Acheter d'occasion
EUR 1,72
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La maison des miroirs Poche – 13 juin 2013

3.5 étoiles sur 5 41 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00 EUR 1,72

nouveautés livres nouveautés livres


Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

États-Unis, 1977. Un certain John Grady s’installe dans une petite ville du Maine. Après y avoir acheté une maison, il entreprend de la rénover. Mais très vite, ses voisins se posent des questions : les murs semblent recouverts de miroirs, et Grady passe ses journées à poser du papier peint avec une colle à l’odeur infâme, qui empoisonne tout le quartier. Au même moment, plusieurs petites filles disparaissent, et les soupçons se portent sur Grady. Alors que les policiers s’apprêtent à l’arrêter, il se suicide sous leurs yeux. Pendant des années, la maison est restée à l’abandon, rachetée anonymement par le père d’une des fillettes, et plus personne n’a parlé de John Grady. Jusqu’à ce que la photo d’une petite fille, retrouvée dans la maison, ne fasse craindre une nouvelle vague de disparitions. Charlie Parker, détective privé, est chargé de découvrir l’identité de l'enfant avant qu’il ne soit trop tard. Son enquête le met aux prises avec plusieurs illuminés, attirés comme des papillons par les scènes de crime. Un homme en particulier l’intrigue, celui qu’il surnomme le « Collectionneur » et qui réclame instamment, en paiement d’une dette contractée par John Grady, un des nombreux miroirs de la maison. Et cet homme étrange ne semble pas mû par un simple instinct d’antiquaire…

Biographie de l'auteur

John Connolly est né à Dublin en 1968. En neuf romans, dont L'ange noir et La proie des ombres, ce journaliste à l'Irish Times a su imposer un univers noir, fantastique et poétique d'une grande originalité, à l'image d'un de ses personnages-clés : Charlie Parker, détective hanté par le meurtre de sa femme et de sa fille. Retrouvez l'auteur sur http://www.johnconnollybooks.com/

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
...car il s'agit d'une nouvelle plus que d'un roman. Edition poche, 150 pages environ dont 130 de l'histoire à proprement parler, et encore c'est écrit gros. Bref, le bouquin s'expédie en quelques heures. Si la parution Française est récente, l'édition originale, en Anglais, remonte à 2006, au sein d'un recueil de nouvelles « Nocturnes ». A ma connaissance - et à mon grand regret - ce recueil est non publié en France. Chronologiquement, cette nouvelle vient s'insérer dans la série des Charlie Parker au niveau de « L'Ange noir ».
Malgré ce format intermédiaire, entre roman et nouvelle, cela reste un bon livre.
Tout d'abord, une chose rare, il est préfacé de John Connolly qui revient sur la genèse de son personnage, Charlie Parker, et sur ses débuts d'écrivain. C'est court, quelques pages seulement, mais pour les fans de « Charlie » c'est assez touchant.
C'est également l'apparition du «Collectionneur », cet homme mi-justicier mi-meurtrier, qui fait ici ses débuts et que l'on retrouvera, montant en puissance, à plusieurs occasions dans les romans de Connolly.
L'histoire en elle-même est assez basique, le résumé qu'en donne Amazon ci-dessus est conforme à ce que vous trouverez dans le bouquin. Difficile d'en dire plus sans dévoiler la (petite) intrigue.
Enfin, si Connolly nous a habitué à saupoudrer ses histoires d'un brin de fantastique, sachez qu'il a cette fois la main un peu plus lourde. Nulle critique dans mon propos, j'ai apprécié, mais cela pourra dérouter ses lecteurs les plus rationnels.
1 commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par JML TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 décembre 2013
Format: Poche
La maison des miroirs est une nouvelle aventure inédite de Charlie Parker, le détective privé cher à John Connolly . Avec ses 158 pages, c'est une nouvelle plutôt qu'un roman. Dans une petite ville du nord-est des Etats-Unis, John Grady a enlevé et tué quatre enfants avant d'être démasqué et de se donner la mort au moment de son arrestation. Le père de l'une des jeunes victimes a racheté la maison de Grady et la conserve en l'état à la manière d'une sorte de mausolée comme s'il voulait préserver le cadre dans lequel sa fille a trouvé la mort. Un jour, la photo d'une fillette est déposée par un inconnu dans la maison désertée à l'intérieur de laquelle peu d'hommes osent pourtant s'aventurer. Matheson, le nouveau propriétaire de la maison engage Charlie Parker pour qu'il enquête sur cette photo car il pressent le pire pour la fillette inconnue. Le détective va déployer toutes les ressources de son talent et mobiliser toutes ses relations pour venir à bout d'une enquête difficile qui débouchera sur un dénouement inattendu. Un excellent Connolly, bien écrit et dans lequel des personnages bien campés servent efficacement une intrigue prenante. Un très agréable moment de détente et de suspense.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Il s'agit d'une nouvelle fantastique publiée à l'origine dans le recueil de nouvelles Nocturnes et qui se situe chronologiquement entre le Baiser de Caïn et l'Ange Noir de la série Charlie Parker.
Je suis restée un peu sur ma faim avec cette nouvelle qui, je pense, aurait eu le potentiel nécessaire à un véritable roman. J'aurais aimé en apprendre plus sur la maison de Grady et sur le Collectionneur, personnage plus que mystérieux. D'après ce que j'ai pu lire sur la toile, ce personnage est présent dans la série Charlie Parker. Peut-être est-il alors préférable de connaître la série pour pouvoir apprécier pleinement cette nouvelle.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Une longue nouvelle dont le niveau d'écriture est vraiment en deçà de ce à quoi nous a habitué l'auteur! On voit bien que c'est une œuvre de jeunesse, republiée en raison du succès actuel de Connolly.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Bon roman qui se lit facilement, avec une traduction en bon français ; ce qui n'est pas toujours le cas avec ce genre de littérature...
Nous sommes tenu en haleine tout au long de ce livre court qui se dévore rapidement.
On regrette presque lorsque la fin arrive.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
J'ai connu John Connolly à travers les aventures de Charlie Parker et je m'attendais à ce que ce livre soit l'une de ses histoires. et non! et c'est plus une nouvelle qu'un roman (moins de 200 pages). L'intrigue est néanmoins très bonne et le style d'écriture toujours aussi bon. j'ai passé un bon moment de lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ce récit est issu d'une publication demandée à l'auteur par un journal ou dans le cadre d'un recueil de plusieurs nouvelles, je ne sais plus exactement.
Dans la préface, Connolly explique sa démarche, qu'il avait envie de s'éloigner de la facile et très lucrative série de Parker, et d'essayer de nouvelles choses comme le fantastique (il renvoie d'ailleurs vers "Le livre des choses perdues" qu'il a écrit dans ce sens et qui a déjà une suite), que la nouvelle lui avait permis également de raconter une histoire plus rapidement, d'introduire le Collectionneur, de présenter leur première rencontre, et d'annoncer un livre lui étant dédié...
Pour les fans de Parker donc (on y retrouve sa deuxième femme enceinte, je vous laisse du coup réintroduire le récit dans la chronologie des aventures du détective justicier) les autres risquent d'être perdus (c'est mieux de lire les livres dans l'ordre, à part celui où l'on revient sur l'histoire d'Angel et Louis).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents