undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles15
4,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 octobre 2010
On l'attendait et elle est enfin sortie... La nouvelle série fantastique A comme Association. Pour les 2 premiers tomes, Erik L'Homme et Pierre Bottero signe là une nouveauté qui devrait permettre à plus d'un lecteur de découvrir des romans fantastiques dans lesquels on n'a pas le sentiment de déjà vu. En effet, avec tous les livres du genre qui sortent, on finit par retrouver de nombreuses histoires qui se ressemblent. Mais cette fois, ce n'est pas le cas !!! De l'action, de l'humour, des personnages hauts en couleurs et de la magie... Bref, un cocktail qui fonctionne pour nous donner une entière satisfaction et nous faire passer un bon moment.

Allez y les yeux fermés !!!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2011
Les limites obscures de la magie est le deuxième tome d'une nouvelle saga intitulée A comme Association, coécrite par Erik L'Homme et Pierre Bottero.

Pas de panique si vous n'avez pas lu le premier tome, pour tout vous avouer, moi non plus... Et ça ne gêne en rien la lecture de ce deuxième volume, dans la mesure où même s'il arrive aux héros de se croiser, leurs rencontres restent anecdotiques, les intrigues étant bien distinctes d'un tome à l'autre.

Aussi, si La pâle lumière des ténèbres de Erik L'homme (A comme Association, tome 01) nous présentait Jasper, Les limites obscures de la magie de Pierre Bottero (A comme Association, tome 02), quant à lui, nous fait découvrir Ombe, une étudiante parisienne passionnée de moto. Mais n'allez surtout pas croire que sa vie est de tout repos car celle-ci possède un étrange pouvoir : elle est incassable - ou presque - et c'est pour cette raison que l'Association, organisme gérant des affaires paranormales, l'a recrutée comme agent stagiaire : quand il y a un Vampire, un Loup Garou ou un Troll à problème, c'est à elle qu'on fait appel. Seulement voilà, Ombe rime avec bombe et le moins que l'on puisse dire, c'est que les débuts de la jeune fille au sein de l'Association ne passent pas inaperçus. Il faut dire que son problème majeur est de rester discrète... pourtant, on s'apprête à lui confier une mission de la plus haute importance qui pourrait bien tout changer...

Avec des chapitres courts et faciles à lire, bourrés d'humour, Les limites obscures de la magie est un ouvrage qui se dévore. Ombe possède un charisme et un humour indéniable : elle nous narre ses propres aventures, dans un style incisif qui abime d'emblée le lecteur dans l'intrigue. Celui-ci ne s'ennuie pas une seule seconde. A comme Association est un récit très frais que j'ai beaucoup aimé ^^

A comme Association, un duo de choc !

Projet original et ambitieux, A comme Association aurait pu se solder par un échec si les deux co-auteurs n'avaient pas déjà à leur actif d'autres sagas à succès. Pierre Bottero est l'auteur des trilogies d'Ewilan, d'Ellana. Erik L'homme, quand à lui, a écrit celles du Livre des étoiles et des Maîtres des brisants. Deux Noms, deux auteurs jeunesses phares, réunis afin de créer une série de romans jeunesse. Pourtant, le projet aurait pu s'arrêter sans aboutir, Pierre Bottero ayant trouvé la mort dans un accident de moto en 2009. Cependant, Erik L'Homme, comme il l'explique dans la préface des Limites obscures de la magie, a décidé de continuer seul cette série, une très belle façon de rendre hommage à cet auteur de talent qui nous a quittés trop tôt...

A comme Association comportera 08 tomes, dont 02 signés de la plume de Pierre Bottero.
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2011
L'Association est une agence secrète, dont le but est de maintenir en permanence l'équilibre parfait entre les Normaux (les humains) et les Anormaux (vampires, trolls, garous etc.), et pour ce faire, cette tâche revient aux Paranormaux (personnes dotées de dons particuliers).

Ombe, dix-huit ans, est stagiaire au sein de l'Association et fournit un travail remarquable. Elle est - presque - incassable. Une vraie dure à cuire, dans le fond et la forme. Ombe, avec son look de rebelle, jolie blonde, au volant de sa moto, ne craint rien ni personne. Elle excelle dans l'action, et réfléchit ensuite. Elle n'est pas particulièrement douée en magie, ce qui la pénalise parfois lorsqu'elle doit gérer des dossiers épineux. Heureusement, le jeune Jasper, quinze ans, petit génie en langues anciennes et en magie, lui vient souvent en aide.

Dans ce roman, centré essentiellement sur l'introduction des personnages et de l'univers, nous avons donc droit à des combats, de la magie, quelques affaires pas bien méchantes, et l'ouverture vers d'autres aventures encore plus palpitantes... J'ai, en fait, été très agréablement surprise par cette lecture, j'ai d'ailleurs lu le livre en quelques heures. J'ai apprécié l'humour du récit, le rythme effréné, la personnalité fougueuse d'Ombe et ses répliques qui font mouche. Pierre Bottero s'était régalé en créant ce nouveau monde, et le plaisir est perceptible, donc partagé. Je suis déjà plongée dans la suite, en espérant très fort qu'on en apprenne davantage sur les deux héros, car pour l'instant cela reste encore en surface.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après Jasper le magicien, voici venu le moment de faire connaissance avec Ombe et sa langue acérée. Ombe possède un talent non négligeable ; elle est incassable ou presque comme elle se borne à nous le préciser et dispose d'une force surhumaine. Mais elle est aussi dotée d'une forte personnalité qui lui permet de garder son sang-froid en toute circonstance sauf peut-être face à mademoiselle Rose....
Au programme : empêcher une invasion de gobelins dans son école et sauver une Créature en voie de disparition et ce en restant discret s'il-vous-plait!
Pour ceux qui on déjà lus le premier tome des aventures de Jasper, il est intéressant de noter les moments parallèles où les deux romans se rejoignent pour nous éclairer sur certains passages du dernier opus qui pouvait semblait obscur.
Etre dans la tête d'Ombe nous la fait apparaître beaucoup plus sympathique et moins froide qu'elle veut le faire croire : elle vit en colocation avce deux jeunes filles, apprécie en réalité plus ou moins Jasper.
Mais c'est aussi une jeune femme qui n'a jamais connue sa famille et qui en fin de compte est empreinte de solitude et qui a besoin de l'attention d'autrui même inconsciemment.
Le livre est toujours aussi court et l'action omniprésente ce qui ne laisse aucune place à l'ennui.
Une suite qui se dévore en quelques heures.

mercy512
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...]

Comme vous le savez (ou pas), Pierre Bottero est l'un de mes auteurs français préférés et j'ai voulu relire cette série, que j'ai découvert il y a maintenant quelques années. Ayant déjà lu le 1 (en réalité, j'ai lu les 5 premiers), je suis passée directement au deux. Et quel plaisir de retrouver Jasper et Ombe dans leurs aventures ! Toujours autant d'humour mordant, de sarcasme, et pour Ombe, un caractère bien trempée. Car oui, sous la plume de Pierre Bottero, c'est bel et bien cette jeune femme que l'on retrouve dans une situation un peu compliquée.

Dans le premier tome et dans le corps de Jasper, nous avions survolé Ombe, qui n'était alors pas le personnage principal. De ce fait, j'étais heureuse de reprendre cette saga et donc de retrouver ce petit bout de femme avec son caractère bien à elle. Suite à une mission catastrophique, elle est envoyée à la campagne par son patron, pour mener une enquête de routine. Mais le mot « Routine » n'est pas dans le vocabulaire de Ombe, vous vous en doutez. Non ? Eh bien maintenant vous le savez !

Même si j'avais déjà lu ce second tome, ça été un vrai plaisir de tous les retrouver car, étant donné ma super mémoire de poisson rouge, j'avais oublié quasiment tout, même si certains points me sont revenus au fur et à mesure. Donc, certes, c'était une relecture, mais aussi une redécouverte de cette saga que j'affectionne particulièrement. Ombe n'aime pas la magie, ou alors c'est la magie qui ne l'aime pas. Ou encore, elle n'est pas douée. Autant combiner les trois, je dirais. Et pourtant, dans son enquête (dont je ne révélerai rien du tout!), elle va en avoir besoin, de cette magie. Mais comment va-t-elle s'en sortir, elle si rebelle, qui n'écoute pas les cours donnés sur les Anormaux et qui souhaite se débrouiller par ses propres moyens ? Eh bien je vais vous laisser découvrir tout cela par vous-mêmes. Bah oui, ce serait trop facile que de tout vous donner sur un plateau d'argent !

Concernant les personnages, j'ai apprécié tous les retrouver avec leur caractère bien à eux, leur humour, leur bêtise (surtout Jasper, même s'il est en secondaire dans ce tome). Chacun a beau être différent, ils sont une équipe qui se soutient les bons comme dans les mauvais moments, ce qui rend leur relation d'autant plus belle à découvrir. Même si le chef paraît assez dur au premier abord, il n'en reste pas moins qu'il aime par-dessus tout son équipe et les jeunes qu'il a enrôlé dans cette aventure.

Je dois bien avouer que je suis quand même jalouse de ce qu'ils vivent et que j'aimerais moi aussi faire partie de cette Association peu commune, qui tente de régler les soucis fantastiques, sans que les humains n'en soient affectés. Bon, OK, je serai assez chochotte, je suis d'accord, mais.. mon côté rêveur veut bien faire partie de l'aventure !

La particularité de cette saga, c'est qu'elle est, certes, avec beaucoup d'action mais aussi tournée vraiment sur l'humour et le dérision. Les personnages ne se prennent pas tout le temps au sérieux, et on ne peut pas s'empêcher de penser pareil, ou encore différemment d'eux. C'est la magie de la plume de Pierre Bottero et Erik L'Homme conjuguée. Un cocktail d'aventures et d'humour.

En résumé, un second tome où j'ai pris plaisir à replonger. Ombe m'avait bien manqué, et même si je connais la suite des aventures, et surtout la fin du tome 4, je prendrais énormément de plaisir à relire une fois de plus cette saga ! Une série que je vous conseille, voire oblige, à lire de toute urgence, vous allez devenir accro !

Justine P.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2012
Vous connaissez Jasper, le héros d’Erik L’homme ? Vous allez adorer Ombe, l’héroïne de feu Pierre Bottero.
Dans le second tome de A comme association, Les limites obscures de la magie, Pierre Bottero nous présente Ombe, une jeune fille de 18 ans au caractère bien trempé ! Solitaire et tenace, Ombe évolue dans un Paris de notre époque où elle effectue sa première mission.
Pierre Bottero est ici dans toutes les splendeurs de son art et c’est un véritable délice que de le sentir vivant au travers de son écriture. Il a doté son héroïne d’un humour cocasse qui n’a d’égale que sa répartie. Attachante, Ombe nous entraîne d’actions en actions tandis que l’auteur maintient le suspense. Impossible de s’ennuyer dans ce cours roman de tout juste 190 pages. Sitôt commencé qu’il est déjà fini, à grand regret.
Aventure, action, magie et humour sont les principaux ingrédients du livre, parfaitement dosés pour donner un chef d’œuvre. Le roman se conclut sur une note de suspense qui nous donne envie de poursuivre… Mais le prochain tome sera dédié à Jasper !
S’il fallait comparer les deux personnages ? Je dirais qu’ils sont totalement opposés : Jasper possède une personnalité davantage effacée tandis que notre presque incassable Ombe « pète le feu ! » J’ai beaucoup aimé retrouver certaines situations déjà vues au tome précédent, mais du point de vue de Ombe cette fois-ci.
En définitive : un tome tout simplement génial que je recommande à tous ! Impossible de s’ennuyer !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2011
Le soleil, la plage, un nouveau Bottero... le rêve quoi ! Bien que le rêve n'ait pas duré trop longtemps car le livre a été vite dévoré !

Le style de cet auteur est vraiment génial. Mon sourire s'est fait de plus en plus large à mesure de ma progression : j'avais vraiment l'impression de retrouver un vieil ami que ce soit avec le vocabulaire ou les tournures de phrases. Ces 180 pages furent un petit délice. On retrouve quelques chassés-croisés avec le premier tome écrit par Erik L'Homme, ce qui est assez novateur en littérature et cela m'a beaucoup plu. Comme avec Jasper (voir le premier tome), le livre est construit de façon à ménager le suspense. On apprend à connaître Ombe au fil des pages. Elle ne nous dit que ce qu'il faut là quand il nous faut.

D'autant qu'Ombe notre nouvelle héroïne ne s'en laisse pas conter. C'est une bombe à elle toute seule ! Elle a des problèmes avec l'autorité, elle est toujours en mouvement et si possible en mouvement rapide, elle a une superbe bécane et elle est presque incassable, en insistant sur le presque, sans oublier qu'elle est plus que jolie ! Avec Ombe, cela aurait été difficile de ne pas avoir beaucoup d'action. Que ce soit avec les Élémentaires de terre, les gobelins, les copains ou les trolls, mademoiselle a vraiment du mal à lâcher prise. Elle a quelques petits problèmes avec la magie... Il faut donc, souvent, qu'elle trouve d'autres moyens de s'en sortir ... à la pioche, s'il le faut !

J'ai hâte de retrouver et Jasper et Ombe dans leurs nouvelles aventures ! Les livres sont déjà dans mon sac de plage !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2014
Le premier tome nous a permis de faire la connaissance de Jasper, un jeune magicien à l'humour discutable, mais dont le génie l'a tiré de plusieurs mauvais pas. Ici, nous rencontrons Ombe, jeune femme solitaire mais tout aussi efficace que Jasper, dans un autre style... L'écriture de ces romans, avec un style jeune, rafraichissant, dynamique, bourré d'humour et de clins d’œil en tous genres, ravira les passionnés de fantasy jeunes ou moins jeunes (j'ai 38 ans)!

Cette série est écrite en alternance par deux auteurs : Erik l'Homme, que je ne connaissais pas, mais qui me donne sacrément envie de découvrir les autres livres qu'il a écrit, et Pierre Bottero, auteur de génie de la saga d'Ewilan, et du Pacte des Marchombres (entre autres). Ceux-ci ont réussi ce beau pari qu'ils s'étaient lancé. Je me réjouis de lire la suite, et été bien triste d'apprendre la disparition de Pierre Bottero... Il continuera de nos faire vibrer à travers ses œuvres...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2013
Le style de l'histoire est fidèle à d'autres écrits de Erik L'Homme et Pierre Bottero (Phaenomen, Ellana, L'autre, Les mondes d'Ewilan...).
Un bémol pourtant, le prix est élevé par rapport au contenu (200 pages). Une version poche à 6 € aurait été plus correcte. D'autres séries proposent des histoires passionnantes de 400 à 700 pages pour un prix moins élevé (poche) !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2012
Cet ultime projet mené par Pierre Bottero est une vraie réussite. Le style d'écriture est pour le moins surprenant.
L'histoire nous tient en haleine, on en redemande !
C'est vraiment dommage que Pierre Bottero nous ait quitté. J'ai vraiment dévoré tous ses livres, même ceux écris pour les plus jeunes !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)