Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici TopNYP Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici B071G11982

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:17,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cet auteur belge nous livre ici un roman-vrai de grande valeur humaine. En pleine Seconde guerre, une jeune femme enseignante arrive dans les territoires belges frontaliers avec l'Allemagne pour prendre un poste de professeur. Elle revendique sa liberté de femme moderne, en pensées comme en actes dans ce village bien sûr occupé. Ses idées vont offusquer les autres professeurs, le directeur et de nombreux parents d'élèves. On assiste à une escalade de la haine et de la bassesse humaine et quand le village est libéré, les pseudos résistants et les « patriotes » s'en donnent à cœur joie- nous aussi en Belgique, nous avons connu l'ignominie des femmes tondues et des jugements expédiés . A remarquer que ces résistants de la dernière demi-heure deviennent gris clair quand les Allemands attaquent dans les Ardennes- la dernière grande offensive pour eux , le bruit des canons revenant fort proche du village ! Le style est simple, rapide, parfois pesant ; il n'y a que trois personnages principaux : la jeune enseignante, son compagnon- avocat- et un collègue. C'est celui-ci qui raconte cette histoire alors que le temps avait éloigné ses tristes souvenirs mais un acte de vandalisme a réveillé ceux-ci. L'ambiance est lourde, triste, et on assiste impuissant à la dégradation physique et morale de cette femme d'exception, ce roman est très réaliste et sa fin est ..., malgré une petite lueur d'espérance en l'homme...
Très belle phrase de ce roman " Le bonheur est fugitif comme un vol d'hirondelles en septembre".
33 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2016
J'ai aimé ce livre car l'auteur raconte des faits véridiques même s'il transpose le personnage réel en femme. Combien de ces cas injustes ont du se produire en Belgique comme en France à la fin de la seconde guerre mondiale. !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2013
La traitresse est un roman que j'ai dévoré en quelques jours! La sincérité de Suzanne, son ouverture d'esprit, son idéalisme et son esprit critique en font un personnage auquel on aimerait ressembler. Dans un climat de guerre où la suspicion est partout, elle tente de garder sa liberté de femme moderne. C'est ce qui la conduit à un jugement populaire hâtif, puis à la condamnation par un Conseil de guerre.

Ce premier roman de Dominique Zachary est passionnant! Inspiré de faits réels, on y ressent le souci de rigueur historique qu'a voulu lui donner son auteur. Un sujet souvent traité en France, mais assez inédit pour la Belgique. Se souvient-on aujourd'hui de ces procès d'épuration?
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2015
J'ai beaucoup aimé ce livre ! Rempli de sentiments contradictoires qui nous obligent à nous interroger ...
Comment aurions nous agi pendant cette douloureuse période ????
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici