undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
8
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Paasilinniennes, paasilinniens, l'heure est venue de se réjouir. Le maître lapon revient enfin sur les étals de nos librairies avec une quinzième traduction française, après trois ans d'absence, ce qui est fort long pour les drogués de la prose de l'auteur finlandais. Les mille et une gaffes de l'ange-gardien Ariel Auvinen, le titre de ce nouvel opus, originellement paru en 2004, dit tout : picaresque, burlesque, philosophique, tout le sel des romans d'Arto Paasilinna se trouve dans cette nouvelle aventure à l'imagination féconde, avec ce style pince sans rire auquel il nous a accoutumés. L'ange-gardien en question ne fait pas que du propre malgré son prénom. Interférer sur le monde des vivants, en dépit d'une formation accélérée, n'est point une sinécure, quand on a été de son vivant un homme maladroit et quoique bienveillant, rarement inspiré. Visiblement, nos caractéristiques nous suivent pour l'éternité et Ariel s'il est ange ne se révèle guère bon gardien. C'est à découvrir dans ses rocambolesques aventures où moult catastrophes arrivent surtout quand il souhaite bien faire. Et saura t-il in fine résister à l'appel des démons de l'enfer qui souhaiteraient le recruter en leurs rangs ? Sur une échelle de Richter paasilinienne, de 1 à 9, cela va sans dire, Les mille et une gaffe de l'ange-gardien Ariel Auvinen se situerait dans une moyenne haute, autour de 6. En attendant la suite, quel que soit le désordre chronologique, puisqu'il reste une palanquée de romans à traduire encore. Espérons ne pas avoir à patienter trois années, n'est-ce pas mesdames et messieurs de Denoël ?
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2014
J'ai lu avec passion et amusement tous les romans de Paasalinna (15 en français) et là franchement on est loin du "Meunier hurlant" et de la "Forêt des renards pendus". Cette histoire d'ange-gardien est ridicule. L'auteur m'avait donné envie d'aller en Finlande. J'y suis allé et jusqu'au cercle polaire. Forêts, lacs, forêts, lacs, belles maisons de bois dont celle de Aleksis Kivi, le premier poète finlandais qui a osé écrire en finnois et résister à la domination suédoise etc... De plus je sais que Paasilinna est malade et qu'il n'écrit plus guère. "Les mille et une gaffes"...date de de 1998 et on y parle d'euros!!! Bizarre. Bouquin remanié, actualisé... Sans intérêt
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2014
Trop c'est trop !
J'ai découvert Paasilinna il y a bien longtemps avec le Meunier hurlant et le Lièvre de Vatanen que j'avais beaucoup aimés l'un et l'autre. Il y a eu par la suite d'autres bouquins parfois approximatifs, parfois drôles, parfois ratés, ce qui n'est pas un crime, personne n'est parfait après tout, et je n'avais jamais imaginé que Arto Paasilinna le fut. Mais il pèse un doute sur son oeuvre en matière d'édition et de traduction. Comment se fait-il qu'on nous propose comme des nouveautés, des bouquins qui ont été écrits voici dix ou douze ou seize ans ? Celui-ci fait même référence à un autre qui n'a toujours pas été traduit en français ! C'est du grand n'importe quoi ! Il semble que la traductrice (qui, entre nous soit dit, ne force pas son talent en matière stylistique, c'est bien le moins qu'on puisse dire) n'en fait qu'à sa tête en matière de choix des oeuvres. Il n'y a aucune logique dans l'ordre de ses traductions. Est-ce que vraiment, il n'existe qu'un seul traducteur pour le finnois en France ?
Concernant ce pitoyable ouvrage maintenant, ce n'est pas un livre. C'est au mieux un ramassis de morceaux d'histoire sans lien entre elles, qui n'ont même pas été relus avant d'être édités (chapeau l'éditeur ! Quel professionnalisme !) C'est une litanie de personnages sans grand intérêt dont on espère que la suite leur donnera une chance, mais non, rien. Il disparaissent sans l'ombre d'une explication ou se fondent dans une fin hyper téléphonée. Il ressort de là une vague "sucess story" finlandaise de plus, avec une fois de plus un personnage libre de son temps et de ses mouvements et ayant des économies à la banque (excusez-moi, mais je me sens de moins en moins concerné...) qui entreprend vaguement quelque chose pour se sortir d'un quotidien dont on ne sait rien, et en compagnie de gens dont on ignore à peu près tout... formidable !
J'aurais dû me méfier du thème : l'au-delà. C'est celui où Paasilinna n'a jamais été bon. Il tient la route dans le "road movie nordique", il a été excellent dans la narration de communautés écologistes, il est souvent lourdingue dans la question de la condamnation de la criminalité, mais en ce qui concerne le domaine du divin, il n'a jamais été ni bon ni convainquant ; je me suis donc bêtement exposé et c'est en partie ma faute, mais je n'imaginais pas que l'éditeur surferait sur la renommée de Paasilinna pour fourguer cette vieillerie indéfendable. Pour la première fois, j'ai le très fort sentiment de m'être fait avoir avec cet auteur. C'est détestable. il paraît qu'il est malade. Est-ce une raison pour faire du fric avec les débris de son oeuvre ramassés au petit bonheur dans ses anciens écrits ?

Alors voilà, pour moi, c'est fini, c'était le Paasilinna de trop. Je veux toujours croire que c'est un écrivain et pas un faiseur alors je ne m'y risquerai plus. Adieu monsieur Paasilinna.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2016
J'avais déjà lu plusieurs romans de cet auteur (Le lièvre de Vatanen, Petits suicides entre amis). Férocité gentille, humour jouant sur l'absurde... Donc, je me suis dit: pourquoi pas. Mais trop de niaiserie et trop de grosses ficelles, ça finit par lasser. Cette fois, la farce potache m'a fait hausser les épaules. A consommer avec modération.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2014
Le monde des anges comme so vous étiez. Et comme par hasard ils restent gaffeur jaloux envieux de leur ancienne vie terrestre et leurs objectifs sont parfois discutables !!! Drôle comme d'habitude
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2014
Une lecture tres sympa de ce roman ,, rejouissant on passequelques bonnes heures avec ces personnages qui sont manipules par un ange gardien qui n, en loupe pas une
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2014
Le sujet est intéressant mais les gaffes se répètent un peu sans grand intérêt la plupart du temps
Il y a qqs bonne trouvaille
C'est moyen
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2014
Délirant et bien mené Les gaffes ne sont pas encore assez nombreuses pour meriter les 5 étoiles
Paasilinaa est très inégal ce livre peut faire partie des bons
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)