undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
123
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juin 2013
Il n'a été noté nulle part que cette intégrale 4 correspond aux tomes 10 / 11 / 12 parus en livre de poche.
55 commentaires| 84 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2011
Eh oui, après la montée crescendo des 3 premiers tomes en matière de suspense et de coups de théâtre, l'on se retrouve avec un 4e tome plus "Hors-Série" que les autres, où moins de choses ne se passent...
Je rassure toutefois les futurs lecteurs : tout ceci est normal et est loin d'être une baisse de forme de la part de l'auteur.
En premier lieu, ce tome 4 devait être le départ d'une nouvelle trilogie, après une ellipse prévue de 5 ans (le tome 3 finissant par un épilogue et terminait bon nombre d'intrigues, rappelez-vous). Et donc tout départ se doit de commencer lentement, introduction de nouvelles intrigues oblige.
Cependant, l'idée de l'ellipse fut abandonnée, faute de devoir raconter trop de flash-back, et l'on se retrouve donc avec une suite se déroulant "entre deux ères"... Justifiant davantage son manque de rythme.
Pire, le manuscrit de ce tome 4 devenant trop long, l'auteur a dû le découper en deux, ou plutôt, le diviser en fonction des différents intrigues spatiales. Ainsi le tome 5 se passera plus ou moins au même moment que ce tome 4 et traitera d'intrigues plus palpitantes que ce dernier, et retrouvera les nombreux personnages absents de ce tome 4.
A travers ces nombreuses "excuses", la baisse de forme de ce tome 4 devient donc évidente et normale. Ce n'en est pas moins un plaisir pour les lecteurs des 3 premiers tomes : l'univers y est encore plus approfondi, pages à remplir obligent, et les personnages sont plus creusés que jamais. La traduction française est peut-être plus élaborée que dans les précédents tomes, et il est vrai qu'au vu des histoires annexes traitées ici, une telle longueur n'était pas forcément nécessaire (beaucoup de chapitres ont dû être rallongée après que Martin eut décidé de diviser son tome en 2). Mais Le Trône de fer a toujours la pêche et de belles surprises en réserves, et il n'y a aucune raison de pas le poursuivre jusqu'à sa fin. Surtout que le tome 5, le complément de ce "A Feast for Crows", sort le mois prochain en anglais. Et qu'une telle maturité et de telles retournements sont bien trop rares dans ce genre si rebutée qu'est la Fantasy...
22 commentaires| 89 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2013
Ce 4ème opus ressemble à une pause après le 3ème qui était tellement intense !!
Enfin, tout est relatif, il se passe quand même beaucoup de choses qui auront des conséquences sur la suite...on attend l'intégrale 5 avec beaucoup d'impatience !!
Mais on rencontre là des personnages un peu plus secondaires. D'ailleurs, j'en profite pour donner un petit conseil, dès que vous entamez cette saga, faites bien attention à tous les personnages même ceux qui paraissent avoir peu d'importance !! A un moment ou un autre ils ressurgissent et ont leur action à mener !
Bien que ce volume soit très bien, j'ai quand même un peu saturé, les 4 à la suite, c'est un peu beaucoup !
N'empêche que ......vivement la suite !! parce qu'on aimerait savoir ce que deviennent nos héros principaux !!

Mon blog : [...]
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2011
Ce quatrième tome de l'intégrale du Trône De Fer est certes moins palpitant que les autres mais le style de Martin ne perd toutefois pas de sa superbe, et cela augure du bon pour la suite. Toutefois, c'est ici la qualité de la traduction qui fait cruellement défaut. Alors que les tomes précédents comprenaient un nombre minime de fautes d'orthographe ou de sens, celui-ci en est littéralement rempli! Le traducteur semble ne pas savoir quoi de Castral Roc ou Castrai Roc il préfère, Varshé Hèvre s'appelle tantôt Vargo (nom original), tantôt Harshé. Certaines répétitions sont pompeuses, certaines tournures simplement médiocres et quelques mots sont coupés en deux sans raison! Il semblerait que personne chez l'éditeur n'ait pris la peine de relire la traduction avant de publier cette intégrale 4!
11 commentaire| 72 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2014
On pourra prétexter qu’un auteur se doit de temps en temps à son œuvre, qu’il doit en explorer les méandres et nous donner à vivres de nouvelles sensations. Bref, comme diraient les trekkies : « découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations et au mépris du danger, avancer vers l'inconnu. »

Et je serais plutôt d’accord. L’œuvre étant magistrale, il serait malvenu d’en vouloir à l’auteur d’explorer de nouveaux personnages. Ben, personnellement, moi, je lui en veux. Ce qui ne m'empêche pas d'être un fan. Mais bon, un fan ça sait aussi remettre en question.

Le précédent volume finissait dans une explosion jubilatoire de coups de théâtre plus savoureux les uns que les autres. On était sur un nuage, on touchait le sublime. Puis, tout d’un coup, une petite fessée et monte-dans-ta-chambre-tu-n’auras-pas-de-désert.

J’étais comme un coureur de fond (sur plusieurs milliers de pages), j’avais trouvé mon rythme, j’avais la foulée facile, le souffle coulant, tout s’harmonisait à me faire défaillir de plaisir. Mes « shoes », parfaites, épousaient à la perfection ma foulée et les imperfections du récit. Faute de frappes, mauvaises traductions, je survolais. Un moment rare d’osmose. Et puis un type se ramène et me dit qu’il faut que je vire mes godasses, que je rende mon tee-shirt et que j’emprunte une nouvelle piste. Non, m****. Pas d’accord. Je suis bien là. Qu’est-ce que tu viens m’em...... ! Laisse-moi prendre mon pied.

Bon, il faut dire aussi que c’est exactement à ce volume que j’ai découvert qu’il y en aurait sept et que, pour l’instant, seuls les cinq premiers ouvrages de la série étaient traduits en français. Ça m’a coupé l’envie. Je vais attendre que tous les opus soient traduits avant de m’y remettre. Na.

Sinon quoi ? Bah les mêmes rengaines : l’éditeur Pygmalion prend ses lecteurs pour des vaches à lait. Sur la version US d’Amazon on peut s’acheter les cinq volumes papier de la saga pour 28$. Pour Pygmalion ça reviendrait à environ 300€ après redécoupage. On peut les haïr pour ça, c’est mérité. J’avais déjà vu ça pour Robin Hobb et Robert Jordan. Détestable, c’est sûr, mais que faire quand on est fan ? On ramasse la savonnette et on dit oui merci, j’en veux encore.

Ces salopiauds connaissent très bien la passion débordante et contagieuse des fans d’Heroic-Fantasy. C’est un réseau de bouche à oreille, de forum, de sites comme aucun autre genre littéraire ne possède. Il n’y a pas d’autres fans comme le lecteur de Fantasy. Il y a pas mal d'écrivains d'un genre plus classique qui fantasme sur un tel réseau d’aficionados. Alors certains éditeurs en profitent à mort. Il savent très bien que les fans débourseront, quoiqu’il arrive. Un vrai fan ça mettra toujours la main à la poche. Alors c’est sûr, ils se taillent une réputation détestable. Mais vous savez quoi ? Ils en ont rien à f….. Tout le monde n’est pas Bragelonne.

Non je ne parlerais pas de la mauvaise qualité de la relecture de l’ouvrage. Fautes de frappe, traduction approximative. Bah, c’est Pygmalion. Vous vous attendiez a quoi ?
11 commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2014
Surtout ne lisez pas la partie décrivant les principaux personnages en début de livre, y figurent le dénouement de l'intrigue concernant des personnages essentiels de la saga alors que ces évènements n'ont pas encore eu lieu lorsque l'on entame ce Tome 4.

C'est proprement lamentable et d'emblée ma lecture est en partie gâchée.

Pygmalion, outre sa stratégie mercantile douteuse et le changement controversé de traducteur se trouve être également un éditeur incompétent capable de laisser passer une aussi grosse bévue
22 commentaires| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
avec la série du Trône De Fer, la qualité est au rendez vous. On notera que les chapitres paraissent beaucoup plus long que dans le 3e intégrale, en effet dans ce dernier ils faisaient en moyenne 15 pages, dans celui ci (je n'en suis qu'au début ça changera peut-être), les chapitres ont une moyenne de 20 pages. Un peu plus crevant à lire avant de dormir donc, mais toujours aussi agréable pour les fans de la série :)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2011
Le quatrième opus de la série est sans surprises (hélas!!). La qualité du style est toujours la même mais les divagations de l'auteur à propos de certains personnages secondaires, bien que rendant le récit très riche, finissent par perdre le lecteur dans les méandres d'une histoire déjà bien compliquée. En bref, l'histoire n'avance pas d'un poil malgré la taille impressionnante de l'ouvrage. Certes, G. Martin nous permet d'explorer la psychologie de certains acteurs de l'histoire (à cet égard, il se montre remarquable) mais à trop vouloir en faire, on ne fait plus rien... Ne fuyez pas cependant, les afficionados de la série retrouveront avec plaisir les intrigues du Trône de Fer !! Je le recommande donc aux plus patients et aux plus accros...
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2013
Ce sont des livres que j'adore dévorer, mais cette édition est bourrée de fautes de frappes (ce qui est assez éreintant je trouve)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2013
On se retrouve plongé dans une époque moyenne ageuse ... avec un soupçon de fantastique.
Le Tome 4 s'écarte de la capitale et présente plus les autres villes du monde ... mais les intigues restent présentes et complexes.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici