• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le manteau de la Vierge a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 15,00
+ EUR 2,99 (livraison)
Vendu par : Des_Livres_Et_Vous_2_Vendeur_Pro
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Suivre cet auteur

Une erreur est survenue. Veuillez renouveler votre requête plus tard.


Le manteau de la Vierge Broché – 3 janvier 2007

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 19,00
EUR 15,00 EUR 1,78
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Voilà, c'est terminé.
Tu es morte.
J'aligne ces mots sans vraiment les comprendre ni même en ressentir le poids, comme s'ils ne devaient pas, tôt ou tard, m'écraser. J'ai honte de penser que je suis soulagée, puisque j'avais commencé par me dire «Tu es morte, enfin» et que, lâchement, j'ai ravalé «enfin».
J'ai emballé tes vêtements. Avant que tu ne perdes toute conscience, dans tes rares moments de lucidité, lorsque tu ne traînais pas dans un vieux peignoir d'épongé, tu t'habillais de plus en plus mal, enfilant souvent dans le désordre ce qui te tombait sous la main. Le reste du temps tu oubliais de le faire. On te retrouvait parfois, maigre, nue, tremblant sur le palier devant ta porte malencontreusement refermée. Les voisins me faisaient venir, et, les premières fois, devinant leurs remarques désagréables, je marmonnais en me touchant les oreilles : «Ce n'est pas la peine, je suis sourde, je n'entends rien.» Je posais sur tes pauvres épaules la couverture que je n'avais pas oublié de prendre, et tu me faisais alors penser à ces déportées des camps d'extermination, qui, enfermées dans les baraques, debout près de leur châlit, attendaient que commence une sélection dont l'issue était prévisible et à laquelle tu n'aurais pas échappé. Où était-elle, la femme à l'élégance stricte de mon enfance tunisienne ? Ma mémoire, où tu vis désormais, me fait déjà défaut et il est probable que je me laisse aller à mes désirs d'enfant, à des fantasmes de mère éternellement jeune et belle. Aucune de tes amies n'a voulu de tes robes; je le regrette, j'aurais aimé parfois retrouver ton ombre jetée sur l'une ou l'autre d'entre elles, imaginer que tu pourrais encore passer la porte.

Revue de presse

De fait, à trente-cinq ans, Émile Brami, après une grave crise existentielle, a entamé une deuxième vie. Se rendant compte qu'il ne serait jamais un grand peintre, il est devenu «libraire en chambre», puis s'est installé, il y a huit ans, dans un petit magasin tout en longueur, au 6, rue Bréa, non loin de Montparnasse, dont les rayons croulent sous les livres. Mais aujourd'hui, c'est en écrivain qu'il se rêve ; il publie son troisième roman, Le Manteau de la vierge. Un livre largement autobiographique, même s'il n'est pas écrit à la première personne. Il se déroule en Tunisie, pays que sa famille a quitté en 1964. En même temps que vingt mille autres Juifs, victimes, avec l'assentiment du régime de Bourguiba, de brimades, d'intimidations, d'enlèvements : «un ethnocide doux», lance-t-il. Émile avait quatorze ans, et ne s'en est jamais vraiment remis. Il n'est retourné qu'une fois dans son pays natal, il y a quelques années, quand il préparait son roman : «Je n'ai pas pu rester, raconte-t-il, tant je me sentais mal, oppressé. Comme écrit magnifiquement Romain Gary :»Les rues sont pleines de Juifs qui ne sont pas là.» (Jean-Claude Perrier - Le Figaro du 15 février 2007)

Après deux romans et quelques essais - dont un, très personnel, sur Céline -, il publie, avec Le Manteau de la vierge, une sorte d'autobiographie oblique. Ce roman est celui d'une femme, enfermée depuis des années dans la surdité, qui, à la mort de sa mère, écrit l'histoire de celle-ci, retrace le destin des juifs de Tunisie condamnés à l'exil...
Malgré le français et sa grammaire, qu'il manie élégamment, Emile Brami sait faire revivre son pays, ses parfums, sa chaleur, ce moment à jamais perdu où chrétiens, juifs et musulmans coexistaient. On se retrouve à Djénina, à Aïn-Khadra, à Tunis, on traverse toute une partie du XXe siècle, jusqu'à ce 23 mars 1964, où cette famille juive doit quitter la Tunisie...
Il fallait un roman pour dire ce peuple, "sa danse sous le volcan", puis son "bannissement". Et il fallait, pour l'écrire, la nostalgie sans aigreur d'Emile Brami. (Josyane Savigneau - Le Monde du 30 mars 2007)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
    Apple
  • Android
    Android
  • Windows Phone
    Windows Phone
  • Click here to download from Amazon appstore
    Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

kcpAppSendButton


Détails sur le produit


1 commentaire client

5,0 sur 5 étoiles

Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

16 août 2018
Format: BrochéAchat vérifié