Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 10,99

Économisez
EUR 4,01 (27%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Les grands jours (Littérature Française) par [Mari, Pierre]
Publicité sur l'appli Kindle

Les grands jours (Littérature Française) Format Kindle

5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 10,99

Longueur : 160 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Dans le Bois des Caures, au nord de Verdun, quelques centaines d’hommes savent qu’ils seront les premiers à subir l’assaut de l’armée allemande. Combien seront les ennemis ? Dans les abris, des rumeurs circulent, aussitôt taxées d’extravagantes par ceux qui ont à cœur d’entretenir le fameux « moral des troupes ». Le lieutenant-colonel Driant, écrivain et député à qui ce statut permettrait pourtant de rester à Paris, commande cette petite unité et se pose la même question que tous : quand ? Quand attaqueront-ils ? En guise d’éclaireurs, les Allemands envoient leurs obus. 80 000, sur un périmètre de quelques centaines de mètres carrés. La guerre prend ce jour-là des proportions qu’aucun soldat, aucun officier, n’était capable d’envisager jusqu’alors. Le bois de Caures est anéanti. Pourtant, quand le pilonnage cesse et que les Allemands s’avancent enfin, des coups de feu les arrêtent. Quelques dizaines de Français à peine ont survécu. Mais ils se battent. Et l’armée du Kaiser est bloquée… De cet épisode héroïque digne des Thermopyles, Pierre Mari a tiré un roman qui ne ressemble à aucun autre récit de guerre, mais de la conscience que s’est livrée là une toute autre bataille : celle qui consiste à demeurer humain dans un environnement qui ne l’est plus.

Biographie de l'auteur

Spécialiste de la littérature de la Renaissance. Pierre Mari est l'auteur de plusieurs essais et romans, dont Humanisme et Renaissance (Ellipses, 2000), Kleist, un jour d'orgueil (PUF, 2003), Résolution (Actes Sud, 2oo5) et L'Ange incliné (Actes Sud, 2oo8).

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 733 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 160 pages
  • Editeur : Fayard (6 février 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00B9CRCUE
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°369.131 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Nous sommes en février 1916, au nord de Verdun, dans le bois des Caures (dans leurs lettres, les soldats écrivent bois des Corps). Les allemands, c'est confirmé, vont bientôt lancer une offensive promise pour durer cent heures, que le bouche à oreille a transformé en attaque de centaures. Cent heures de bombardements pour écrabouiller les tranchées et les hommes, cent heures à l'issue desquelles les soldats allemands viendront prendre possession de la terre ainsi crevée.

Nous suivons une poignée de soldats s'apprêtant à vivre le cataclysme. Il sentent effectivement s'approcher d'eux la gigantesque offensive, les milliers de tonnes d'acier à venir sur leur tête, suivies des gaz, et suivis enfin, pour les quelques survivants, de l'apparition de l'ennemi. Tout cela est irrésistible, démesuré, inhumain. Du jamais vu. Les trois éléments du réel humain, le temps, l'espace et la conscience vont être démolis.

Le temps, en ces jours trop grands, se dilue et perd la continuité connue, celle qui permet l'effacement et l'oubli. Le souvenir de ces jours, pour qui en reviendra, restera imprimé dans la mémoire pour le reste de la vie :
«...la certitude tremblante qu'un événement au moins dans la vie laisse flotter, en amont de lui-même, un extrême commencement affranchi de son début ; et qu'entre ce commencement et ce début, il y a de quoi se perdre, défigurer, renier, écraser tout ce qu'on a pu remplir d'espace, tout ce qu'on a pu revendiquer de durée », p.59.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Quelle belle leçon de fraternité et d'humanité trouvée dans ce récit où des hommes confrontés à la souffrance et à la mort magnifient leur espérance dans la vie au sens le plus noble du terme ce qui prouve que sous les cieux les plus sombres l'azur est toujours présent et triomphe de toute adversité.
De la veine des écrits d'un Roland Dorgelès, d'un Erich Maria Remarque voire d'un Henri Barbusse !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
ambiance poussiéreuse, ambiance meurtrière, ambiance bruyante, ambiance courageuse, c'est la force de cette histoire, prenante et réaliste. Vous êtes plongés dans les
tranchées enfin presque parce que imaginer être à leurs places !!! brrrrr.....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique