• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le monde à l'endroit a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le monde à l'endroit (Anglais) Poche – 12 septembre 2013

4.2 étoiles sur 5 14 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,30
EUR 4,01 EUR 2,84
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le monde à l'endroit
  • +
  • Serena
  • +
  • Un pied au paradis (cc)
Prix total: EUR 22,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Chaparder des plants de cannabis, rien d'extraordinaire pour Travis Shelton. Cette fois, le père Toomey le prend en flagrant délit et le lui fait payer. Le gamin ne se came pas; il n'a pas mauvais fond, juste envie de tailler la route. Fuyant l'humiliation paternelle et un présent étriqué, il croise celle de Leonard. Ce prof aux leçons décalées pourrait l'aider à remettre son monde à l'endroit.

Biographie de l'auteur

Né en Caroline du Sud en 1953, Ron Rash a écrit trois recueils de poèmes, quatre de nouvelles (dont un finaliste du PEN/Faulkner Award) et trois autres romans, tous lauréats de plusieurs prix littéraires. Rash est actuellement titulaire de la chaire John Parris d'Appalachian Studies à la Western Carolina University.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Jean PP TOP 500 COMMENTATEURS le 4 septembre 2012
Format: Broché
Une excellente surprise que ce roman d'un auteur que je ne connaissais pas! et dont je vais lire à présent les précedents opus.
Un roman d'apprentissage en Caroline du nord, sous tendu par trois belles figures masculines et par le secret d'un massacre pendant la guerre
civile. L'écriture est simple et belle, comme la nature sauvage que magnifie l'auteur, attentif aux bruants jaunes, truites, tulipiers
à l'ombre des Appalaches:
"La lumière de l'après midi tombait à l'oblique de Divide Mountain et donnait à l'eau la teinte d'or foncé du tabac qui sèche. Un poisson jaillit des bas-fonds..."
A lire, comme le suggère l'auteur, en écoutant Copland et le "Everybody wants to go to heaven, but nobody wants to die" de Johnny Cash.
Très belle découverte !
4 commentaires 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Joachim TOP 500 COMMENTATEURS le 23 août 2012
Format: Broché
Comme à son habitude, Rash nous emmène au coeur des Etats Unis, dans ces petits villages loin de tout où se croisent et se percutent des personnages qui luttent pour vivre, des personnages très forts que la vie malmène mais qu'elle fait aussi se rencontrer en vue d'un résurrection ou d'une descente en enfer. Et Rash excelle dans le domaine, se hissant au niveau des grands auteurs américains du genre, avec puissance et style.

Bref, du très bon.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 février 2014
Format: Poche
Ron Rash, né en Caroline du Sud en 1953, titulaire d’une chaire à l’Université, écrit des poèmes, des nouvelles et des romans. Son premier roman paru en France en 2009, Un pied au paradis, a fait forte impression et Serena en 2011, l’impose comme l’un des grands écrivains américains contemporains. Le Monde à l’endroit est paru en 2012.
Travis Shelton, 17 ans, est un jeune rebelle ne supportant plus l’autorité. Il a quitté les bancs de l’école et ses rapports avec son père, cultivateur de tabac et homme rude, sont plus que tendus, le père ne voyant en son fils « rien d’autre qu’un enquiquineur » n’ayant pas « l’étoffe d’un homme pour t’en tirer tout seul » lui avait-il déclaré. Travis traîne avec ses potes dans son bled des Appalaches, boit des bières et parle de moteurs ou de bagnoles en lorgnant les filles de loin.
Un jour, parti à la pêche à la truite dans la montagne, il tombe par hasard sur une plantation de cannabis dont il s’empresse d’aller revendre quelques pieds à Leonard, un homme qui vit dans un mobile home avec Dena, une junkie, dealant pilules et autres substances auprès de la jeunesse locale. Le début de ses ennuis va commencer car ce cannabis appartient à Carlton Toomey, un dur de dur qui va sévèrement punir le gamin. Recueilli par Leonard, Travis va entrevoir la possibilité d’une autre vie, reprendre des études, découvrir la tendresse avec Lori.
Lire la suite ›
3 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai découvert le 1er roman de Ron Rash à être traduit en Français sur les conseils d'un ami libraire - Un pied au Paradis - . Je suis tombé sur celui par hasard. Je crois qu'il date de 2006. Cet auteur vaut le détour, ce n'est pas un roman à l'architecture dramatique implacable, l'auteur prend son temps, pour décrire les lieux et les personnes entre le passé et le présent dans une Amérique rurale qui n' a pas fait le deuil de son histoire (la guerre de sécession).
Nous suivons plus spécifiquement un jeune - Travis Shelton - dont le destin va être bousculé par une erreur de jeunesse - voler des plans de marijuana et qui se refuse un père pour en choisir un autre. C'est l'histoire d'une passation de témoin ,d'un ouverture sur le monde sous fond de dont de soi.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Pour qui fréquente un tant soit peu la littérature américaine, on est en terrain connu : pêche à la truite, herbe et black beauties, mobil home et guerre de sécession, etc. Évidemment, énuméré comme ça, ça fait envie : je comprends qu'on puisse être séduit, la première fois qu'on arpente un tel univers... et pourtant rien ne distingue ce roman paresseux et vaguement noir de tout ce qu'on a déjà lu chez, par exemple, Harrisson, McGuane, Crumley ou encore les auteurs récemment mis en vedette par Gallmeister, l'éditeur pionnier de "nature writing".
En fait, ça sent surtout les cours de "creative writing" et on est loin du chef-d’œuvre célébré lors de la rentrée littéraire 2012. En plus, personne n'a l'air d'avoir remarqué que, étrangement, le dispositif (un épisode de la guerre de Sécession qui surgit dans le présent pour éclairer le destin des personnages) est tranquillement emprunté, tel quel, à un des plus célèbres romans de James Lee Burke : "Dans la Brume électrique avec les morts confédérés" (maladroitement adapté, par ailleurs, au cinéma par Tavernier).
Il y a vraiment de quoi s'étonner, à mon sens, de la réception étrangement enthousiaste -ou n'est-ce que de l'inculture ?- des critiques français à l'égard de la littérature jetable lorsqu'elle vient d'outre-atlantique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?