undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes B01CP0MXG6 cliquez_ici Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles69
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 octobre 2014
J'ai acheté ce livre sans connaitre l'auteur, sans lire les commentaires. Bref, en me basant uniquement sur le synopsis.
Et là, le choc. D'abord le style de l'écriture. C'est un rythme à prendre, un code "secret" entre l'auteur et le lecteur. J'ai eu l'impression d'être le confident, le "Personne" quand on souffle "ne le dis à personne".
Et puis, la découverte. La longue, lente et vertigineuse chute d'un homme, de l'enfance jusqu'à l'âge à adulte. Jusqu'à l'irréparable, l'impensable.
Malgré toute la noirceur que contient ce livre, on dira que je suis maso, mais j'ai adoré. Je l'ai lu en moins de 48h.
Mon conseil, s'accrocher au début (les 3 ou 4 premiers chapitres), et ... apprécier.
0Commentaire|26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si vous avez tendance a être déprimé, évitez de lire ce roman.

Cependant il ne manque pas d’intérêt, disons surtout dans la première partie.

C’est très réaliste, avec de l’humain, de l’humour, de l’amour, du désamour, une existence chaotique faite d’épreuves, de séparations, de rapprochements, bref, la vie !

Ce qui est surtout surprenant, et qui rend la lecture attrayante, c’est le style, les chapitres courts et très enlevés, aux titres très spéciaux, une excellente étude des sentiments, un ensemble très original.

Pourtant peu à peu une atmosphère de plus en plus lourde, désabusée et pessimiste, nous amène au drame. On n’en croit pas ses yeux, cela devient cauchemardesque.

L’après drame, bien que se voulant réparateur, n’apporte pas vraiment de solution miracle.

Seules les ultimes pages tentent un apaisement mais est-ce vraiment possible ?

En conclusion je trouve que ce roman, qui a été désigné meilleur roman de l’année par Le Parisien / Aujourd’hui en France, et qui faisait partie de la sélection pour le prix Goncourt et le prix Goncourt des lycéens 2014 est un écrit très douloureux. C’est plutôt un soulagement de le quitter, même si on n’a aucune envie de le faire avant la fin, car sa lecture est prenante malgré tout.

Au long de ma lecture j’ai oscillé entre les cotations d’une étoile ou de cinq étoiles, alors j’ai choisi la moyenne. C’est dire le dilemme de mon appréciation.

On ne sort pas indemne d’un roman si dramatique.
22 commentaires|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2014
Je suis partagé sur ce dernier roman "glaçant" de Grégoire Delacourt. J'ai lu la première partie avec un sentiment de malaise croissant, la seconde en me demandant comment tout cela allait finir et je me suis réconcilié avec le livre en dernière partie. Au final il me reste une lecture que je peux qualifier de "dérangeante". En fait cette lecture m'a rendu triste.
22 commentaires|29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Peut-on évaluer le prix d'une vie ? Les assureurs le font très bien, selon les circonstances du décès. Entre 30 et 40 000 euros la plupart du temps. Antoine, qui approche de la quarantaine, expert automobile pour les assurances, dresse un bilan de sa vie. Ses parents, qui n'ont jamais été démonstratifs s'aimaient-ils vraiment, l'ont-ils jamais aimé, désiré ? Comment sa mère a-t-elle pu tourner le dos et fuir ainsi ? Peut-on être un bon père quand on n'a pas connu l'amour dans son enfance, ou quand on a du moins cette impression ? Mais de même peut-on être un bon fils, à l'annonce du cancer de votre père et de sa mort annoncée ?

De courts chapitres qui s'enchaînent à toute vitesse, non pas numérotés traditionnellement mais qui ont pour titre des valeurs (des sommes en euros la plupart du temps, symboles de bribes de vie), écrits à la première personne (le "je" pouvant représenter des narrateurs différents), mais le plus présent étant Antoine qui s'adresse à Léon, son fils. Raconte son enfance, ses parents, ses sœurs jumelles, le drame, le langage amputé de l'une d'entre elles, le lecteur sent une boule au ventre grandir, c'est noir, sombre, mais tellement juste. Jusqu'à se prendre une énorme claque en fin de première partie.

Une deuxième partie qui prend davantage le temps d'analyser, et une troisième qui donne la parole à la fille d'Antoine, adolescente. Terrible et absolument magnifique.

Si vous aimez les feel good books, passez votre chemin. On est très loin de La Liste de mes envies. Si vous aimez les romans intimes qui décortiquent le cœur et l'âme, dans toute leur obscurité, vous ne pourrez qu'aimer ce livre. Soyez rassurés, la fin apporte un éclat de lumière.

Cette lecture est un vrai choc comme je les aime, on ne voit rien venir (comme sur ces photos de famille où l'"on ne voyait que le bonheur") mais l'on se prend une claque monumentale, un texte d'une telle force et maîtrise qu'on en reste un peu sonné, à ne pas bien savoir quelle autre lecture pourrait bien suivre celle-ci. Chapeau bas, monsieur Delacourt. Pour moi incontestablement son meilleur roman, qui mériterait bien un prix d'automne.

[Nota pour les grincheux qui m'accuseront de faire un commentaire positif le jour de la sortie du livre et d'être ainsi à la solde de l'éditeur ou de l'auteur : absolument pas, j'ai juste eu la chance de recevoir un service de presse numérique avant parution, comme beaucoup de libraires, journalistes et blogueurs, et je suis entièrement libre de mes propos]
11 commentaire|52 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2015
Ce livre se lit presque d'une traite, mais on reste un peu sur sa fin par rapport à l'acte odieux qu'il fait et je n'ai pu en dicerner les véritable raison de son acte et je n'y ai pas vraiment trouvé la réponse à la fin du livre. Sans toutefois nier que la fin, nous livre un grand sentiment de réconfort par rapport à la réconciliation de la fille avec son père, boulversant mais tellement beau ce pardon.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les petits romans mignons et légers, c'est fini ! Delacourt s'attaque ici à un sujet plus grave, à un ton plus sombre, tout en gardant sa facilité d'écriture, plaisante, simple et efficace.

Le héros est un assureur qui en a assez de bosser sans y mettre de compassion, un mari trompé, un fils malmené, un père qui se trouve trop lâche. Un jour, toutes ces gouttes d'eau vont finir par faire déborder le vase, et l'on se prend un coup dans le bide à la fin de la première partie...

Le bouquin est bien foutu, on est bringuebalé comme il faut dans les relations familiales (nos propres relations familiales, du coup !), l'amour, la trahison, le pardon, la fuite, etc... C'est donc là un premier livre "sérieux" de Delacourt, qu'il dirige très bien.
De là à en faire un prétendant à un des importants prix littéraires, je trouve que c'est abusé. Cependant, on n'a pas besoin d'un prix Renaudot, Medicis ou Goncourt pour être un bon bouquin !
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2015
On sent dans ce livre que l'auteur a du souffrir dans sa vie pour dépeindre ainsi les drames inhérents à la vie. Et malgré le tragique l'espoir renaît à la fin, car oui malgré tout ce que la vie peut nous apporter de dur le bonheur peut toujours resurgir.
On aime ou pas sa façon d'écrire, on aime ou pas ce récit, pour ma part il m'a "parlé" énormément, je l'ai adoré et lu avec passion.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2014
J' ai lu ce livre très lourd et même si je peux comprendre que l' on soit un mal aimé, je peux difficilement admettre que l' on puisse arriver à de telles extrémités; Cette lecture me laisse un goût amer et même un mal être......
J' ai beaucoup de mal à adhérer. C' est la première fois que je lis cet auteur, je pense que je ne renouvellerai pas l' expérience.
A méditer quand même !!!!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2014
Au début, on veut y croire, cette famille qui se désagrège après le départ de la mère,cette sœur qui meurt. Mais très vite, il y en a trop et ce roman devient ennuyeux, surchargé de misère humaine que l'on n'a pas envie d'endosser. On est pressé que cela finisse et la fin n'apporte pas le réconfort attendu par le lecteur. Roman décevant par une suraccumulation de misère humaine.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2014
Dépressives, dépressifs s'abstenir...ce livre est beau, émouvant, poignant mais tellement noir.
L'écriture est intéressant dans un style peu conventionnel.
Je le recommande cependant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus