• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les livres de Roth : Le c... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Les livres de Roth : Le complot contre l'Amérique Poche – 8 novembre 2007

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
3.5 étoiles sur 5 22 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,20
EUR 6,00 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Promotion Folio
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les livres de Roth : Le complot contre l'Amérique
  • +
  • Le maître du haut château
  • +
  • Fatherland
Prix total: EUR 23,75
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s'empara des Juifs américains... Ce contexte sert de décor historique au Complot contre l'Amérique, un nouveau chef-d'œuvre de Philip Roth.

Présentation de l'éditeur

Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s'empara des Juifs américains. Non seulement Lindbergh avait, clans son discours radiophonique à la nation, reproché aux juifs de pousser l'Amérique à entreprendre une guerre inutile avec l'Allemagne nazie, mais, en devenant trente-troisième président des Etats-Unis, il s'empressa de signer un pacte de non-agression avec Hitler. Alors la terreur pénétra dans les foyers juifs, notamment dans celui de la famille Roth. Ce contexte sert de décor historique au Complot contre l'Amérique, un roman où Philip Roth, qui avait sept ans à l'époque, raconte ce que vécut et ressentit sa famille, et des millions de familles semblables dans tout le pays, lors des lourdes années où s'exerça la présidence de Lindbergh, quand les citoyens américains qui étaient aussi des juifs avaient de bonnes raisons de craindre le pire. Ce faisant, il nous offre un nouveau chef-d'œuvre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Poignant TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 décembre 2008
Format: Poche
Je trouve certaines des critiques de ce roman étonnement dures sachant qu'il s'agit d'un livre à l'histoire originale et plaisante mais sans prétention. Pourquoi dénigrer ou sévèrement juger les romanciers qui veulent jouer un peu avec l'histoire ? Je retrouve dans certains commentaires une partie de la virulente mauvaise foi qui accompagne "Les Bienveillantes", sur un sujet beaucoup plus grave il est vrai.
Ce livre à au moins le mérite de mettre en avant un point de l'histoire trop peu évoqué. Les USA sont rentrés dans la seconde guerre mondiale plus de deux ans après la France et la Grande Bretagne, 18 mois après l'invasion de la France par les panzers, et près de 6 mois après l'invasion de la Russie et les premiers massacres à grande echelle de juifs (voir les Bienveillantes justement...).
Roosevelt, dont les authentiques convictions démocratiques sont indéniables, n'a pas pu ou pas voulu lancer son pays dans la guerre avant Pearl Harbor car il craignait l'opinion publique américaine qui est justement décrite dans ce roman.
La valeur de ce livre va donc bien au delà de certaines critiques.
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 17 mars 2006
Format: Broché
Après le petit format de <I>The Dying Animal</I>, le dernier roman de Philip Roth renoue avec l’ambition à grande échelle de la Trilogie américaine : saisir d’un geste un destin individuel et un destin national, et appuyer là où l’Amérique a mal.
Fidèle à l’enseignement académique américain, il continue de respecter son premier précepte : « écris sur ce que tu connais ». Son narrateur lui aura rarement ressemblé à ce point : il porte son nom, est né la même année dans la même ville, signe sans doute de l’importance de l’enjeu personnel de ce roman. Et lorsqu’un auteur nommé Philip Roth nous raconte à la première personne l’histoire d’un certain Philip Roth, n’est-ce pas une façon de nous dire que ce n’est pas une fiction, que pour lui la droite antisémite, pro-allemande et isolationniste a bel et bien triomphé en 1940-41 ? Car Roth nous demande d’imaginer qu’en 1940 l’ancien aviateur Charles Lindbergh, admirateur de Hitler, gagne d’abord les primaires républicaines et l’élection présidentielle. La suite s’enchaîne : politique antisémite à l’intérieur, à l’international alignement des USA sur l’Axe et non-entrée en guerre. Et Pearl Harbour ?, vous demandez-vous. Bien sûr, c’est l’événement qui décidera le pays à rejoindre les Alliés et à entrer en guerre, mais Roth le déplacer d’environ six mois, vers la mi-42, semble-t-il.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 47 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
En 1940, poussé notamment par le slogan "Lindbergh ou la guerre", les américains choisissent comme président le célébre aviateur. Celui signe aussitôt un pacte de non agression avec les puissances de l'Axe, au grand dam de la population juive des états-unis. Tout ceci est raconté par les Philippe Roth, jeune garçon grandissant dans un quartier juif du New Jersey. Il observe, sans forcément tout comprendre, les réactions de ses parents, de sa famille, des ses amis, devant l'antisémitisme croissant, les mesures discriminatoires, les émeutes..

Il s'agit donc d'une uchronie. Plus exactement, il s'agit d'un roman "classique", avec une uchronie dedans. On suit a moitié les aventures du jeune Philippe, et à moitié l'évolution uchronique. Cependant, le mélange est assez indigeste, pour moi en tout cas. Je n'ai pas retrouvé le frisson du Fatherland de Robert Harris par exemple. La fin est trés rapide, un peu trop, comme si l'auteur aveit eu hâte de terminer.

Aprés, c'est bien écrit, c'est juste sans doute qu'a titre de lecteur, je côté science-fiction est un peu trop faible qualitativement, et que je voulais plus qu'un roman classique dans cet ouvrage.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Bien plus qu'une énième uchronie, cet exercice de style de Philip Roth met très bien en évidence la fine frontière entre l'enfance américaine heureuse et le cauchemar d'un pays glissant inéxorablement vers l'antisémitisme...L'éditeur parle de chef d'oeuvre...pour le coup c'est bien la vérité.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 25 avril 2015
Format: Poche
Philip Roth est né le 19 mars 1933 à Newark, dans le New Jersey, son œuvre couronnée de multiple prix en fait l’un des plus grands écrivains américains contemporains. Aujourd’hui il vit dans le Connecticut et en octobre 2012 il a déclaré à la presse qu’il arrêtait d’écrire. Le Complot contre l’Amérique est paru en 2004.
Le roman se déroule aux Etats-Unis, entre 1940 et 1942, le président Franklin Delano Roosevelt n’est pas réélu battu par Charles Lindbergh le célèbre aviateur. Or Lindbergh est un sympathisant du régime nazi et il a basé sa campagne électorale principalement sur le refus de voir l’Amérique s’engager dans le conflit qui fait rage en Europe et aussi sur un antisémitisme rampant. Dès qu’il est élu, son premier geste politique consiste à conclure avec Hitler un pacte de non-agression. Le récit nous est narré par un certain Philip Roth, un gamin de neuf ans, âge qu’avait l’écrivain à cette époque, né dans une famille juive de Newark dans le New Jersey.
Roman de fiction historique, ou plus précisément uchronie, c'est-à-dire reconstruction historique d’évènements fictifs, d’après un point de départ historique. Et c’est toute la beauté de la chose car le vrai et le faux se mêlent avec une maestria effrayante. Les acteurs politiques ont réellement existé, leurs propos ont bien été tenus, ce sont les bases historiques avérées mais à partir de ces faits, l’écrivain fait diverger le sens de l’Histoire par des extrapolations qui lui sont propres.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?