undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
20
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:10,96 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 décembre 2014
Certes, la paix dans le monde, ce ne sont pas nos affaires… Mais quand Morrissey nous revient avec un album aussi enchanteur, ça nous regarde ! On pourrait regretter sans fin que les Smiths n’aient pas régalé nos platines plus longtemps de leurs délices-pop-mélancoliques-acides… Sauf que Moz ne s’en laisse pas compter et préfère avancer, artiste prolifique s’il en faut, la plume aiguisée, la voix chaude et inimitable, le corps fragile et combatif à la fois. C’est tout cela que l’on retrouve dans ce dernier opus du grand classieux British, et plus encore ! On le découvre avec impatience, on l’écoute avec attention, on s’en délecte à hautes doses et on finit par ne plus pouvoir s’en passer. Merci, Monsieur Morrissey.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2014
Déjà influencé par les albums des Smiths et par la carrière solo du Moz-qu'au final je n'ai découvert qu'à la fin de mon adolescence il y a un peu plus d'une décennie à peine-j'attendais avec impatience le nouvel opus de Morrissey, 5 ans après un "Years of refusal" pas détestable musicalement mais assez vide d'inspiration au niveau des textes, un peu vains. La surprise, ici, est de taille, et par ailleurs très bonne, en ce début d'été (l'album est très estival !). Sans entrer dans les détails, la diversité des instruments choisis pour chaque chanson, sans excès mais toujours à des instants choisis avec soin, en font un album élégant, riche et, disons-le, joyeux, même sur des textes qui ne le sont pas forcément. L'écriture est ciselée, intéressante et très inspirée. "I'm not a man", "Staircase at the University" ou encore "Smiler with Knife" font partie des meilleurs titres de ce disque, quoiqu'ils soient tous fort recommandables. Il ne faut pas hésiter à choisir la version avec bonus, avec six titres tout aussi réussis et se terminant sur un "Art-Hounds" jubilatoire. Même si la presse a eu plus tendance à parler de certains scandales (justifiés ou non?) ou du caractère bipolaire concernant le personnage ces dernières années, il est de meilleur ton de s'intéresser avant tout à sa carrière musicale, riche et intéressante et à (re)découvrir. Et cet album là en est un sommet !
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2015
Bon album du Moz, toujours des mélodies qui trottent en tête toute une journée. J'aurais aisément donné 3 étoiles à l'album seul (car malgré tout certaines chansons sont moins fortes mélodiquement que d'autres), alors pourquoi finalement j'en donne 4? Pour la version deluxe.
Ce deuxième CD de bonus vaut vraiment le coup et termine en apothéose avec "Art Hounds", une des meilleurs chanson de la carrière de Morrissey!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2015
Fan des Smiths et de Morrissey je me délecte de chacune de ses chansons. Ce mec est touché par la grâce. La perfection absolue.

Depuis son grand retour avec You're the quarry en 2004, Morrissey ne cesse de me surprendre.

Les arrangements et les mélodies sont incroyables sur ce dernier opus. Plus j'écoute l'album plus je suis en transe ! La chanson I'm not a man est ma préférée !! Un pur chef d'oeuvre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2014
Un très bon Morrissey, c'est déjà immense. Arrangements cossus et variés, voix parfaite, et dans un monde un peu moins sourd, un titre qui devrait être un tube immense : Kiss me a lot, irrésistible. Sinon, ce n'est pas non plus Ringleader of the tormentors (mon préféré), on n'y trouve ni chanson de l'envergure de Life's a pigsty, ni rock sauvage et irrésistible à la You have killed me. Mais c'est quand même du très bon.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2015
Un dernier album qui tant dans les musiques, les arrangements et les paroles, tutoient les sommets de Vauxhall and I. Le meilleur du Moze...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2014
Comment dire du mal d'un artiste dont la production a toujours été plusieurs crans au-dessus de la production de ses confrères, jeunes ou vieux ? … Justement en disant simplement que cet album se tient, dans la lignée du précédent, sans plus, sans être transcendant. Des morceaux sortent du lot (One of our own, Istanbul) ou rappellent même l'époque 'Vauxhall & I' (The bullfighter dies). Le reste est du Morrissey, donc toujours de bonne facture, mais certainement pas le chef-d'oeuvre annoncé par certain hebdo qui, faut d'être le NME français, s'emballe chaque semaine pour un nouveau "meilleur disque de tous les temps". Sans parler de la mini-polémique outre-manche (Morrissey n'est plus au centre de la vie musicale, on vieillit tous), autour des paroles, jugées simplistes par certains, du morceau-titre. Enfin, l'absence d'Alain White comme compositeur (et lead guitarist) continue de se faire sentir depuis quelques années au niveau mélodique. Un album qui, comme le précédent, ne sera pas une étape majeure de la discographie du Moz.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2014
L'inspiration est toujours là et la langue acerbe aussi ! Un album très bien écrit avec des mélodies prenantes.
Il n'y a pas de mauvais titres mais la fin de l'album tire un peu en longueur.
Je recommande vivement la version 2 CD car "Scandinavia", "one of our own", "Julie in the weeds" et "Art hounds" sont pour moi incontournables (et il est bien rare qu'un CD bonus soit aussi relevé).
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2014
Plus de trace discographique de Morrissey depuis 2009 et un Years of Refusal assez anecdotique.. un disque de B-sides et des réeditions de ses albums classiques. J'avais même fini par abandonner l'idée d'un retour au 1er plan depuis longtemps me disant qu'il ne ferait plus que quelques concerts se contentant de revisiter sa riche discographie.

Quelle erreur... même avec 2 ou 3 petites fautes sans grande importance ce disque est une claque et probablement inconsteblement son meilleur disque depuis You Are The Quarry

La generation de mes parents avait Elvis, la mienne à Morrissey
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
Première constatation : Morrissey n'a pas changé, et on pourra le célébrer ou le regretter, c'est selon (ce qui peut le faire regretter, c'est la réussite artistique de la seule chanson qui sonne "nouvelle", fraîche même ici, la superbe "Smiler with Knife", qui montre que Morrissey pourrait faire... autre chose que du Morrissey...). Seconde constatation : les chansons sont plutôt meilleures que d'habitude, même s'il manque encore ici un "hit" évident, et Morrissey s'est appliqué : sa voix, pourtant décevante sur le dernier live publié, est ici impeccable, magnifique même par instants. Troisième constatation : Morrissey est toujours incapable de produire le Chef d'Oeuvre qu'on est en droit d'attendre de lui, et va toujours nous gâcher notre plaisir avec des trucs infâmes, indignes... ici, certains textes tellement "militants" et bêtement agressifs qu'ils en deviennent grotesques dans la bouche d'un homme de son âge ("Gaga in Malaga !", m*** alors !), et surtout l'orchestration régulièrement ridicule, voire désagréable de beauferie et de manque d'à propos, à coups d'accordéon, de guitare flamenco, de cuivres mariachis, de guitares distordues, de couinements électroniques, etc. systématiquement mal utilisés, quasiment CONTRE les chansons. Un comble !
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)