Acheter d'occasion
EUR 3,10
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Quelques signes d'usage, et marques à l'intérieur possibles. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le messager Broché – 6 mars 2014

3.4 étoiles sur 5 22 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 61,00 EUR 3,10

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

A
Le hold-up

Le braqueur est nul.
Je le sais.
Il le sait.
Toute la banque le sait.
Même mon meilleur pote Marvin le sait, et il est encore plus nul que le braqueur.
Le pire, dans toute cette histoire, c'est que la voiture de Marv est garée dehors, sur un emplacement limité à un quart d'heure. On est tous au sol, face contre terre, et il ne reste que quelques minutes de parking.
- J'aimerais bien qu'il se dépêche.
- Je sais, chuchote Marv. C'est scandaleux. Le nez par terre, il hausse le ton.
- À cause de ce naze, je vais me prendre une amende. Et je peux pas me permettre d'en prendre une autre, Ed.
- Ta voiture ne la vaut même pas.
- Quoi ?
Voilà que Marv se tourne vers moi. Je sens qu'il se tend. Vexé. S'il y a bien une chose que Marvin ne tolère pas, c'est qu'on se foute de sa bagnole. Il repose la question :
- Qu'est-ce que t'as dit, Ed ?
- J'ai dit qu'elle ne vaut même pas le prix de l'amende, Marv.
- Écoute, Ed, je supporte un tas de trucs, mais...
Je n écoute plus. Franchement, une fois que Marv se lance sur sa bagnole, il devient carrément casse-couilles. Il parle, il parle, on dirait un gosse, alors qu'il vient d'avoir vingt ans, bon Dieu.
Il continue pendant encore une minute ou deux, et je suis obligé de l'arrêter :
- Marv, ta bagnole, c'est la honte, d'accord ? Elle n'a même pas de frein à main; tu bloques les roues arrière avec des briques.
J'essaye de parler aussi bas que possible :
- La moitié du temps, tu prends même pas la peine de la fermer. T'espères sans doute que quelqu'un la piquera, comme ça tu toucheras l'assurance.
- Elle est pas assurée.
- C'est bien ça.
- L'assurance a dit qu'elle n'en valait pas la peine.
- C'est compréhensible.
À ce moment-là, le braqueur se retourne en gueulant : «Qui c'est qui parle, là ?»
Marv s'en moque. Il est énervé à cause de sa voiture.
- Eh, Ed, petit arriviste, tu te plains pas quand je t'amène au boulot avec, hein.
- Arriviste ? Qu'est-ce que c'est, ça, bordel ?
- Oh, là-bas, vos gueules, j'ai dit ! crie encore le braqueur.
- MAGNE-TOI, ALORS ! rugit Marv.
Il n'a plus envie de rigoler. Mais alors plus du tout.
Il est face contre terre, dans une banque.
Une banque en train de se faire braquer.
Il fait anormalement chaud pour le printemps.
La clim est en panne.
On vient d'insulter sa voiture.
Ce bon vieux Marv est au bout du rouleau, à la limite de ses forces. Enfin bref, il a les boules à mort.

Présentation de l'éditeur

Ed Kennedy, dix-neuf ans, chauffeur de taxi, a peu de raison d’être fier de sa vie : son père est mort d’alcoolisme, il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, Audrey, et il partage un appartement délabré avec le Portier, son chien – fidèle mais odorant. Il n’a pas grand-chose d’autre à faire que conduire son taxi, jouer aux cartes et boire avec ses amis aussi perdus que lui. Mais un jour, il découvre un mystérieux message dans sa boîte aux lettres : un as de carreau où sont inscrites trois adresses. Que signifie cette carte ? Que va-t-il trouver à ces adresses ? Pour Ed, c’est le début d’une enquête qui va le conduire de mystère en mystère à travers la ville et l’amener à aider les gens qu’ils rencontrent, avec une obsession en tête : qui lui envoie ces messages ? Ed pour y répondre se voit ainsi forcé de se dépasser et à son tour nous questionne : et si nous vivions tous en dessous de nos capacités ? Après le succès international de "La Voleuse de livre", Markus Zusak revient avec un roman captivant, plein d’humour et toujours aussi émouvant.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Peretcharmass TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 mars 2014
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Voici enfin un nouveau roman de Markus Zusak… Enfin, car La voleuse de livres est sans conteste un de mes meilleurs souvenirs de lecture de ces dernières années. Aussi, j’attendais avec impatience de pouvoir relire la prose de cet auteur. Attention cependant : Le messager est d’une écriture antérieure au fameux best seller de Markus Zuzak, contrairement à ce que tend à nous faire croire la 4ème de couverture qui annonce : « Après le succès international de La voleuse de livres, Markus zuzak revient avec un roman captivant »… Le fait est que l’auteur vogue sur son premier succès international et « ressort » les fonds de tiroir comme on dit ! Eh bien, ce fond de tiroir-là s’en tire plutôt pas mal. L’histoire est celle de Ed Kennedy, jeune chauffeur de taxi, dont la vie se résume à peu de choses : Marv, Ritchie et Audrey, ses amis et partenaires de parties de cartes hebdomadaires, le Portier, son chien fidèle, une mère peu amène, et un boulot pour vivre. Rien qui ne vienne surprendre ou motiver les mêmes journées qui s’enchainent. Rien, jusqu’au jour où il assiste bien malgré lui à un hold up raté (au passage, excellente scène que celle du hold up dans la banque !) et qu’il découvre peu après un message étrange dans sa boîte aux lettres sous la forme d’une as de carreau. A partir de là, la vie banale de Ed va s’en trouver métamorphosée. Je vais m’en tenir là pour le résumé car trop en dire ce serait gâcher la lecture.
C’est une histoire d’amitié et de tendresse.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alice TOP 500 COMMENTATEURS le 10 juillet 2014
Format: Broché
Ed Kennedy, 19 ans, est un type normal, voir banal, chauffeur de taxi dans une petite ville paumée sans grande perspective d'avenir. Jusqu'au jour où il reçoit chez lui une carte à jouer avec des adresses et des horaires. Ce qu'il va y voir le forcera à sortir de sa routine.

C'est un livre à part et je dois dire que j'ai été très vite prise au jeu et que sa lecture n'a pas traînée. Il y a un vrai suspense qui se développe autour de ces cartes et du destin des gens que va croiser Ed Kennedy. Il y aura de nombreux malheurs mais aussi des petits bonheurs et une bonne dose d'espoir. Ce livre c'est un cheminement, un message pour chaque lecteur, un encouragement à se tourner vers les autres et à se dépasser chaque jour. Chacun peut se reconnaître dans ce héros ou même se sentir supérieur à lui alors il ne tient qu'à nous d'être finalement aussi digne de la vie que lui.

Je n'ai pas vraiment aimé le dénouement, le pourquoi du comment. On aurait tout aussi bien pu rester dans le flou. Mais le message du livre, comme nous l'explique le héros, est bien plus important que l'aboutissement et c'est ça qui compte vraiment.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par One COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 27 avril 2014
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
"Gentil" est un mot qui revient souvent dans les commentaires précédents, et je ne peux qu'être d'accord, même avec les plus critiques d'entre eux : oui, ce livre est gentil, car si il arrive des tuiles au héros, c'est pour son bien.

Alors que Laurent Gounelle se fait encenser pour "L"homme qui voulait être heureux", Markus Zusak semble recevoir un accueil moins favorable.. personnellement je ne trouve pas ça très juste, car nous avons ici aussi un roman qui parle de développement personnel de façon romancée, de façon bien plus drôle que Gounelle et ses gros sabots.

Le style est d'ailleurs assez agréable, et le personnage pourrait être sorti d'un roman de Donald Westlake, un maître du polar malchanceux (le polar, pas Westlake).

Certes l'histoire n'est pas d'une grande finesse, mais vous passerez un bon moment à suivre Ed Kennedy aux prises avec un mystérieux Pangloss un rien cynique.

En conclusion : bonne lecture détente.

Erwann sur Amazon.fr
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jay TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 17 avril 2014
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Tout d’abord pour ceux qui ont lu « La voleuse de livres », il me semble que ce second roman de Markus Zusak n’a pas grand-chose à voir avec le précédent, à part peut-être les touches de poésie dans l’écriture. Plus contemporain, plus léger, plus ironique, il revendique une moindre ambition littéraire mais m’a néanmoins séduite.

Plus conte de fées ou fable que roman, « Le messager » montre que tout loser qui se respecte peut se révéler aussi un jour un héros. Ainsi le peu ambitieux Ed, va, par le truchement de mystérieuses cartes à jouer qu’il reçoit, se lancer au secours de ceux qui en ont besoin et mettre un peu d’ordre autour de lui et dans sa propre vie. Sympa et plein de bons sentiments (sans moquerie de ma part), ce livre m’a fait passer un agréable moment et le jeu de piste imposé par les cartes a maintenu mon intérêt jusqu’à la fin. On regrettera peut-être juste d’être resté un peu trop en surface…
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?