undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

1,0 sur 5 étoiles
1
1,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:19,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 31 juillet 2013
Étrange livre qui consiste à insulter et calomnier les autres parce qu'ils ne sont pas d'accord avec vous! Je n'ai pas lu «Rose Mafia», mais la lecture de ce livre suffit à discréditer le premier. L'auteur passe en revue ses démélés avec le FN quand lui-même était aux affaires dans le Nord-Pas-de-Calais. Que le FN ne soit pas d'accord avec les décisions de gestion d'un élu socialiste, on s'en serait douté.
Au demeurant, la méthode de l'auteur me semble assez malhonnête. Exemple sur la culture. Il répète à satiété que Pierre Briois s'était opposé aux dépenses municipales sur la culture - avec maints exemples à la clé. Diable! Le FN est donc opposé à Mozart, Le Titien, Schopenhauer et tutti quanti? Que nenni, messieurs-dames, le FN s'est seulement opposé à la conception dalongevillesque de la culture. Ce qui est tout à fait différent! Cette conception est celle de la classe bourgeoise actuelle et de la bien-pensance. Ce n'est pas la mienne. Utiliser l'argent du contribuable pour entretenir une troupe de saltimbanques - en général juste capables de faire les pitres sur une scène pour amuser les enfants -, ce n'est pas de la culture. C'est de la «saltimbanquerie».
Quand on parle de culture et qu'on accuse autrui de s'opposer à cette prétendue culture, il est indispensable de définir le mot. C'est quoi la culture, monsieur Dalongeville? Peine perdue, vous n'aurez pas la réponse.

Dans l'ensemble, ce bouquin semble plutôt de mauvaise foi. Redisons-le : l'auteur se considère comme le parangon de la bonne décision et ceux qui ne sont pas d'accord avec lui sont des paranos, des incompétents ou des réacs. Triste prose. «Rose mafia» n'a pas fait beaucoup de bruit. Peut-être pour les mêmes raisons.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)