• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le hobbit annoté a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le hobbit annoté Broché – 6 septembre 2012

4.5 étoiles sur 5 55 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 6 septembre 2012
EUR 25,00
EUR 24,00 EUR 6,29
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le hobbit annoté
  • +
  • Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Fraternité de l'Anneau
  • +
  • Le Seigneur des Anneaux, Tome 2 : Les deux tours
Prix total: EUR 65,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

John Ronald Reuel Tolkien

J.R.R. Tolkien (1892-1971) écrit sa première histoire à sept ans (une histoire de dragon !). Il est nommé professeur d'anglo-saxon à Oxford en 1920 et commence à écrire Le Hobbit vers 1930, inspiré par les histoires qu'il lit à ses enfants. Ce roman sera publié pour la première fois en 1937. Très vite, le public réclame une suite. C'est alors qu'il commence à écrire Le Seigneur des anneaux, qu'il mettra quinze ans à terminer.

Dominique Pinon

Ancien élève du Cours Simon, Dominique Pinon a débuté au cinéma avec Jean-Jacques Beneix. César du meilleur espoir masculin pour Le Retour de Martin Guerre, sa carrière prend un nouveau tournant quand il rencontre Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro : c'est Delicatessen, La Cité des enfants perdus, Le fabuleux destin d'Amélie Poulain... Il poursuit une carrière hors normes, à l'écran comme à la scène, de Shakespeare à Beckett et à Labiche. Il remporte en 2004 un Molière pour L'Hiver sous la table, de Zabou Breitman. Grand lecteur, Dominique Pinon insuffl e une dynamique inattendue à de grand textes classiques et contemporains. --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Présentation de l'éditeur

Le Hobbit est le premier récit publié par J.R.R. Tolkien, en 1937. Inventée pour ses enfants, cette histoire raconte les aventures de Bilbo, lancé en quête d’un trésor gardé par un dragon, en compagnie de Nains et du magicien Gandalf. Bien que destiné initialement à la jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs adultes. L’un des intérêts du Hobbit est qu’il introduit le lecteur dans monde inventé par Tolkien (la Terre du Milieu), décor de la plupart de ses récits, et qu’il présente des personnages appelés à connaître une grande postérité, dont les Hobbits, Gandalf et… l’Anneau. Cette édition est un beau livre, en raison du nombre élevé d’illustrations : photographies de Tolkien et de sa famille, reproductions de manuscrits et de cartes, magnifique cahier d’illustrations… cette dimension attirera d’autres types de lecteurs et de curieux, qui vont découvrir le texte par l’adaptation cinématographique de P. Jackson – en deux volets, 2012 et 2013. Ce livre aurait donc pu paraître sous le titre « Le Hobbit illustré », mais Christian Bourgois Éditeur publie déjà des éditions illustrées du Hobbit par Alan Lee, ce qui a conduit à conserver le titre anglais – Le Hobbit annoté. Il ne s’agit pas pour autant d’une édition savante : l’introduction et les notes de Douglas Anderson apportent surtout un éclairage sur des passages du texte, et les mettent en relation avec des épisodes de la vie de l’auteur. Le texte de Tolkien demeure bien central.
Par rapport aux autres éditions du Hobbit (ou de Bilbo le Hobbit) en français, cette édition comporte une particularité supplémentaire, et décisive. Réalisée à partir de l’édition anglaise corrigée du texte de Tolkien (débarrassé de nombreuses coquilles en 1995), cette traduction du Hobbit annoté comporte, surtout, une nouvelle traduction (depuis longtemps attendue !) du Hobbit. Cette traduction inédite respecte les particularités du texte : son jeu avec les registres (du plus léger, au début du récit, vers des moments plus sombres, annonçant Le Seigneur des Anneaux qui prendra sa suite), la musicalité des chansons et poèmes ; mais, plus généralement, la traduction est débarrassée de toute lourdeur, et retrouve le dynamisme et l’entrain du texte anglais. Ce livre sera une redécouverte pour de nombreux lecteurs de Tolkien. On peut ajouter une remarque particulière sur les noms : les lecteurs qui apprécient Tolkien – le succès des Enfants de Húrin en 2008 a montré leur intérêt, sans parler même de la sortie du film de P. Jackson – seront heureux de découvrir que les noms anglais ont été retraduits en respectant les indications données par Tolkien dans le Guide to the Names, et en cohérence avec les volumes suivants dont Daniel Lauzon a assuré la traduction. Daniel Lauzon est en effet un traducteur reconnu des oeuvres de J.R.R. Tolkien : les premiers volumes ont paru en 2006, mais son travail avec V. Ferré remonte à l’année 2000, pour les premières réalisations.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
Illustré par le grand Alan Lee, voici le plus bel écrin dont pouvait rêver tout amateur de beaux livres en général et de l'œuvre de J.R.R. Tolkien en particulier.

Premier roman de son auteur, imaginé très jeune et écrit en 1937 (soit presque 20 ans avant la parution du "Seigneur Des Anneaux", son œuvre maîtresse). "Bilbo le Hobbit" est également la pierre fondatrice de la mythologie de la "Terre du Milieu", que l'écrivain va développer tout au long de sa vie.
A la différence de ses œuvres futures, Tolkien imagine un conte pour enfant qu'il pourrait écrire pour les siens. Philologue de métier (étude d'une langue à partir de l'analyse critique des textes), il est également spécialiste des langues anciennes et des mythologies germaniques et anglo-saxonnes. Et c'est toute une existence vouée à l'étude de ses recherches qu'il va faire fructifier en créant sa propre mythologie et en l'adaptant sous forme de romans, nouvelles et poèmes.

"Bilbo le Hobbit" peut être considéré comme sa seconde œuvre en célébrité après "Le Seigneur des Anneaux" (bien qu'elle la précède en chronologie). Son personnage-titre figure d'ailleurs en bonne place dans la suite prestigieuse qu'il écrira des années après, puisque "Bilbo" est l'oncle de "Frodo", le héros du "Seigneur des Anneaux" ! Certains personnages phares de la "terre du milieu" apparaissent également dans "Le Hobbit", tels le demi elfe "Elrond" et l'incroyable "Gollum".
Lire la suite ›
1 commentaire 30 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cirion le 9 septembre 2012
Format: Broché
Le hobbit annoté est indispensable pour deux raisons : la nouvelle traduction du texte original qui, même si elle en surprendra plus d'un, est une avancée majeure, l'ancienne datait de 1969 et possédait de nombreux défauts. Cette nouvelle traduction se démarque particulièrement par la qualité des poèmes et des chants. La seconde raison qui fait de cette édition un incontournable, c'est la présence des très nombreuses notes qui permettent de se replonger dans l'histoire de l'écriture du Hobbit ainsi que dans les inspirations de Tolkien pour ce roman. Quel bonheur que de pouvoir se plonger pour la première fois dans le chapitre 5 originel tel qu'il fut publié en 1937 avant d'être révisé suite à la parution du Seigneur des anneaux. Et pour ne rien gâcher, de nombreuses illustrations agrémentent le texte, donc celles de Tolkien, en couleurs, qui accompagnaient le texte d'origine !

Bref, à ne pas manquer !
Remarque sur ce commentaire 31 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Pretresse le 12 janvier 2013
Format: CD Achat vérifié
Mon mari n'a pas le temps de lire, de plus il ne lit pas très vite et ça l'endort...
Par contre il fait de longs trajets en voiture pour aller et revenir du travail, aussi est il heureux de pouvoir écouter ses auteurs préférés lors de ses longs trajets.
Il ne s'ennuie plus sur la route comme ça.
Il est heureux de voyager danse monde de tolkien, au milieu des nains et de gandalf...
Ça lui a donné envie d'aller le voir au cinéma.

SVP proposez encore plus de livre à écouter...
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lorelei le 24 septembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Voilà une excellente chose que cette nouvelle traduction ! Bien sûr, la version archaïque, ô combien, de Ledoux continuera à avoir des adeptes nostalgiques, mais je ne doute pas du succès de celle-ci. Il était plus que temps que Tolkien soit traduit en français moderne, loin de la lourdeur assommante du précédent traducteur.
Mention spéciale aux textes des chansons et des poèmes, que l'on relit plusieurs fois juste pour le plaisir.
Alors OUI, bien sûr, les noms propres ont changé. Si Daniel Bouzon a changé (entre autres) Sacquet en Bessac, par exemple, ce n'est pas pour se singulariser, c'est parce que la législation française considère que la traduction d'un nom propre appartient au traducteur. Ainsi, si un jour quelqu'un propose une nouvelle traduction de "Harry Potter", par exemple, il ne pourra plus utiliser le nom de "Poudlard".
Honnêtement, je ne trouve pas que ces changements soient gênants. Surprenants au premier abord car nous sommes tous accoutumés aux anciens, mais les prénoms et les personnages sont toujours les mêmes et c'est tout de même faire preuve de mauvaise foi que d'affirmer, comme je l'ai entendu plusieurs fois "qu'on ne va plus rien comprendre".
Moi qui croyais détester Tolkien, je m'aperçois en fait que je détestais Ledoux !
Donc encore bravo et merci pour cette traduction très agréable à lire.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CP le 18 septembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Une nouvelle traduction c'est un nouveau monde à découvrir. N'ayez pas peur, ne restez pas prisonnier : non, définitivement non, ce n'était pas mieux avant !
Et puis, découvrir à nouveau le Hobbit, comme la première fois, cela n'a pas de prix.
Travail remarquable de D. Lauzon, édition fantastiquement riche (il s'agit de la fameuse édition annotée de D. Anderson) : bref un must.
On ne peut qu'espérer le même travail sur le SDA et pourquoi pas, le Silmarillion ?
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?