• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le mal des fantômes a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le mal des fantômes Poche – 9 novembre 2006

4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 9 novembre 2006
"Veuillez réessayer"
EUR 9,63
EUR 9,14 EUR 4,80
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le mal des fantômes
  • +
  • Destinée arbitraire
  • +
  • Epreuves, exorcismes, 1940-1944
Prix total: EUR 27,73
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

BENJAMIN FONDANE, LE RETOUR DU FANTOME
par Henri Meschonnic

Le Mal des fantômes devait être le titre des «oeuvres complètes» de Benjamin Fondane, après avoir été le «chef-d'oeuvre de sa 45e année». L'oeuvre poétique française s'inachève avec L'Exode. Super flumina Babylonis (1934-1943). Après, c'est Drancy et Birkenau. Elle commençait double, en 1933, avec le poème Ulysse et Rimbaud le voyou. Poème et pensée du poème, et par là de toute pensée. Une défense de la poésie, le rejet de l'opposition des philosophes entre l'affect et le concept.
D'où une pensée en conflit, dans Faux traité d'esthétique et sans cesse. Certains l'ont vu comme un mystique, par son rapport à Chestov. Mais toute sa poésie, toute sa pensée sont «l'expérience du gouffre». C'est du mysticisme pour le signe parce que le signe ne comprend rien quand Fondane dit qu'«en prenant conscience du fait poétique, et en s'offrant de le rendre pur, autonome, absolu, le poète travaillait contre la poésie». En quoi il n'y a rien de mystique chez Fondane, mais le sens poétique du continu entre le poème et la vie, disant qu'il écrit «de région profonde à région profonde».
Il a fait un film, il a écrit sur le cinéma, sur la philosophie, et ses conflits avec la poésie, mais c'est avant tout parce qu'il est le poète qu'il est, dans sa révolte, qu'il se rapproche plus de Dada et d'Artaud que des surréalistes, dans un vivre le poème. En quoi c'est une voix épique : «Tout seul je suis la route humaine» (dans Ulysse).
Le Mal des fantômes, titre collectif, reprend le titre des poèmes de 1942-1943. La «Préface en prose», datée 1942, est une auto-prophétie écrite par quelqu'un qui est déjà mort, avec une allusion forte au Juif traqué et voué au massacre.
Cette situation de voix, de derrière la mort, est comme le sens d'un destin chez Fondane, car c'est ainsi qu'il commençait déjà ses poèmes roumains, Paysages, dans une préface de 1929 intitulée Mots sauvages : «Le présent volume appartient à un poète mort vers 1923 à l'âge de vingt-quatre ans.» Puis : «Mort ? Non, assassiné.»
Il sait dire l'inconnu du poème : «Quoi ?... Je n'ai pas très bien compris... je ne comprends pas encore... Quelque chose qui modifie la réalité ? Non... quelque chose qui me modifie... Moi ? Mais qui ? Et qui suis-je ?» (Mots sauvages). Toute la question du sujet du poème.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Leibniz le Chat TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 4 novembre 2013
Achat vérifié
La poésie est un genre tellement encombré de faiseurs, de pompiers et d'imposteurs que, trop souvent, l'espoir est bien mince, à la découverte d'un auteur encore jamais lu, d'y découvrir quelque chose qui ressemblerait à un poète véritable.

Mais qu'est-ce qu'un poète véritable, se demandera-t-on (à très juste titre) ? Question dont la réponse est bien sûr impossible à formuler. Et pourtant, à l'ouverture de ce recueil de Benjamin Fondane, ou plutôt de ce recueil de recueils, l'évidence même : nous voici en présence d'*un poète*, cette espèce aussi rare qu'une chute de neige au Vanuatu. La langue s'impose, les images s'éclairent, la musique se joue, la voix se fait vivante et proche : nous y sommes, nous y sommes enfin. Et c'est un vrai soulagement que de croiser à nouveau la route de la poésie, après l'avoir cherchée en vain depuis des années dans telle émission de France Culture ou telles revues spécialisées, toutes saturées de cabots pleins de vers et d'images formatées par ce qu'ils croient être leur sensibilité intime ou leur génie propre, là où il n'y a que le vent de l'époque.

On ne prétendra pas que "Le mal des fantômes" n'a pas ses longueurs. La poésie s'accommode mal des recueils copieux, et la prolixité commence assez tôt dans le genre.
Lire la suite ›
1 commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Incognita TOP 500 COMMENTATEURS le 8 février 2014
Benjamin Fondane, qui appartient à une lignée d’écrivains roumains qui choisirent la langue française, est un penseur et un artiste du XXe siècle qui demeure encore relativement peu connu. En 1924 il s’installa à Paris et s’imposa comme poète et penseur existentiel. Son œuvre poétique et ses essais révèlent une démarche atypique et une vision concrète de la dualité humaine et de la pratique de la pensée.

« Le mal des fantômes », poème central de l’œuvre de Fondane, est un ensemble de cinq recueils de poèmes que le prisonnier du camp de Drancy désignait à sa femme comme devant un jour former un tout. D’une grande fluidité, l’écriture de Benjamin Fondane mérite d’être lue et dite.

Ses grands poèmes d’exil interrogent le « mal des fantômes », c’est-à-dire la négation des individus par l’émigration, le mépris, la mort ou les idéologies meurtrières. Quel est le sens du voyage existentiel ? Comment exister dans « l’hiver de Dieu » ? Sa philosophie, en s’inscrivant dans la lignée de Kierkegaard, de Nietzsche et de Dostoievski, dénonce une raison totalitaire. L’oeuvre révoltée de Fondane est une défense passionnée de l’individu face aux puissances aveugles de la raison et de l’Histoire, cette Histoire qui allait l’emporter, en 1944, à Birkenau.

Dans son livre domine la figure d’Ulysse, incarnant le destin de l'homme, du poète et du Juif. Durant les années de guerre, à la lueur des événements, le périple d'Ulysse prend toute sa dimension tragique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?