undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles21
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 octobre 2010
On l'attendait et elle est enfin sortie... La nouvelle série fantastique A comme Association. Pour les 2 premiers tomes, Erik L'Homme et Pierre Bottero signe là une nouveauté qui devrait permettre à plus d'un lecteur de découvrir des romans fantastiques dans lesquels on n'a pas le sentiment de déjà vu. En effet, avec tous les livres du genre qui sortent, on finit par retrouver de nombreuses histoires qui se ressemblent. Mais cette fois, ce n'est pas le cas !!! De l'action, de l'humour, des personnages hauts en couleurs et de la magie... Bref, un cocktail qui fonctionne pour nous donner une entière satisfaction et nous faire passer un bon moment.

Allez y les yeux fermés !!!
11 commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2011
Autre tome d'introduction, cette fois écrit par Erik L'Homme, La Pâle Lumière des Ténèbres met en scène Jasper, quinze ans, un physique dégingandé, adolescent maladroit et emprunté, totalement fasciné par la superbe Ombe, il excelle dans la magie, parle couramment l'Elfique et démontrera ses capacités exceptionnelles en tenant tête à un vampire, une guilde de magiciens et un démon !

En seulement 150 pages, le décor est planté, l'Association confie à ses stagiaires surdoués des missions jugées gentilles, et qui en fin de compte tournent à la catastrophe. Jasper doit s'introduire chez les vampires et découvrir qui est à la tête d'un trafic de drogue, et dans quel but. De la discrétion, lui somme son supérieur, Walter - sous le regard froid et impassible de mademoiselle Rose, la secrétaire. Je gage que ces deux personnages secondaires prendront davantage d'importance, chaque scène les concernant est plutôt risible - même constat avec le Sphinx, le gardien du temple (en fait, l'arsenal où les agents viennent regonfler leur besace). Oui, ça fait très James Bond et c'est sûr que l'action ne manque pas du tout. L'agent 007 peut pâlir de jalousie !

Bref, la personnalité du héros est franchement attachante, Jasper est drôle, irrésistible, cultive l'art de l'ironie et l'auto-dérision avec beaucoup d'intelligence. Maintenant, les présentations n'ont plus cure, il est temps de passer au cap supérieur, avec cette même énergie et cette fraîcheur qui rendent la découverte de cette série absolument réjouissante !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
A comme Association est une série que je voulais découvrir depuis un bon moment, je la voyais sur beaucoup de blogs et elle était fort appréciée. Du coup, j’ai testé avec ce premier tome, qui est tout tout petit en fait ^^ J’ai été surprise de voir que les différents tomes ne sont pas très épais, donc pour une lecture rapide et sympa, c’est parfait ! J’ai bien aimé :)

Le personnage principal est Jasper, un jeune homme qui a été recruté par cette mystérieuse association. J’ai adoré Jasper, il a un humour assez particulier et je m’y retrouve bien, la lecture est très agréable et, en plus de ne pas être très épais, le livre se lit bien. Jasper est stagiaire depuis peu dans cette association qui combat les crimes et délits des Anomaux, tels que les vampires, les trolls, les loup-garous, etc.

On suit Jasper durant toute la lecture et j’ai trouvé un peu dommage de ne pas en savoir plus sur les autres personnages, comme Ombe par exemple. Mais ce détail n’empêche pas de passer un bon moment et je suis sûre qu’on en saura plus dans les autres tomes de la saga. Dans cette histoire, notre héros principal doit enquêter sur un trafic de drogues un peu particulier car il se déroule chez les vampires. Du coup, notre Jasper doit jongler entre sa vie d’étudiant et sa vie secrète à l’association. Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce livre, c’est le fait que le protagoniste soit "concret". Je m’explique, Jasper n’a pas une chance démesurée, quand il est dans le pétrin, il est tout seul et ne doit compter que sur ses propres connaissances et talents pour se débrouiller. Il n’y a pas quelqu’un de très chevaleresque qui vient le sauver… (Vous comprenez ce que je veux dire ? ^^)

Bref, A comme Association tome 1 : La pâle lumière des ténèbres est un bon premier tome avec un personnage principal attachant et débrouillard. J’ai hâte de lire la suite :)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avant tout, ce livre est une relecture. En effet, je connais déjà l'histoire, j'ai pu lire les 6 premiers tomes, mais à l'époque, les deux derniers n'étaient pas encore sortis, du coup j'ai tardé. J'ai décidé de le relire, avant tout pour me replonger dans cet univers qui m'avait vraiment beaucoup plu de part l'humour constant. Ensuite, parce que ma première chronique ne faisait que cinq lignes et que je voulais l'étoffer un peu. Et dernier point, parce qu'il rentre dans mon défi de LivrAddict. Autant dire qu'il était temps que je m'y mette, on est presque à la fin lol

Jasper est un jeune garçon de quinze ans, qui est un adolescent comme les autres : il va au lycée, il a des amis (deux, pour être précise). Mais quelque chose le fait sortir de la banalité des autres jeunes : il fait partie d'une Association en tant qu'agent Stagiaire. Sa mission cette fois : démanteler un trafic de drogue chez les vampires. Autant dire que ce n'est pas de tout repos, surtout qu'il est du genre très casse-cou et honnêtement, c'est vraiment très drôle. L'auteur ici a joué sur l'humour brute, et ça marche ! Jasper ne cesse de faire des blagues, des jeux de mots et ne se prend pas lui-même au sérieux, ce qui fait qu'on s'attache vite à sa personne.

En parallèle, l'une des autres agent Stagiaires, Ombe, lui a tapé dans l’œil. Évidemment, cette dernière n'est pas du tout, mais alors pas du tout attirée par lui. Elle le trouve trop gamin et pas assez expérimenté. Du fait d'avoir lu la suite, j'ai adoré retrouvé Ombe, et même si on ne la voit que très peu, je me suis de suite attachée à elle de nouveau. Son caractère me plaît et j'ai hâte de lire la suite, pour la retrouver plus entière. Sinon, il y a Sphinx : l'armurier de l'Association. À part ses papillons, dont il voue une certaine passion, il ne s'occupe de rien d'autre mais j'adore son caractère assez dur et ferme. Ensuite, le chef Walter. Un vieil homme qui dirige assez bien l'Association. C'est vrai qu'on ne le voit pas souvent dans ce tome-ci, mais j'ai apprécié le personnage. Et vient pour finir, rose, la secrétaire. D'un caractère qu'a du mal à définir Jasper, elle est toujours là pour aider, mais à sa manière à elle.

Durant cette première mission il rencontrera toute sortes de races : vampires, démon, sorciers. Et il devra se tirer d'affaires pas très cordiales. Saupoudrées d'humour et de jeux de mots complètement hors de propos, ces missions deviendront pour nous plus une partie de plaisir et de rigolade que de peur et de mépris envers les « méchants ».

En résumé, un tome 1 que j'ai grandement apprécié de retrouver, surtout pour l'humour décapent de Jasper et son côté « je ne prends rien au sérieux, mais je suis tout de même intelligent ». Erik L'Homme a un humour qui a su m'embarquer dès le début et j'ai hâte de lire la suite pour retrouver sa plume très agréable. Un vrai livre rempli de fraîcheur pour se détendre !

Justine P.

« J'ai eu le droit ensuite, au fur et à mesure que j'avançais vers la puberté, à « J'espère », « J'aspire » et « J'asperge », puis au lycée, l'âge et l'érudition venant, à Jasper le roi mage et au fameux « Tu crèches où ? » qui a fait se tordre de rire une cohorte de faux camarades. »

« Ombe ne dit rien. J'en profite pour prendre l'avantage.
— En plus, tu m'as appelé alors que j'étais en mission. Figure-toi que j'ai poursuivi – et capturé – un vampire hier soir ! Tout seul !
Je me rengorge fièrement. Ombe me dévisage avant de hausser les épaules.
— Il devait être bourré, ton vampire. »
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 29 juillet 2014
J'ai beau adorer la fantasy, il y a toujours une part de moi qui adore les romans fantastiques jeunesse. Après avoir dévoré tous les trilogies Gwandalavirienne de Pierre Bottero, j'ai eu un petit moment de vide désagréable. Après avoir fini le magnifique roman Les Âmes Croisées, j'étais carrément en manque.

Quand j'ai entendu parler de A comme Association j'ai été intriguée. Pour ceux qui n'en aurait pas entendu parler, c'est assez simple. Pierre Bottero et Erik L'homme se sont rencontré, et ont eu un coup de foudre amical. Ils ont créé une histoire à quatre mains et se sont lancé dans l'aventure en alternant l'écriture de chaque tome.

Association d'écrivains, association de maison d'édition, et le roman tourne autour d'une association. Laquelle ? L'Association, qui a pour but de protéger les normaux des anormaux grâce à l'aide des paranormaux. Jasper est l'un d'eux, un paranormal donc. Il est le héros de ce premier tome, le personnage de Erik. Ombe étant le personnage de Pierre. Tout le monde a suivi ? Oui bon, quand je disais « c'est assez simple » je m'avançais peut être un peu...

Le livre est extrêmement court et se lit très vite. Très très vite. Si vous commencez la saga maintenant, je vous envie, vous qui n'avez pas à attendre entre chaque tome. L'histoire de l'intégralité des huit tomes se passe en deux, trois semaines je crois bien, c'est dire.

Si vous connaissez un peu monsieur Bottero, vous savez qu'il nous a quitté bien trop tôt. C'était au cours de l'aventure qu'il avait entreprise avec Erik L'homme, lequel a courageusement continué tout seul. Ainsi, sur les huit tomes, Pierre n'en a finalement écrit que deux. Mais on peut dire que Erik L'homme s'en est plus que bien sorti.

C'est d'ailleurs lui qui commence donc, dans ce premier tome, à nous présenter l'univers dans lequel prend place l'Association. Jasper est... un gros nerd fana de magie et de musique, gothico-magicien (j'invente des termes pour le bien de ma critique, vous comprenez) à tendance accordéoniste médiéval, il fait déjà partie de l'Asso quand on le découvre. C'est un garçon attachant et très, voire trop, blagueur et ses jeux de mots quasi constants peuvent en agacer plus d'un. Mais c'est son style, hein. Sinon à part ça, il est courageux, ingénieux et débrouillard, alors on le pardonne. On découvre assez vite qu'il est un sorcier des temps modernes, et un assez doué. On rencontre Ombe au second plan, et on découvre la jeune fille du point de vue de Jasper. C'est une jeune fille mystérieuse, apparemment forte. Elle est tout l'opposé de Jasper et on se demande bien ce qui va rapprocher ces deux là...

Je n'ai pas vraiment envie de me lancer dans le détail, parce que le roman est tellement court que je vous raconterais déjà la moitié de l'histoire. En quelques mots, on commence par suivre Jasper dans sa mission : enquêter sur un trafic de drogues au sein de la communauté vampirique, mais je ne vous en dirais pas plus !

Je vous encourage donc à vous lancer dans la saga, mais prévoyez quand même d'avoir la suite sous la main. Les deux personnages évoluent énormément en huit tomes et la fin de la saga est vraiment très bonne. Lancez vous !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2011
J'ai découvert Erik L'Homme avec sa trilogie « Le livre des étoiles ». J'avais été charmée sans tout de même être enthousiasmée. C'est pareil pour celui-ci. D'un autre côté, je suis tellement sous le charme de monsieur Bottero en ce moment que je ne peux pas être très objective ;). Il m'aura fallu 3 ou 4 fois plus de temps pour lire le premier tome que pour lire le deuxième écrit par Pierre.

Le style de l'auteur m'a parfois un peu gênée, principalement pendant les dialogues. L'inversion du sujet n'a pas du tout été faite (je dis au lieu de dis-je), certainement par souci de style. Ça retransmet mieux le langage jeune. Il faut dire que j'ai passé l'age d'être jeune alors ces tournures ne m'ont pas séduites. J'ai par contre beaucoup aimé la construction du livre. Les faits, personnages et dons nous sont présentés petit à petit, ménageant le suspens, tout en ménageant le lecteur

L'histoire est bien construite, elle est très rapide mais le livre est très court aussi ! J'ai été prise dans l'action qui est très présente. On découvre les principaux protagonistes de cette association et également les copains de Jasper. On découvre également l'héroïne dont les aventures sont contées par Pierre Bottero dans les tomes 2 et 4. Le personnage de Jasper est bien décrit. Il est maladroit avec les filles, maladroit avec son corps mais très adroit avec les mots et aussi dès qu'il s'agit de magie, son point fort !

En conclusion, une très belle petite série de livres qui propose des héros modernes et sympathiques dans un univers parisien peuplé de vampires, trolls, démons et autres monstres très chaleureux !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2011
Dans ce premier tome de A comme Association Pierre Boterro nous entraîne dans un récit haletant, explosif, où l'humour est au rendez-vous. L'histoire est complètement originale, du jamais vu ! L'auteur nous invite à nous attacher à ses personnages hors du commun, à les suivre dans leurs missions, et à sentir leurs émotions. L'écriture est fabuleuse, prenante, et très originale même si on reconnait avec joie le style bien défini de Pierre Boterro. En résumé : une excellente histoire, servie par des personnages charismatiques, une écriture très originale et une délicieuse pointe d'humour !!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Menée tambour battant, cette série offre la particularité d'être écrite à quatre mains, Erik L'HOMME prenant en charge Jasper, Pierre BOTTERO Ombe. Les deux premiers tomes nous font découvrir ces deux adolescents pas comme les autres, aux prises avec un monde parallèle qui les dépasse souvent et les amène à des réactions' typiquement adolescentes !

L'écriture est efficace, les péripéties abondent, cette série plaira à bon nombre de lecteurs à partir du collège, même si on peut regretter quelques facilités.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2012
La pâle lumière des ténèbres est le tome 1 de la série A comme association que Erik L’Homme et feu Pierre Bottero ont voulu écrire ensemble. Ce tome 1, rédigé par Erik l’Homme, nous présente Jasper, un adolescent de 15 ans presque ordinaire. Car Jasper est un sorcier et qui plus est, un agent stagiaire de l’Association. Sa mission est de combattre les Anormaux que sont les vampires, loup-garou… et autres bestioles de ce genre, qui ne respectent par la règle de la cohabitation pacifique avec les humains… Alors quand on l’envoie enquêter sur un trafic de drogue avec les vampires, Jasper est fier, d’autant plus qu’il a dans l’idée d’impressionner Mlle Rose, le chef Walter… et la mystérieuse Ombe qui l’attire tant !

Erik L’Homme nous emmène au Paris des années 200 et y fait évoluer notre héros, Jasper, entre le lycée et l’Association. Dans un style purement fantastique, nous suivons les aventures du jeune homme racontées par ce dernier. Erik L’Homme a en effet opté pour un narrateur interne très sympathique car Jasper est doté d’un grand sens de l’humour. L’écriture de l’écrivain est parfaite et nous nous attachons immédiatement au héros. Les aventures s’enchaînent rapidement dans ce petit livre de même pas 200 pages. Un bon suspense et de l’action nous empêchent de refermer le livre qui s’achève bien trop vite !

C’est donc un excellent roman, recommandé aux amoureux du fantastique ! Ce livre a effet que des qualités ! J’attends avec impatience de pouvoir lire la suite, rédigée par feu Pierre Bottero qui nous fera découvrir la mystérieuse Ombe par qui Jasper est tant attiré !
Ce roman mérite sans aucun doute un 4,5/5 !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2013
J'ai tout simplement adoré cette série. Les histoires sont passionnantes, il y a du suspense et des péripéties. Les personnages sont drôles et attachants. L'idée de faire des livres de deux auteurs en parallèle et vraiment chouette ! Il y a une grande collaboration derrière... (J'en profite pour confier toute mon admiration à M. Bottero qui nous a quitté; RIP) Il y a tout ce qu'il faut pour en faire une super série de fantasy jeunesse : des créatures plus ou moins sympathiques (trolls, loup-garous, magiciens, démons, vampires,...) une bonne ligne d'action et surtout de l'humour !

Voilà, bon moi je vous dirais que j'ai bientôt 20 ans, mais c'est une de mes séries préférées (si ce n'est MA série préférée)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)