undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

2,7 sur 5 étoiles
3
2,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:16,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 octobre 2012
Millefeuille, c’est l’histoire – mais peut-on parler d’histoire avec si peu d’évènements dans la vie de cet homme d’un certain âge et qui vit seul. Un bonhomme attachant, pas si vieux, pas vraiment sympathique, qui se réveille un matin en se disant qu’il est mortel. Les autres le sont aussi, mais il a beaucoup de mal à penser que le monde puisse continuer sans lui. L’adversaire n’est pas tant la mort que lui-même. Alors, il fait surgir de sa tête des souvenirs, de menus évènements qui donnent sens. Comment transmettre cela ? Que transmettre ? Et à qui ?
Une écriture superbe, des phrases courtes, incisives, faites parfois de redites ou d’un simple adjectif. Des impressions soudaines qui claquent dans la tête. Faites de drôleries et de tragique. Entremêlés. L’auteure a un talent extraordinaire pour exprimer avec des mots qui font mouches, les pensées intimes du vieil homme qui déteste son imbécile de fils, a des désirs de vengeance, de meurtre, ne tient pas ses promesses et se moque des autres. Mais sait aussi se faire apprécier.
On comprend que ce Millefeuille, c’est aussi nous, chacun d’entre nous. Mon voisin de palier… Moi!
Alors on se surprend à parler tout seul, dans sa tête, puis à haute voix. Et tout devient un peu bizarre. Un livre qui fait réfléchir et qui laisse toutes les portes ouvertes... à nos réponses.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2013
Très déçu : tout au plus une idée de "Nouvelle" qui pourrait tenir en 25 pages ce qui éviterait les longueurs, les redites. Un style qui, pour moi, n'en est pas un où l'absence de vrais dialogues conduit à une utilisation abusive du verbe "dire" sous la forme "Monsieur Millefeuille dit" ou "J-Pierre Millefeuille disait, à dit" (assurément plusieurs centaines de fois dans l'ouvrage). Certains commentaires ont avancé l'analyse d'une interrogation sur la fin de vie ? Bien superficielle en tous les cas !
Ajoutez à cela des fautes de grammaire et vous aurez compris pourquoi j'ai eu des difficultés à aller au bout d'un récit qui traîne en longueur... malgré des phrases courtes. Mon épouse, qui pourtant l'avait choisi, a abandonné sa lecture à mi parcours ou peut être aux deux tiers.
Pour une première approche de Leslie Kaplan, c'est raté.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Je pense que ça fait bien pour vendre un livre de le ceinturer d'un bout de carton et de marquer "prix untel".
Franchement encore une lubie de bobos parisiens.
Ce livre est écrit avec une Gateling. On se retrouve avec des rafales de mots plus ou moins longues; En tout cas, pas des phrases. Encore moins de la ponctuation. Hormis le point
Dommage, le thème est bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,15 €
11,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)