<Intégrer>
27,00 €
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Disponible au format Kindle. Les ebooks Kindle peuvent être lus sur n'importe quel appareil avec l'appli gratuite Kindle.
Expédié et vendu par Amazon.
Le long été : Chine, Viet... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Suivre l'auteur

Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.


Le long été : Chine, Vietnam, Japon, Corée, Cambodge, Siam, Malaisie, Bali, Java, Sumatra, Ceylan, Inde dravidienne, Népal, Tibet, Inde, Mer australe, Occident (Français) Broché – 22 novembre 2007

5,0 sur 5 étoiles 1 évaluation

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
27,00 €
27,00 € 24,99 €
Livré : jeudi 9 juil. Détails
Livraison accélérée : mardi 7 juil. Détails

CAHIERS DE VACANCES
De la maternelle au lycée, pour ne pas tout oublier durant l’été !
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Amazon Business Pour les professionnels : prix hors taxes, paiement à 30 jours et factures téléchargeables. Créez un compte gratuit !
  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : c'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici

Description du produit

Extrait

DES MELONS POUR FUKUYAMA

J'écris pour ceux qui ne me liront pas, pour les yeux couverts de buée, pour les paupières brisées, pour les somnolents qui, de ville en ville, suivent patiemment les feux arrières en transportant courges, soya, carottes, poisson séché, algues, sashimi et melons à Fukuyama !
La littérature vous oublie, fantômes des heures ténébreuses, qui remontez l'archipel de minuit à sept heures du matin avec votre cargaison de denrées périssables !
Il n'y a personne qui écrit pour tous ceux qui, porteurs de pâte à papier, pages de garde, morues, pelles à feu, glands, chaufours, pierres à plâtre, pétrole iranien et caoutchouc malais, remontent du Sud au Nord, migrations intarissables !

Accouplés, mais sans femme, torse nu, serviette autour des tempes, casquette hivernale, sueur ou vent glacé ; dans le tiroir : papiers, allumettes, mouchoir et gomme à mâcher, votre luxe !
Une ballerine nue ricane balancée par le tangage des roues sur l'asphalte, érotisme dilué, la route ne laisse pas le temps d'aimer !
Il faut des pamplemousses pour Mihara, des ananas pour Onomichi, des melons pour Fukuyama !
Hiroshima est noire dans le sommeil qui tombe du bord des paupières. Vous rêvez tout haut de lits stables, de femmes rassurantes et d'enfants, les vôtres, accroupis sous le «kotatsou», mais un réverbère brusque la rêverie et vous foncez dans l'avenue large comme un trou de bombe, vous haïssez le voyage !
Néons, lumières, trottoirs, vitrines achalandées pour des bourgeois qui dorment à poings fermés ! Vous prenez, en pleine nuit, possession de leur ville, vous parcourez les routes du suicide à l'heure où ils digèrent vos artichauts !
L'aube est précoce en ce printemps de malheur, la campagne est déjà grise, vos rêves s'émiettent en mille morceaux de miroir brisé ; l'ivresse pèse, une fatigue sans limites.
Il faut gagner Fukuyama avant l'aube !
A Kuré, le marché est encore dans la pénombre. Une vieille femme surveille les entassements parfaitement symétriques des choux et des betteraves. Il faut vous ranger, décharger, compter, mesurer le modeste revenu sur l'affaire et repartir vers Fukuyama. Vous ne voyez même plus la toile argentée de l'aube qu'une savante araignée a tissée sur les épaules des collines ni l'étincelante pierrerie de la Mer Intérieure
ni même les camions effondrés sur le bord de la route, la vitre du pare-brise en éclats, et les corps mous plies au volant de ceux qui n'arriveront pas à destination, qui ont parié et perdu ce matin comme on perd si souvent au Patchinko...

Biographie de l'auteur

Né en Italie, de père florentin et de mère belge, Lorenzo Pestelli s'est établi à Genève en 1968 où il a vécu jusqu'à sa mort.

Détails sur le produit

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 sur 5
1 Évaluation du client
5 étoiles
100%
4 étoiles 0% (0%) 0%
3 étoiles 0% (0%) 0%
2 étoiles 0% (0%) 0%
1 étoile 0% (0%) 0%
Comment est-ce qu’Amazon procède à l’évaluation par étoiles ?
Commenté en France le 26 mai 2019
Achat vérifié