EUR 12,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La légende dorée a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La légende dorée Poche – 6 février 2014

4.5 étoiles sur 5 19 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,20
EUR 12,20 EUR 22,84
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La légende dorée
  • +
  • La légende dorée : Vie des douze apôtres
Prix total: EUR 15,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Avant-propos :

«Avec la Beauté resplendit la lumière.
Au ciel, nous contemplerons la Beauté en face,
nous n'aurons plus besoin de l'art.
Sur terre, nous ne pouvons jamais nous en passer.»

Gervais de Canterbury (1141-1210).

Lorsque vers 1260 parut le premier manuscrit de La Légende dorée, son retentissement fut tel qu'en quelques années elle devint, avec la Bible, le livre le plus copié et le plus lu des pays de la chrétienté. Plus de mille manuscrits de la Legenda sanctorum - «ce qui doit être lu des saints» - virent le jour. Et bientôt on lui donna le beau nom de Legenda aurea car «son contenu est d'or».
Le livre de Jacques de Voragine racontait avec une force narrative étonnante la vie de cent soixante saints, les histoires merveilleuses qui les entourent, leurs miracles et leur martyre, et donnait aux enlumineurs la possibilité d'exprimer tout leur art. Ce fut le cas de Maître Jacques de Besançon et de Maître François, à qui l'on doit, à la fin du XVe siècle, l'extraordinaire ouvrage enluminé de La Légende dorée dans la traduction française de Jean de Vignay. Nous le présentons dans cette édition avec d'autres illustrations issues de manuscrits remarquables.
De même, pour les peintres, dès le début de la Renaissance italienne La Légende dorée devint une source d'inspiration essentielle. Ils avaient enfin à leur disposition un ouvrage de référence où était décrite avec force détails la destinée de ces saints qui nous font voyager à travers le temps jusqu'aux premières années de la chrétienté et à travers les contrées les plus reculées, jusqu'en Inde du Sud.
Tout comme le peuple auquel ce livre s'adressait, les artistes s'émerveillaient et vivaient passionnément l'aventure terrestre et spirituelle racontée par le futur archevêque de Gênes. Le texte leur révélait à quel point ces hommes et ces femmes, animés par une foi indéfectible et l'immense amour qui les guidait, étaient profondément humains. Alors, on vit les plus grands peintres - Duccio, Giotto, Simone Martini, Fra Angelico, Ambrogio et Pietro Lorenzetti, Masaccio, Masolino, Piero délia Francesca... -, et d'autres moins connus mais non moins inspirés, déployer tout leur génie pour illustrer un événement, un détail, pour magnifier le récit, et surtout pour mettre en lumière l'humanité de ces êtres si proches de nous.
La Légende dorée sera pendant plusieurs siècles une source d'inspiration inépuisable, et les peintres enrichiront ainsi les églises, les couvents et les monastères de fresques, de retables ou de polyptyques illustrant les scènes de la vie des saints telles que Jacques de Voragine les a décrites. --Ce texte fait référence à l'édition Relié .

Revue de presse

Contemporain de Thomas d'Aquin, le dominicain Jacques de Voragine (1226-1298) fut archevêque de Gênes. Sa Légende dorée fut l'ouvrage le plus lu et le plus diffusé au Moyen Âge. --Ce texte fait référence à l'édition Cuir/luxe .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par TannP TOP 1000 COMMENTATEURS le 20 juillet 2011
Format: Relié Achat vérifié
Cet ouvrage se lit difficilement d'une traite. On l'ouvre au hasard d'autres lectures quand on veut connaître ce que dit la Légende Dorée sur un saint ou une sainte.
On l'ouvre aussi pour étayer ses connaissances et compléter ce que l'on a pu voir ailleurs. Si vous aimez les musées, l'art médiéval, les églises avec leurs retables et leurs vitraux, posséder ce magnifique ouvrage est indispensable.

Il faut reconnaître l'importance de ces récits dans l'art médiéval et celui de la Renaissance. Des artistes comme Giotto, Jan Van Eyck, Fra Angelico, Masaccio, Andrea Mantegna, Hans Memling et bien d'autres se sont largement inspirés de cette collection de vies des saints et des saintes dans leurs œuvres.

Par exemple, si vous visitez le musée des Beaux-Arts de Dijon, vous y verrez de splendides retables des Écoles du Nord («Primitifs suisses et allemands» des XVe et XVIe siècles). L'un d'entre eux décrit la légende de sainte Marguerite. Où les artistes de l'époque ont-ils puisé leur inspiration? Dans la Légende Dorée. En lisant le texte de Jacques de Voragine, vous pourrez comprendre tous les panneaux et comment les créateurs de ce retable ont eux-mêmes interprété le récit.
Idem à l'église Saint-Pierre de Dreux. Des vitraux médiévaux y décrivent la vie de saint Crépin et saint Crépinien. La source des maîtres-verriers est, là encore, la Légende Dorée.

Ajoutons que le texte traduit se lit très facilement et que les reproductions des œuvres d'art italiennes sont magnifiques.
Un ouvrage à posséder absolument si la période médiévale et la Renaissance vous intéressent.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Un livre vraiment magnifique qui nous plonge aux sources de notre culture, entre christianisme et Renaissance. Il m'a fait découvrir les artistes de la Renaissance italienne (Giotto, sublime) et leurs peintures hautes en couleurs et pleines d'émotion. Le texte de Voragine décrivant la vie -très mouvementée !- des saints se lit comme un roman : on comprend mieux pourquoi, avec la Bible, il était le manuscrit le plus copié au Moyen Age...
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 20 février 2012
Format: Cuir/luxe
Plus qu'une « somme », comme on disait à l'époque, « La légende dorée » est une véritable référence incontournable pour comprendre le Moyen Âge, à l'apogée du christianisme.

Entre son travail de sacralisation du temps et le récit des vies de 153 saints remarquables, Jacques de Voragine apparait tout simplement comme un auteur dont l'œuvre est fabuleusement riche d'enseignements. Son livre est d'ailleurs celui qui, entre tous, aura été le plus lu au cours du Moyen âge, ce qui donne une idée de son influence sur la culture de cette période.

L'édition de La Pléiade est d'une qualité remarquable.
3 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Je l'avoue, ma culture religieuse frise le néant. Mais cet ouvrage, en plus d'être magnifiquement illustré, se lit avec une facilité déconcertante. Une surprise à laquelle je ne m'attendais pas.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Une passionnante plongée dans la piété médiévale. On pourra toutefois regretter, dans cette traduction datant de plus d'un siècle, des partis pris qui nous privent d'une partie du texte.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
La Légende dorée de Jacques de Voragine illustrée par les peintres de la Renaissance italienne. Il s'agit d'un ouvrage superbement illustré que l'on peut consulter au gré de sa fantaisie, les peintres mettant en valeur un texte qui peut sembler un peu "daté" au lecteur contemporain
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 3 novembre 2010
Format: Relié
Superbe ouvrage dont le texte est savoureux et m'a fait beaucoup sourire parfois par sa candeur. Il est accompagné d'illustrations magnifiques qui permettent de redécouvrir de grands peintres italiens de la Renaissance qui ravissent toujours le regard de n'importe quel amateur de peinture et de toute personne sensible à la beauté. Chacune de ces reproductions est un petit bijou. Le seul inconvénient de cet ouvrage est son prix. A se faire offrir ou à s'offrir, pour Noël par exemple... et à contempler longuement, trnaquillement, dans la sérénité. Autre petit détail: cet ouvrage est volumineux et lourd donc malaisé à regarder sur ses genoux. Au final, on ne sait plus si on lit la délicieuse "légende dorée" ou si on a affaire à un ouvrage sur la peinture de la renaissance Italienne... J'aurais tendance à dire les deux et c'est très bien comme ça.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Galéa le 9 novembre 2009
Format: Poche
Pour les curieux agnostiques, croyants ou non croyants, l'histoire des Saints et des Anges rapportée par un érudit du 13e siècle. Intéressant, à lire dans le désordre.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?