola".
Le nombre de commentaires négatifs, sur ce site, qui remettent en cause la médiocrité de la traduction me mettent la puce à l'oreille.
A mon avis, les éditions J'ai Lu ont voulu réaliser une révision complète du texte pour le rendre plus "fidèle" à la version originale, notamment au niveau du registre de langue - le français fleuri et le registre soutenu de Jean Sola n'ont pas suscité que des réactions positives. Je suis traductrice de métier, et certains passages de cette nouvelle version me font presque penser à de la traduction mot-à-mot! Je n'ai rien pu trouver sur le net à ce sujet, mais je peux vous assurer que cette version illisible diffère de la traduction originale qui date de 1998, et qui était très bonne.
Il y a peut-être une explication à cela: suite à des différents juridiques avec l'éditeur, Jean Sola a été évincé à partir du tome 5 américain (le dernier, A Dance With Dragons) pour être remplacé par un autre traducteur. Je pense que l'éditeur, dans cette réédition, a tenté "d'harmoniser" le texte pour qu'il colle avec les nouvelles traduction de Patrick Marcel (tome 13 & 14 et suivants, jusqu'à la fin de la saga normalement), sans en informer qui que ce soit. Cette réédition s'adressant en particulier aux personnes qui ont découvert la série TV du TDF avant d'avoir lu les livres (d'où la couverture commerciale), ils ont dû s'imaginer que ça passerait à trav', comme on dit... -__- »
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
Qui n'a pas eu envie de lire Le trône de fer après l'immense succès de la série télévisée ? Je me suis donc hâtée, avant de partir en vacances, d'acheter le premier intégrale afin de pouvoir savourer cette oeuvre dont j'ai entendu beaucoup de bien.
Je pense qu'il y a eu suffisamment de résumés pour que je n'ai pas besoin d'en faire un nouveau. En revanche, rentrons au coeur de la polémique sur la traduction : il est vrai que le français est étonnamment soutenu et je me suis d'ailleurs demandé l'âge du traducteur. Ca m'a, je l'avoue, rebuté au début car en effet, la lecture est beaucoup moins fluide que ce à quoi on s'attendrait, et j'ai regretté de l'avoir acheté sur un coup de tête.
Je m'y suis remise néanmoins, et c'est une habitude à prendre : après tout, il est clair que cela enrichit le vocabulaire, et on s'y fait ! Néanmoins, on peut en effet regretter que cette traduction atténue la spontanéité des faits par des formulations parfois inadéquates.
Pour ce qui est de l'édition, c'est un scandale. Je n'avais jamais eu de livre Pygmalion, et il est certain que je n'en rachèterai pas ! Je ne sais si c'est parce qu'ils se sont hâtés de sortir un intégrale du Trône de fer en avisant le succès de la série HBO, mais il y a beaucoup trop de fautes de frappe ; c'est inadmissible d'en laisser passer autant. De plus, la qualité de l'encre laisse à désirer (comme je l'ai vu précédemment indiqué dans un commentaire) et celle-ci s'efface sur certaines pages.

Bilan de tout ceci : livre à lire, oui, mais pas dans cette édition ! Je me laisserais peut-être tenter par la version anglaise, car certains commentaires crient clairement à la dénaturation de la série de G.Martin.
0Commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2011
Une des meilleure série de Fantasy jamais écrite, mélangeant habilement un monde dans lequel la magie et les dragons ont existé quelques générations auparavant, et une ambiance médiévale extrêmement dure, au sein de laquelle honneur, loyauté, violence, diplomatie et traîtrise sont étroitement entremêlés, seuls moyens d'assurer la survie de sa maison et de sa famille.
Dès le premier volume, on sent que les temps anciens vont revenir ; "l'hiver vient" comme le répète la devise de l'un des puissants.
Tous les personnages, même ceux en second plan, sont crédibles, attachants, et malgré leur nombre, on ne s'y perd jamais.
Chaque volume, met en valeur l'une des familles se disputant le pouvoir, change ainsi l'angle de vue porté sur l'histoire, évitant la lassitude qui pourrait s'installer au fil d'une aussi longue saga.
11 commentaire| 89 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2011
Livre lu dans le cadre d'une lecture commune avec des membres de Livraddict.

Ayant entendu énormément de bien sur cette série, j'ai décidé de me lancer dans cette lecture commune. Et c'est un gros gros pavé que j'ai attaqué, ainsi qu'une grosse série non terminée pour l'instant.

C'est donc avec beaucoup de motivation que j'ai commencé ce livre. Motivation qui est vite redescendue quand je me suis cognée au style d'écriture lourd et aux très nombreux personnages décrits dans le détail. D'ailleurs j'ai eu l'occasion de comparer la VO avec la VF, et j'avoue que j'ai trouvé la VO plus facile à lire. Pourtant, mon niveau d'anglais est assez basique ! En général, c'est après avoir lu un passage en VO que je n'ai pas bien compris que je relis le même passage en VF, alors que là, j'ai parfois fait l'inverse : quand je ne comprenais pas un passage en VF, je relisais en VO et je comprenais mieux... Je trouve donc qu'il y a un bug à ce niveau-là !

Il me semble que le traducteur a pris ses libertés pour modifier le style de l'auteur. J'ai l'impression qu'il a pris un style plus vieux, plus médiéval, mais qui est pour moi beaucoup plus difficile à comprendre que le style plus récent de Martin. Ce point-là a donc déjà bien ralenti ma lecture et baissé ma motivation.

'J'ai également eu de la peine au début avec les changements de personnages à chaque chapitres, je trouvais les transitions trop brusques, je voulais savoir la suite avec un personnage que POUF, on passe à un autre personnage. Mais finalement, je m'y suis faite et j'ai aimé découvrir tous ces points de vue différents.

Le début est lent, il faut attendre plusieurs centaines de pages (plus de la moitié de cette intégrale). Donc vraiment, il faut s'accrocher, pour s'habituer au style d'écriture, au changement de narrateur, commencer à savoir qui est qui, attendre que le décor soit mis en place. Une fois ce cap passé, la lecture devient bien plus intéressante ! Je me suis laissée prendre par l'histoire, je me suis attachée à certains personnages et j'ai vraiment apprécié suivre leurs aventures.' Donc une fois la première partie passée (qui correspond au premier tome avec l'ancien découpage), il y a plus d'action, plus de mouvement. La lecture a été plus facile, et une fois prise dans l'histoire, je ne voulais pas en sortir.

D'ailleurs en ce qui concerne les personnages, ceux que j'ai le plus apprécié sont les plus jeunes (enfants et ados), dont notamment Jon, Arya, Bran mais encore d'autres. Je trouve leurs parties plus légères, plus simples et plus intéressantes. Ceci probablement parce qu'ils sont moins impliqués dans les complots contre la couronne, les problèmes de cour et tout ce qui s'en suit. C'est en effet quelque chose que j'apprécie moins dans les romans fantasy que par exemple la psychologie des personnages.

'Les personnages principaux sont tous extrêmement bien travaillés, aucun ne se ressemble et j'ai adoré connaître chacun d'entre eux. Il n'y a pas non plus de blanc comme neige ou de noir comme... noir. Aucun n'est parfait, chacun a sa petite particularité.

'D'ailleurs, Martin n'est pas toujours très sympa avec ses personnages ! ça ajoute un peu de piquant au récit !

En résumé donc, un début difficile, un style d'écriture (de traduction ?) particulier et pas évident, une multitude de personnage, mais on finit par s'y faire et j'ai donc pu apprécier cette lecture une fois le plus dur passé. Je me suis beaucoup attachée aux personnages et j'ai beaucoup apprécié l'histoire. Je ne regrette pas de m'être accrochée, ça a valu la peine !
0Commentaire| 91 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un énorme coup de coeur que cette prodigieuse odyssée.

Cette édition reprend l'intégralité du volume 1 anglais!
Vu les différentes éditions, il est utile d'éclaircir quelques points :
George R. R. Martin publie en 1996 le premier tome portant le titre Game of Thrones (le trône de fer), la "saga" complète en anglais s'appelle A Song of Ice and Fire !
La série télé et la version française prennent le nom « trône de fer » pour l'ensemble de la saga d'où certaines confusions.
La version française « découpe » dans sa première édition ce premier tome et les suivants en plus petits volumes (nouvelle confusion et risque d'acheter les mauvais titres en se trompant d'édition...Attention!)
L'auteur avait commencé cette série dans l'idée d'une trilogie mais son oeuvre n'entrera pas dans cette formule trop petite. Il publie un quatrième puis cinquième tome, la rédaction du sixième "The Winds of Winter" (Les Vents de l'hiver) est en cours (publication probable en 2014), un septième et éventuellement un huitième tome sont également prévus par l'auteur.

Une aventure phénoménale, palpitante et magnifique dans un univers médiéval et légèrement fantastique. Du très très lourd!!!

Des personnages sublime de complexité et extraordinairement crédibles avec leurs parts de ténèbres, d'ambivalence et de doute. On est bien loin des caricatures manichéenne... BRAVO

La structure du récit est superbement construite et ajoute énormément de valeur à l'oeuvre car chaque chapitre change de point de vue en nous mettant dans les souliers (ou l'armure) des différents personnages principaux. Le rythme est ainsi parfaitement maintenu tout en permettant de développer les ambiances et la psychologie des personnages. Très ingénieux!

La plume est particulièrement efficace et soignée, elle colle parfaitement au récit.
La version française fait le choix d'utiliser un langage « pseudo-moyenâgeux » qui pourra déranger certains, la traduction reste correcte (si vous lisez l'anglais, la version originale est bien entendu préférable).

De multiples intrigues très intelligemment construites nous tiennent en haleine dans un récit dense et complexe qui ne nous perd jamais dans des circonvolutions inutiles. Un peu moins de violence et de sexe que dans la série TV.

La lecture est tellement délicieuse qu'on ne voit pas passer les 700 et quelques pages (au contraire on en redemande et heureusement il y en à...).

Bref: Une odyssée riche et dense qui se déguste lentement.
BRAVO et MERCI Monsieur Martin!!!
44 commentaires| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2013
Certes, j'avais aimé en son temps le film Conan le barbare qui était de l'héroic-Fantasy .
Mais à presque 70 ans je ne pensais pas que ce genre de littérature était pour moi ... et puis je me suis plongé dans le trône de fer intégrale 1 .... Résultat, je suis resté en apnée durant les 4 tomes . Un choc !!! un régal de bouquins ... l'histoire est palpitante et les personnages sont d'une incroyable épaisseur .
Je suis admiratif devant le talent de cet auteur .
La traduction ? Souvent décriée mais non seulement elle ne m'a pas gêné mais je l'ai trouvée assez savoureuse .
Peut être le fait d'avoir lu et relu les nombreux tomes de Fortunes de France ( Robert Merle) écrits dans un assez vieux français m'ont peut être aidé.

Bref : Je recommande chaudement ... de même que le DVD de la série où le casting est parfait (AH sublime acteur que ce Thyrion !)
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
Après avoir entendu tant d'éloges sur ce livre et au vu du succès fulgurant de son adaptation en série télévisée, j'avais une folle envie de découvrir à mon tour l'univers créé par G.R.R. Martin. Il m'aura fallu pas loin de 3 semaines pour venir à bout de cette première intégrale et je peux le dire, j'ai vraiment adoré !

Je découperais le livre en deux grandes parties. La première pose l'univers, les personnages, les intrigues. Elle nous fait découvrir tout ce beau monde et nous pousse clairement à apprécier certains personnages et d'autres non. Les chapitres, par point de vue, rend cette partie longue, car il faut le temps de les découvrir un à un et il faut prendre en compte qu'ils sont nombreux. Heureusement, une fiche en début de livre avec une liste des protagonistes (du moins les principaux), mentionnant qui ils sont et quel est leur lien de parenté, aide beaucoup pour ne pas perdre le fil. Dès les premières lignes, on est plongé dans l'histoire et on commence fort. Donc bien que l'auteur pose son univers, le lecteur est malgré tout happé par l'intrigue et ne s'ennuie pas une seconde.
Les graines ont donc été semées dans la première moitié, et la tempête se lève dans la seconde. Dans cette dernière, tout s'enchaîne, ou plutôt tout bascule. J'ai dévoré cette partie en quelques jours à peine tant j'étais captivée et j'ai refermé le livre avec un seul mot à la bouche : encore !

Les personnages qui me plaisent vont être, à mon avis, ceux qu'affectionnent également beaucoup de gens, vu que l'auteur pour le moment nous a présenté que ce qu'il voulait bien nous montrer d'eux. Mais évidemment, on se doute, que tout est bien plus compliqué qu'il n'y parait au premier abord, et je sens que mes goûts seront modifiés au fur et à mesure des tomes.
Tout d'abord, mes préférés sont clairement les Stark. Avec une nette préférence pour Arya et Jon, suivis de près par Bran et Ned. Une famille droite et honnête dont l'honneur est la ligne de conduite. Ils veulent simplement vivre en paix et ne cherchent pas le pouvoir. (Par contre, Rickon m'a fait un peu peur sur la fin et je me demande comment son personnage va évoluer...)
Puis, il y a Daenerys. On a pu observer une évolution chez tous les plus jeunes de la saga, mais c'est celle qui a fait le plus de chemin et j'admire celui qu'elle a parcouru. Il lui a fallu beaucoup de force pour affronter tout ce qu'elle a traversé et surtout pour prendre sur elle et retourner les événements en sa faveur. C'est elle qui m'a le plus marquée dans ce tome.
Il est clair, ensuite, que je ne porte pas du tout les Lannister dans mon cœur, loin de là. On sent un passé difficile chez eux avec un père pas net du tout... J'ai même un peu de peine pour Cersei et son mariage malheureux. Cependant, cela n'excuse pas tout. Dans cette famille, il y en a quand même un qui sort du lot et c'est Tyrion. Sa répartie est terrible et on sent qu'il suit son propre chemin en marge de ses proches. Mais quel est-il ? Il est clair en tout cas, que ses propres intérêts passent en premier.
Enfin, je tiens à décerner les palmes des plus grands psychopathes de la saga. Elles reviennent sans hésitation à Viserys, Joffrey et Lysa. Pfiiiiouuuu... Ils sont complètement barrés ceux-là... Ça fait peur.

D'autres éléments m'ont beaucoup plu, à commencer par leurs loups-garous (traduits ainsi en français, mais en fait ce ne sont que de grands loups). Présents dès le second chapitre, j'ai totalement craqué pour eux. De plus, ils prennent une grande part dans l'histoire et leur rôle est tout aussi important que celui des les personnages humains. J'adore !
À ajouter à cela, un folklore et des légendes incroyables et nombreuses, qui enrichissent beaucoup l'histoire. Enfin légendes... Cela reste à voir. ^^
De plus, G.R.R. Martin, nous fait voyager à travers et même au delà des Sept Royaumes. J'ai beaucoup aimé son travail sur ce point, chaque région du monde a ses caractéristiques propres, ses reliefs particuliers, sa météo, sa population etc. De ce fait, peut importe le narrateur, on peut deviner aisément dans quelle partie du royaume on se trouve. Jusqu'ici ma préférence va pour la partie Nord, avec Winterfell (que voulez-vous, j'aime le froid). Les Eyrié m'ont aussi beaucoup plu avec leur configuration hors norme.

En conclusion, l'auteur a vraiment fait un travail de fou sur cette saga, l'univers est complet et extrêmement bien travaillé, tant sur l'histoire du royaume et son passé, que sur sa géographie et sur ses personnages. Rien n'est simple, tout est unique. L'écriture est excellente et on ne peut qu'être transporté par notre lecture. À découvrir absolument !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2016
À lire les commentaires clients, j'ai bien failli ne pas acheter ce livre tant les complaintes sur la traduction française déplorable m'ont fait craindre le pire. Et là je ne comprends pas. Le style est juste parfait, les phrases sont construites avec équilibre, le vocabulaire est riche et varié. Les précédents lecteurs sont-ils des adeptes refoulés de Oui-Oui, du Club des Cinq ou même de Stephen King ? Vous qui lisez cet avis, n'hésitez pas à acquérir cet ouvrage dont l'épopée vous emporte en des contrées partagées entre onirisme et barbarie (si vous avez compris cette phrase, il n'y a rien dans le roman qui puisse vous rebuter). Il y a quelques mots peu courants, c'est vrai, mais moi j'aime bien m'enrichir en lisant. Et là c'est la force de votre liseuse : un clic sur le mot alambiqué et le dictionnaire vous en donne une définition. Pas de fautes d'ortho ni d'accord ... Bref ne boudez pas votre plaisir et retrouvez les personnages de la meilleure série de la décennie.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2013
Très fan de la série télévisée "Game Of Thrones", j'ai voulu me mettre à lire les livres afin de mieux comprendre l'univers et les différentes histoires que vivent les personnages. J'ai bien évidemment pris la version Française de ces livres, et comment vous dire... J'en suis à la 30ème page et je n'ai pas pu aller plus loin. La syntaxe est horrible, la traduction est effectuée mot à mot, les phrases n'ont AUCUN sens ! Je vous cite pour exemple : "Catelyn n'avait jamais aimé ce bois. C'est qu'elle était née Tully et là-bas, loin vers le sud, dans le Trident, sur les rives de la Ruffurque, à Vivesaigues, et qu'à Vivesaigues le bois sacré vous avait des airs riants et ouverts de jardin." Non, je n'ai rien modifié, je n'ai pas mal recopié le passage. Et ce n'est qu'un passage parmi tant d'autres, présent dans le deuxième chapitre. Je vous laisse imaginer l'état de l'intégrale !!! Franchement, fuyez cette version Française qui coûte beaucoup plus cher que la version originale ! C'est vraiment dommage pour une saga de cette trempe, et c'est une HONTE de nous vendre un travail comme celui-ci, qu'on pourrait croire effectué par Google Traduction !!! Editions "J'ai Lu", je suis scandalisée !!! C'est de l'arnaque !! 25€ pour une traduction Google ?? Faut arrêter le délire !! Si vous ne comprenez pas l'Anglais, regardez la série & ne lisez pas, vous économiserez de l'argent !!
1212 commentaires| 70 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici