undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:14,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juillet 2008
Ce précis fort utile dresse un panorama de la littérature chinoise de la seconde moitié du siècle écoulée ; il s''arrête davantage sur ces les trois dernières décennies (90% du livre) qui ont connu un foisonnement sans précédent de mouvements et d''écoles. Noël Dutrait, également traducteur et professeur de chinois, nous porte de la littérature clandestine des débuts du régime communiste au Prix Nobel Gao Xinjian en passant par les nombreuses écoles, la littérature des cicatrices, les influences occidentales, le réalisme et le néoréalisme, les avant-gardistes, la littérature féminine. Un aperçu sur la création taïwanaise et hongkongaise clôt le livre.

Les courts chapitres permettent de remettre chaque auteur dans le contexte de l''époque et du courant littéraire et donnent le sésame pour s''initier à la littérature chinoise ou approfondir ses connaissances.

Une petite anecdote m''a fait sourire : Gao Xinjian s''est installé à Paris en 1988. Après les événements de 1989, il écrit une pièce de théâtre, « commandée par un théâtre américain mais refusée car elle ne glorifie pas suffisamment les étudiants qui ont animé le mouvement de Tian'anmen, et l''auteur refuse de la transformer. Gao Xinjian a souvent affirmé par la suite que du temps où il était en Chine, le Parti communiste n''était pas parvenu à faire changer une ligne de ce qu''il écrivait et que ce n''était pas hors de Chine qu''il allait commencer » (p.97). La censure se cache dans certains endroits qu'on ne devine pas toujours !

On pourrait faire un reproche à ces 141 pages : elles privilégient les romans traduits en français et donc passent à côté d'un pan de la littérature chinoise qui n''a pas plu aux traducteurs et éditeurs dans leur choix ou qui ne répond pas assez aux attentes des lecteurs de l'hexagone. Je ne ferai pas ce reproche car c'est un ouvrage pionnier en France et quand on veut avoir une vue d''ensemble des trente dernières années, il faut chercher des articles épars, dont certains ne sont pas facilement accessibles.

Un livre indispensable pour avoir de bons repères sur la littérature chinoise moderne. L''auteur donne envie de lire tous les romans qu'on n'a pas lus et c'est le propre d'un bon livre, donner envie d'en lire d'autres.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2016
... et qui se développe sans doute d'année en année si bien qu'une nouvelle édition serait sans doute à prévoir. Le fait que le précis se focalise sur les oeuvres traduites en français me semble logique. Par contre, même si ce n'est pas le meilleur de la littérature contemporaine chinoise, j'ai té déçu de ne trouver nulle mention des polars chinois disponibles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
L'ouvrage est très bien écrit, très clair, mais il y a un goût de trop peu dans les descriptions, qui ne se limitent malheureusement qu'aux oeuvres également accessibles en français, et trop peu sur le reste.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)