EUR 43,00 + EUR 72,00 Livraison
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 6 à 10 jours.
Expédié et vendu par Les Livres du Château.
EUR 43,00 + EUR 72,00 Livraison
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Les katas supérieurs du shotokan-ryu Relié – 18 janvier 2013

5.0 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
EUR 43,00
EUR 43,00 EUR 495,68

Il y a une édition plus récente de cet article:

Katas supérieurs Shotokan-Ryu : 22 katas du karate-dô Kase-Ha
EUR 43,00
Cet article paraîtra le 21 août 2018.

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .



Description du produit

Extrait

CARACTÉRISTIQUES DU KASE-HA SHÔTÔKAN-RYÛ KARATE-DÔ

Sensei Kase aimait à dire que Gedan-barai est la technique la mieux adaptée pour prendre la position Kamae, car il libère l'énergie vers le bas, créant ainsi un point de départ à l'étude de la respiration descendante, le verrouillage des positions, la stabilité du corps et la puissance mentale, principes nécessaires à la compréhension et à l'accomplissement des fondements du Kase-Ha Karate-dô.

L'énergie et l'esprit de détermination, indispensables dans le budô et dans la vie quotidienne, sont les principales sources vives de l'école du maître : «Le karaté c'est la vie et la vie est dans le karaté», disait-il.

De toute évidence le Kase-Ha Shôtôkan-ryû Karate-dô n'est pas un sport mais un art martial noble, un budô.

Budô signifie «la voie du guerrier» et c'est avant tout une philosophie de vie mettant l'accent sur les aspects spirituels de la pratique. Vivre à travers un budô c'est en chercher la dimension spirituelle par une pratique physique et mentale quotidienne visant à dépasser la puissance technique, à développer l'énergie interne afin de stabiliser notre esprit et obtenir une vision claire du monde.

Outre des techniques spécifiques, le Kase-Ha Shôtôkan-ryû Karate-dô apporte quatre grands principes respiratoires, eux-mêmes ramifiés en différents courants.

Venant de la partie inférieure de l'abdomen, cette respiration particulière est dotée d'un grand pouvoir de concentration et de visualisation conduisant au développement le plus élevé du contrôle de l'énergie.

Techniquement sensei Kase a toujours voulu développer une pratique authentique mettant l'accent sur la réalité au lieu de la formalité et cela dans tous les aspects du Karate-dô (Kihon, Kata, Kumite) sans concession ou convention.

Inspiré par les techniques du sabre des samouraïs, sensei Kase a développé des techniques de mains ouvertes défensives et offensives, basées sur l'utilisation du katana des samouraïs et notamment de «l'école des deux sabres» de Miyamoto Musashi.

Une grande variété de blocages, poings fermés ou mains ouvertes, et de nombreuses positions de kamae en font un système défensif extrêmement fort et varié.

Les caractéristiques techniques de l'école Kase-Ha reposent sur la position Fudô-dachi comme étant la position de base dans toutes circonstances, initiée par Yoshitaka Funakoshi, elle est à la fois puissante, basse, fluide et libre, permettant une grande stabilité et un parfait contrôle du corps. Cette position naturelle convient tout particulièrement au combat et à l'avantage d'éviter les problèmes de santé rencontrés avec la position Zenkutsu-dachi (notamment les atteintes aux genoux ou aux lombaires).

Présentation de l'éditeur

"S'il est un expert japonais qui ait modifié fondamentalement le karaté français, c'est bien Maître Taiji Kase !"
Thierry Plée

Voici la réédition, revue, augmentée, et tant attendue du livre Karate-do kata, 18 katas supérieurs, classique du karaté, épuisé depuis plusieurs années.

Ce livre est plus particulièrement destiné aux pratiquants gradés de l'école Shôtôkan de karaté (80 % des pratiquants français).
C'est une oeuvre synthétique qui prend le parti de peu expliquer les techniques, mais d'offrir de multiples outils pour une meilleure compréhension de la forme : vues prises selon plusieurs angles, schéma complet des évolutions et film de chaque kata sur une double page, applications avec partenaire... Vingt katas supérieurs traditionnels du karaté Shôtôkan sont présentés dont la forme originelle du kata «Wankan» (qui avait été oubliée dans la version originale). A cela s'ajoutent deux autres katas inédits, créés par maître Kase, «Heian Oyo» et «Tekki Oyo» qui sont révélés ici pour la première fois. Cet ouvrage aborde également quelques spécificités de l'enseignement et de l'école de maître Kase sous forme de «points clés» et des «caractéristiques de l'école Kase-Ha».

Ce livre, bilingue français et anglais, complète le premier ouvrage de l'auteur sur les katas de base du Shôtôkan.

Taiji KASE, est sans doute l'expert japonais de karaté le plus célèbre de France. Né le 9 février 1929 à Chiba au Japon, il pratique le judo très jeune. Il est 2e dan de judo lorsqu'il découvre le livre d'un certain Gichin Funakoshi «Karate-dô Kyôhan». Fortement intéressé, il se rend au Shôtôkai et rencontre maître Funakoshi qui le prend comme élève. Il finit par abandonner le judo, obtient son 1er dan de karaté en 1946, le 3 e dan en 1949 et devient l'un des plus forts piliers de la JKA. En 1964, il quitte le Japon pour aller enseigner en Afrique du Sud, puis dans différents pays, avant de s'installer définitivement en France. Il enseigne au dôjô de la Montagne Sainte-Geneviève, à Paris, chez Henry Plée avant de créer son propre club. En 1976, il décide de voyager dans le monde entier pour enseigner son art et fonde, avec H. Shirai, la WKSA (World Karaté Shotokan Academy). Il s'éteint le 24 novembre 2004. Son influence sur le karaté français, européen et même mondial est essentielle. Il a toujours eu une forme de karaté personnelle qu'il appelait «Shôtôkan Ryû Kase Ha», c'est-à-dire «l'École Shôtôkan tendance Kase».

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 6 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

29 mai 2013
Format: Relié|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
18 mai 2013
Format: Relié|Achat vérifié
29 octobre 2017
Format: Relié|Achat vérifié
8 octobre 2015
Format: Relié|Achat vérifié
28 février 2013
Format: Relié|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
31 mars 2014
Format: Relié|Achat vérifié

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?