• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le monde de Charlie a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le monde de Charlie Broché – 17 novembre 2012

4.3 étoiles sur 5 29 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,50
EUR 13,50 EUR 6,09
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le monde de Charlie
  • +
  • Le Monde de Charlie
Prix total: EUR 19,59
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Lettre du 25 août 1991

Si c'est à toi que j'écris, c'est à cause de cette fille, qui a dit que tu savais écouter et comprendre, et aussi que t'avais pas essayé de coucher avec quelqu'un pendant la fête (alors que t'aurais très bien pu). Cherche pas à savoir qui c'est, la fille, sinon tu pourrais deviner qui je suis et j'en ai franchement pas envie. Je ne veux pas que tu me retrouves, c'est pour ça que j'ai décidé de pas donner leur vrai nom aux gens. C'est aussi pour ça que j'écrirai pas mon adresse au dos de l'enveloppe. Surtout, n'y vois rien de mal.
J'ai juste besoin de savoir que quelqu'un m'écoute et me comprend, une personne qu'essaye pas de coucher (alors que t'aurais très bien pu). J'ai besoin de savoir que ça existe, les gens comme toi.
Je me dis que toi, au moins, tu comprendras ; que toi, tu sais ce que vivre veut dire. En tout cas, j'espère que c'est vrai, vu que les autres comptent sur toi, question courage et amitié (c'est ce que j'ai entendu dire). C'est pas plus compliqué que ça.
Bref, voilà ma vie. Il faut d'abord que tu saches que je suis à la fois triste et heureux, et que j'ai toujours pas compris comment ça se fait.
Si je suis comme ça, je me dis que ma famille y est peut-être pour quelque chose, surtout depuis le printemps dernier, quand mon copain Michael est plus venu au collège du jour au lendemain et qu'on a entendu la voix de monsieur Vaughn dans le haut-parleur :
«Je suis au regret de vous annoncer qu'un de vos camarades, Michael Dobson, vient de nous quitter. Une célébration en sa mémoire aura lieu ce vendredi, lors de la réunion du matin.»
Je sais pas comment elles font, les nouvelles, pour arriver à circuler dans l'école, et pourquoi si souvent elles sont vraies. C'était peut-être à la cantine, j'ai du mal à me souvenir. Mais Dave, celui qui porte des lunettes bizarres, a dit que Michael s'était suicidé. Sa mère jouait au bridge avec une voisine quand elles ont entendu le coup de feu.
Je me rappelle plus trop ce qui s'est passé ensuite, sauf que mon grand frère est arrivé dans le bureau de monsieur Vaughn et m'a dit d'arrêter de pleurer. Et puis, il a passé son bras autour de mes épaules et m'a dit que je devais me sortir tout ça de la tête avant le retour de papa. Après, il m'a emmené manger des frites au McDo et il m'a appris à jouer au flipper. Il a même blagué en disant qu'à cause de moi, il avait manqué un après-midi de cours au lycée, et puis il m'a demandé si j'avais envie de l'aider à bricoler sa Camaro. Je devais vraiment être dans un sale état, vu que c'était la première fois qu'il me proposait de bricoler sa voiture avec lui.
Quand il y a eu les séances avec les psychologues, ils ont demandé à ceux qui avaient vraiment été amis avec Michael de dire quelques mots. Ils avaient l'air très tendus, les psychologues (y en avait même un qui arrêtait pas de se caresser la barbe), je crois qu'ils avaient peur que certains d'entre nous fassent une bêtise, comme se tuer.
Bridget, celle qui est dingue, a dit que des fois, elle pensait au suicide, quand y a une pub qui coupe une série télé. Elle était sincère, et c'a eu l'air d'intriguer les psychologues. Cari, celui qui est toujours gentil avec tout le monde, a dit qu'il était triste mais que jamais il se tuerait, parce que c'est un péché.

Présentation de l'éditeur

Au lycée où il vient d'entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas «raccord». Pour son prof de Lettres, c'est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge - jusqu'au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.
La musique, les filles, la fête : c'est tout un monde que Charlie découvre...

Un roman culte aux États-Unis (déjà 1 million d'exemplaires vendus), devenu un film événement avec Logan Lerman, Emma Watson et Ezra Miller, par les producteurs de Juno !

L'AUTEUR

Né en 1970 à Pittsburgh. Stephen Chbosky est écrivain, scénariste et réalisateur. En 1995, son film The Four Corners of Nowhere a été primé au festival Sundance. En septembre 2012 sort aux US l'adaptation qu'il a lui-même réalisée de The perks of being a wallflower, son premier roman devenu culte aux États-Unis (1 million d'exemplaires vendus, traduit dans 17 pays).

LE TRADUCTEUR

Agrégée d'anglais, Blandine Longre est traductrice, critique littéraire et rédactrice en chef du magazine Sitartmag.com.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par MisterBlue TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 23 avril 2016
Format: Poche Achat vérifié
Je suis allé vers le livre après avoir découvert le film... Confiant, dirais-je puisque Chbosky est à la fois le réalisateur et du film et l'auteur du livre. J'ai été un peu désappointé. L'ambiance n'y est pas tout à fait la même, le personnage central (Charlie) est un peu plus enfantin que dans le film. Bref il n'y a pas ce petit souffle "My So Called Life" version garçon, qui traverse film. Bref je trouve ça moins subtil, ça sonne moins juste. Peut être parce qu'il y a quelque chose dans cette histoire qui se refuse un peu aux mots. ça reste un bouquin sympa, original dans son ton et mode narratif. Je ne regrette toutefois pas la lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ayant beaucoup aimé Le monde de Charlie lors de sa sortie cinématographique, j’avais mis le roman éponyme en haut de ma wish list. Grâce aux éditions Sarbacanes, j’ai pu enfin le lire : émotions garanties !

Au lycée, Charlie n’est pas vraiment en phase avec les autres adolescents. On le trouve étrange, « pas raccord ». Il ne s’y sent pas à sa place jusqu’au jour où il rencontre Sam et Patrick qui vont prendre Charlie sous leur aile. L’adolescent va découvrir une tout(e) autre vie, plus riche et plus excitante, mais pas pour autant plus facile.

Si le film m’avait déjà beaucoup émue, ce n’est rien en comparaison avec le livre. Dès les premières pages, j’ai été happée par l’histoire. Il faut dire que le style utilisé par Stephen Chbosky ne peut qu’interpeler : Charlie adresse ses lettres à un inconnu, à travers lesquelles il nous livre son quotidien, ses doutes... On devient donc plus qu’un simple lecteur : on se retrouve propulsé au rang de confident. Comment ne pas être touché par Charlie ? Stephen Chbosky décrit, malheureusement, à merveille le mal-être de certains adolescents qui se sentent différents des autres. Il y a des périodes d’espoir mais également des moments où on se dit que rien ne peut changer. Pourtant, l’auteur ne tombe jamais dans le pathos, au contraire, il sonne juste : on ne ressent pas du tout le côté fiction, on dirait vraiment une histoire vraie.
.
« Tout ce que j’aimerai, c’est que Dieu ou mes parents ou Sam ou ma sœur ou n’importe qui d’autre me disent simplement pourquoi je ne suis pas « raccord ».
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai lu ce livre en une semaine malgré les énormes pavés qu'on me donne à lire pour les cours, simplement parce que j'ai été incapable de le lâcher vraiment le soir... Ce livre rentre dans ma catégorie des coups de coeurs sans hésitation.

Le Monde de Charlie nous conte donc l'histoire de Charlie qui entre au lycée alors qu'il est encore touché par le suicide récent de son meilleur ami. Ecrit sous forme épistolaire on à l'impression que Charlie s'adresse à nous tout du long pour nous faire partager ce qu'il ressent, ce qu'il découvre et ses impressions sur sa vie au lycée. Ce garçon est un personnage vulnérable qu'on découvre au fur et à mesure des lettres. A la lecture des premières lettres j'ai été un peu gênée par le style d'écriture très familier. Les lettres sont écrites de façon presque orale avec des tournures de phrases qu'on ne retrouve pas d'habitudes dans des romans. Mais on finit par s'habituer et ça devient très facile à lire.

J'ai tout de suite pris en affection Charlie que je trouve touchant dans sa naïveté mais aussi dans la sensibilité qu'il a su me transmettre. Il observe sa famille, sa vie et nous la décrit avec sa propre analyse des choses qui s'avère souvent très juste. Alors que Charlie découvre l'amitié, l'amour et les débauches adolescentes (alcool et drogue), il définit aussi qui il est. Etrange mais souvent adorable au point qu'on voudrait pouvoir le consoler de ses mésaventures.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant qu'il ne soit adapté sur grand écran -par l'auteur lui-même, ce qui est assez rare pour être souligné- et me suis donc empressé de le lire avant de céder à la facilité d'aller le voir en salle.

On serait a priori tenté de comparer Le monde de Charlie à des oeuvres comme Juno, parce que ça parle d'ado un peu atypiques, ou à des bouquins comme Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon, Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer pour la ressemblence frappante entre leur personnage principal, décallé dans une sorte d'autisme socialement compatible, très différent, beaucoup plus sensible, extrêmement intelligent et pourtant jamais vraiment intégré.

Voilà qui est un peu Charlie, dont on découvre le récit d'une année scolaire grâce aux courriers qu'il envoie sans vraiment révéler son identité à une personne qu'il connaît sans connaître, dont on ne saura jamais rien. Charlie va avoir 16 ans, il est en seconde dans un lycée de Pennsylvanie, a un grand frère qui va entrer à l'université comme joueur de football américain, une soeur qui est en terminale et commence à s'intéresser aux garçons, un père assez mâlin et aimant, une mère assez effacée.

Au lycée, il n'a plus d'amis depuis que son meilleur ami Michael s'est suicidé. Il fait alors la rencontre de Sam et Patrick, un garçon et une fille qu'il pense être en couple avant qu'il ne découvre qu'ils sont en fait demi-frères et demi-soeurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique