undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
98
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 octobre 2011
Le constat est simple : En Allemagne, depuis 40 ans, le taux de fécondité des autochtones est de 1.3 enfant par femme. A cette cadence, en un siècle, la population Allemande aura diminué de 75 %. Mais sur place, une immigration essentiellement musulmane se multiplie à grande vitesse. Le problème se pose, presque identique, dans tous les pays d'Europe. Quelques centaines de millions d'Européens sont évincés, remplacés par une population nouvelle.

L'auteur n'a rien d'un fanatique. Calmement, lucidement, il dresse le constat, point par point, d'un effondrement programmé. Depuis le snobisme bobo jusqu'aux vaines tentatives politiques, il montre à quel point nos sociétés ne peuvent pas, et surtout ne veulent pas se défendre.

Un livre d'une exceptionnelle clarté qui sera dénoncé par le "politiquement correct"
33 commentaires| 323 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2011
Je suis content de voir que ce livre paru (et lu) en 2009 a enfin été traduit en Français. C'est toujours interressant d'avoir une vision étrangère d'un problème. D'autant plus quand on aborde le phénomène à l'échelle de l'Europe.

Sans ce livre, qui aurait su en France que Malmoe avait eu les mèmes types d'émeutes en décembre 2008 que dans nos banlieues françaises en 2005 ? Bref, les mèmes causes produisent les mèmes effets et dans cet exemple on ne peut parler de récrimination contre la colonisation.

La comparaison entre cette immigration extra-européenne musulmane et les immigrations antérieures intra-européennes du XX ième siècle, ou l'immigration latine actuelle aux EUA est également édifiante.
La meilleure démonstration, à mon avis, que ce qui est dénoncé dans ce livre a un fondement, ce sont les émeutes récentes de Londres : alors que l'immigration la plus importante et la plus récente y est d'origine polonaise, les émeutes ont surtout été le fait de populations d'origine musulmane (mème s'il ya eu également une part de phénomène d'opportunité, a-culturelle celle-là) : une démonstration dans un mème lieu et dans un mème temps avec deux populations immigrées de cultures différentes. lL'analyse de ces émeutes de Londres mériteraient d'etre développées par Christopher Calwell dans une prochaine édition... ou par Michèle Tribalat dans un prochain ouvrage.

Le pire c'est de maintenir une chape de plomb. Heureusement les choses commencent doucement à évoluer avec la parution d'autres livres comme "le Déni des Cultures", "immigration - intégration" de Malika Sorel, "la gauche et la préférence immigrée" etc...
0Commentaire| 129 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2011
J'ai emprunté ce livre et l'ai lu en un soir, car il est tout simplement unique. En effet, le thème traité fait partie des non-dits français, des sujets qu'il est impossible de développer sans que le politiquement correct ne vous oblige à écourter le débat. Des faits parlants, et un constat sans concession : l'Europe et la France la première, ne pourront pas intégrer une population dont ça n'est pas l'intention et qui considère sa civilisation comme supérieure et exportable.
J'aime la place, enfin reconnue, que prend la religion dans les ratés de l'intégration.
Je recommande chaudement ce livre, en tout point remarquable, qui devrait ouvrir un débat franc, objectif, réaliste. On ne peut que regretter qu'aucuns de nos journalistes, alors qu'ils sont les "sujets" sous les yeux, ne soient capables d'écrire la même chose...
33 commentaires| 216 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2011
voici enfin LE GRAND LIVRE sur l'islam en France ! pas d'idéologie, pas de démagogie, des faits, seulement des faits. Les conclusions ne sont pas "politiquement correctes", elles sont même très inquiétantes. Mais la recherche de la vérité n'est-elle pas plus importante que notre confort ? après la lecture de ce livre, on comprend qu'il est urgent de ne plus se voiler la face.
11 commentaire| 241 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce qui me frappe à le lecture de ce remarquable ouvrage c'est la convergence entre l'analyse de chercheurs comme Caldwell, Tribalat, Christophe Guilluy, PA Taguieff et celle de romanciers qui nous présentent une France sombrant dans un futur dominé par l'islam.

Dans les deux cas, la conclusion est identique : une modification aussi considérable de la population de l'Europe impactera nos sociétés. Dans "Soumission" qui n'est pas son meilleur roman, on voit que Michel Houellebecq oscille entre la guerre civile esquissée et la soumission. Il fait le pari que l'Occident préférera éviter le conflit. Jean Rolin dans "les évènements" parle d'un pays qui plonge dans la guerre civile ethnique mais celle-ci reste rêveuse, pittoresque, presqu'irréelle. Là-aussi, finalement le romancier n'ose pas aller jusqu'au bout du futur terrifiant qu'il pressent. Enfin dans "Demain le barbares", F. Poupard nous plonge dans un pays exsangue ravagé par la guerre civile et le crime. Dans un texte post-apocalyptique voire survivaliste, Paris ressemble à Mogadiscio ou Beyrouth sous les bombes et le pays déchiré entre milices salafistes et identitaires (comme chez Rolin) se disloque en quelques jours.

Le seul parallèle historique qui vient à l'esprit à la lecture de ces ouvrages est l'effondrement de l'Empire romain sous la poussée barbare au IV et V siècles.

L'ensemble de ces analyses fait froid dans le dos. Les romanciers sont souvent des visionnaires qui, au même titre que les chercheurs, sentent l'air du temps. Dans ce domaine, le roman de Jean Raspail "Le camp des Saints" écrit en 1973 reste impressionnant de vision. A chaque fois que je vois un cargo bondé de réfugiés aborder Lampedusa, je pense à ce livre. Dans quelques années, les livres de Caldwell, Houllebecq, Rolin ou Poupard apparaitront probablement comme visionnaires. Et tout cela fait froid dans le dos.
Ce qui frappe le plus c'est la rapidité avec laquelle les choses se sont modifiées. La France de mon enfance sentait encore bon l'ambiance rurale de l'après-guerre, la messe dominicale, les étapes du Tour de France. En quelques années, notre pays semble au bord de la guerre civile. Personne ne sait comment tout cela finira mais ce qui est certain, c'est que ceux qui ont permis cela portent une très lourde responsabilité.

Le mérite d'auteurs comme Caldwell est de nous prévenir, personne ne pourra dire, je ne savais pas.
22 commentaires| 79 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2011
Et implacablement lucide. Loin des cris d'orfraie de type "Faut-il avoir peur de l'islam ?", ce livre passionnant se lit d'un bout à l'autre. Coup de projecteur sur l'Europe, cet essai politique devrait être lu - justement - par nos politiques.
0Commentaire| 40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2011
Pour paraphraser une formule célèbre, celle de Laurent Fabius à propos du Front National, ce livre veut éviter les mauvaises réponses aux bonnes questions.
Il le fait avec clairvoyance, avec un évident souci d'équilibre, et en s'adossant à des recherches historiques, démographiques, économiques et statistiques jamais absconses ou indigestes.
Il rejoint notamment Ayaan Hirsi Ali dans la lutte qu'elle mène au péril de sa vie contre un Islam extrême qui écrase et mutile les femmes, en Afrique, en Asie comme en Occident.
Il applique la méthode d'enquête propre aux auteurs anglo-saxons et, à sa manière, fait sienne la maxime d'un sénateur démocrate américain, Daniel Patrick Moynihan : '"everyone is entitled to his own opinion, but not his own facts'." Chacun a le droit d'avoir son opinion, mais personne n'a le droit d'inventer les faits.
Je suis le traducteur de ce livre et je suis honoré d'avoir pu mener à bien ce travail, avec Michèle Tribalat, pour les Editions du Toucan, une maison dont la taille est inversement proportionnelle à l'audace.
Les thèses de Caldwell et les réflexions de Tribalat ne manqueront pas de déranger, mais les balayer d'un revers de main pour des motifs idéologiques, en les taxant de néo-conservatisme, serait une fois de plus se voiler la face et faire le lit de l'extrême-droite et de l'islamisme extrême, en favorisant leur visage "présentable".
1818 commentaires| 216 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2014
Livre très pertinent que tous devraient lire !!!! L'avenir de notre civilisation est en péril et les gens se révoltent en silence pour l'instant ! La liberté d'expression n'est plus qu'une illusion et un peuple qui la perd est condamné à perdre sa liberté. À lire par les bobos qui, naïvement, nous conduisent vers une guerre civile !!!
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2011
Je viens juste de le commencer et je n'arrive pas à le poser tellement on y apprend de choses. J'ai vu l'auteur à la matinale de Canal + et vu l'embarras des animateurs, je me suis dit que ce livre devait être bien intéressant pour qu'on veuille éluder son point de départ et ses conclusions. Lisez-le pour ne pas assister impuissant aux changements qui sont déjà là. Rien n'est inéluctable si on prend conscience des dangers qui nous guettent.
22 commentaires| 67 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2011
Un livre qui est malheureusement rempli de vérités.

Il s'agira, un jour, d'une question de pérennité de notre civilisation implantée dans l'ouest de l'Europe depuis plus de vingt-cinq siècles...
0Commentaire| 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)