undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
4
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:14,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Intéressé par le rugby et côtoyant une amie victime d'un AVC, j'ai pris ce livre à la biblio.
Les trente premières pages de ce livre qui en comporte 180 aux grands caractères concernent les premiers symptômes de son accident cérébral, l'arrivée aux urgences, l'opération et le post-op immédiat. Ces pages sont sans grand intérêt, à part savoir que Mahé n'a pas vu de grand tunnel blanc, que son opération a duré cinq heures, que ses parents et sa compagne ont vécu l'enfer, qu'il avait des tuyaux partout, qu'une sonde urinaire cela fait très mal quand l'infirmière l'enlève, et j'en passe des meilleurs de la même veine. Donc un témoignage brut sans aucune recherche, que du « sensitif » c'est « percutant » mais si « puéril » que cela en devient « grotesque ».
Puis il se souvient de son enfance à Lourdes, de ses premiers pas dans le rugby et de ses débuts en pro. De son année au stade parisien, il fait une énumération de ses sorties en boîte, de ses retours à l'appartement « torché » au volant de sa voiture, des nombreuses conquêtes qu'il ramenait et faisait « crier » de plaisir pour ennuyer son ami colocataire. De son titre de champion de France, il se souvient surtout de la prostituée que les autres joueurs de l'équipe avaient payée pour son bizutage, qui lui fit « la totale » devant toute l'équipe dixit l'auteur, du calendrier des Dieux du Stade, de son casting sauvage pour participer à l'île de la Tentation... après en recherche d'équipe et d'un contrat, il participe à Fort Boyard avec Julie Taton -miss Belgique- qui grâce à ses mains sur les fesses et ses multiples coups de pouce au même endroit est parvenue à monter à la corde (là c'est vraiment la grande classe !).
Je ne croyais pas que la vie d'un rugbyman pro ressemblait à cela !
Après son opération une de ses premières préoccupations est de savoir si il peut encore avoir une érection et demande donc à son amie de le caresser. Ses six mois de revalidation qu'il fait seul et dont il a créé le programme , sont les pages les plus construites et là il fait preuve d'un courage exemplaire qui va lui permettre de rejouer un an au rugby en pro mais très vite les « dérives » des troisièmes mi-temps, des vestiaires et des entraînements redeviennent l'essentiel des pages.
Conclusion : 180 pages d'anecdotes souvent triviales, seules les quelques pages sur sa revalidation intensive et personnelle sont intéressantes.
Le récit d'un sportif très courageux face à l'AVC mais qui se sait très beau et costaud, dont les conquêtes féminines ne sont pas affaire de sentiments mais de centimètres- dixit l'auteur- qui fume dans sa chambre d'hôpital car il n'est pas n'importe qui... et moi j'arrête là ma critique...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2013
Les témoignages de victimes d'AVC sont rares, trop rares.
Je n'étais pas fan de rugby, je ne connaissais même pas son nom auparavant mais j'ai aimé le bouquin.
Dommage que l'impasse soit partiellement faite sur la rééducation, cela aurait pu servir à d'autres.
Le phrasé n'est pas académique, loin de là, mais son témoignage a été écrit avec les tripes.
A recommander pour tous les proches de victimes d'AVC et les fans de rugby, sa volonté force le respect.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2012
Je m'attendais à ce qu'il parle plus de sa maladie et son combat.Il s'en est sorti et c'est le principal
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2013
Je les acheter pour mon papa qui a fait un AVC en 2007 .
L'écriture es assez grosse car des fois c'est beaucoup trop petit pour les yeux de certaines personnes .

Je le recommande .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici