• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le livre noir de l'agricu... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Attention ! Ancien support de bibliothèque, plastifié, étiquettes... Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Le livre noir de l'agriculture: Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement

4.6 étoiles sur 5 98 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le livre noir de l'agriculture: Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement
  • +
  • Foutez-nous la paix !
  • +
  • Du courage !
Prix total: EUR 53,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

     Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd’hui, c’est nous, ou plutôt notre agriculture. Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. Les ressources d’eau sont gaspillées, polluées. Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L’agriculteur ne s’en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n’est que le bouc émissaire d’un système qu’il subit. La confiance est rompue.
     Pendant deux ans, Isabelle Saporta a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour l’absurdité du système, en le remontant de la fourche à la fourchette, du cours d’eau pollué aux cancers environnementaux provoqués par les pesticides, des animaux trop traités à l’antibiorésistance.
     La conclusion semble s’imposer : puisque notre agriculture pose plus de problèmes qu’elle n’en résout, il est urgent de changer de cap et de revenir à davantage de raison. Mais si tout le monde s’accorde sur le constat d’échec, aucun responsable politique ne veut prendre le risque de s’attaquer aux fondements de l’agriculture intensive.
     Loin de se contenter de brosser un tableau alarmiste, Isabelle Saporta avance des solutions simples. Pour les trouver, il suffit de savoir écouter ceux qui connaissaient le monde avant son délire productiviste. Ceux qui, aujourd’hui, travaillent d’arrache-pied à remettre les champs dans les sillons du bon sens paysan.


     Isabelle Saporta est journaliste. Elle a longtemps préparé les émissions de Jean-Pierre Coffe sur France Inter. Elle est l’auteur de documentaires, dont Manger peut-il nuire à notre santé ? et collabore à Marianne.

Biographie de l'auteur

© Hannah Assouline / Opale / Editions fayard

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Le Livre Noir de l'agriculture, donnent les clés pour comprendre le problème de l'agriculture moderne, mais ne donnent aucune solution. Le Livre ne défent pas une meilleure rémunération des producteurs, l'auteur veut de la qualité mais ne défent pas un prix rémunérateur des producteurs.
La solution pour avoir une agriculture respectueuse de l'environnement est de bonne qualité est de rémunérée correctement les Agriculteurs.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Favennec TOP 1000 COMMENTATEURS le 15 mars 2011
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre nous fait part des systèmes aberrants dans lesquels nous vivons pour le moment et met en évidence les problèmes écologiques et de santé publique qu'entraîne notre agriculture.

Tout le monde devrait lire ce livre, pour se rendre compte à quel point on hésite pas à nous empoisonner pour l'argent! (le chapitre sur l'élevage du porc donne vraiment mal au coeur). Mais le livre aborde aussi l''obésité de notre société qui ne vient pas seulement que de la malbouffe mais de ce qu'on donne aux animaux (chapitre très intéressant qui donne un nouvel éclairage), sur les pesticides dans l'eau et notre alimentation, la culture de la tomate, du maïs, de la pomme et de la patate. C'est un vrai cycle de l'empoisonnement que Saporta met en évidence!

Avant de nous obliger à payer des taxes écologiques, à trier nos poubelles et nous faire sentir coupable du réchauffement climatique ou de son surpoids, il faudrait d'abord que l'Etat se remette en question sur cette agriculture qui dévore nos ressources naturelles en eau, sa pollution sans borne, son coût astronomique et ses conséquences alarmantes sur notre santé. Et dire qu'on a réduit cette année de moitié les subventions (déjà très limitées) aux agriculteurs du label bio pour aider notre agriculture chimique assassine.

Quant au livre lui-même, il est très bien écrit, très facile à lire, très bien structuré.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 52 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
L'agriculture intensive dans toute sa splendeur et toute sa bêtise ! Quelle cruauté envers les animaux, la planète et finalement les hommes, victimes de ce système complètement illogique. On s'enfonce de plus en plus dans ce système au lieu d'essayer d'en sortir. Les agriculteurs victimes de ce système et qui pourtant ne font rien pour en sortir... ceux-là très souvent syndiqués à la FNSEA, gros syndicat qui prône le productivisme à tout prix, même au prix de la destruction de la terre, des animaux et des hommes :on produit plus, plus mal et moins bien payé au lieu de moins produire en qualité, la qualité étant mieux payée... illogique ? Mais réel...
A savoir que toutes les primes sont payées par nos impôts ! Donc, nous payons des produits dégueulasses, pesticidés en masse, "antibiotiqués" au possible !
A bas la FNSEA et leurs syndiqués et vive l'agriculture raisonnée et bio (et la Conf et pourtant je ne suis pas paysanne !!!)
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je conseille fortement ce livre que j'ai lu d'une seule traite et prêté à mes amis. Depuis je mange bio autant que possible, pour les fruits et légumes afin de m'éviter d'ingérer des cocktails de pesticides, et pour la viande afin d'éviter aux animaux de vivre sous leur merde dans des cages grillagées.

Ce livre vous explique très clairement que les labos se font doublement du fric sur votre dos, d'abord en vous empoisonnant avec les pesticides puis en soignant vos cancers. Il explique très bien également le cauchemar que vivent les agriculteurs qui restent dans cette logique de productivité maximale, encouragée par les grands groupes et le gouvernement. C'est très instructif et c'est à gerber.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
à s'offrir, à offrir, à prêter! clairement d'utilité publique, il faudrait que l'information circule!!

je ne suis pas du genre à m'extasier ni à me laisser endoctriner, mais la lecture de ce livre m'a tellement appris sur ce que je mange au quotidien et sur le "système" qui nous nourrit que je me sentais le devoir de laisser un commentaire ici.

merci donc à cette journaliste pour les informations qu'elle dévoile, du porc à la tomate, en passant par le maïs, l'état d'esprit de certains éleveurs (pris dans le système), agriculteurs mais surtout les grandes surfaces, les coopératives (qui vendent le "phyto") dont le but n'est décidément QUE le profit, au mépris de tout le reste et surtout de notre santé(et de celle des agriculteurs), nous sommes dans une logique destructrice et à plus court terme qu'on peut le penser.

vivement que le bio se démocratise, qu'il y ait un minimum de choix et de concurrence pour qu'individuellement nous puissions faire NOS choix.

Ce livre a, dans une certaine mesure, transformé ma vie :
ma façon de consommer, mes choix d'achats sont différents (+ de produits Bio, j'essaie d'éviter au moins en partie les hyper au profit du marché hebdomadaire...),et ma façon de voter sera influencée car vraisemblablement il ne faut pas espérer de réel changement politique en l'état, hélas.
1 commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents