• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le monde vu de la plus ex... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par CultureNet
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Vends toute ma collection personnelle. Conforme à la référence d'Amazon. En très bon état général.Envoyé de France dans les 24 heures (bas154)
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le monde vu de la plus extrême droite : Du fascisme au nationalisme-révolutionnaire Broché – 16 décembre 2010

Envie d'offrir un livre ? Découvrez les succès de l'année 2017, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 20,00
EUR 20,00 EUR 14,50
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Construire le nationalisme-révolutionnaire

Le siècle des nations s'achève en 1914. La Première Guerre mondiale produit d'une part une volonté de dépassement des antagonismes nationalistes, qui s'exprime par la création de la Société des Nations ou le voeu de construction européenne, d'autre part une réaction ultranationaliste. Au sein des fascismes se crée, en chaque pays, un courant marginal européiste et sinistriste. Dans les discours de Mussolini, l'ultra-nationalisme impérialiste cohabite avec l'appel à l'union des «nations prolétaires» contre «l'impérialisme» et le «colonialisme» de «l'Occident ploutocratique» - un verbe qui, après la naissance du Tiers-Monde, paraît généralement relever de l'extrémisme de gauche. Sans varier sur ses fondamentaux conceptuels, l'éristique anti-colonialiste d'extrême droite a connu trois temps : 1) la phase de l'ordre de Versailles ; 2) la Guerre froide et la décolonisation ; 3) l'accélération de la mondialisation néo-libérale. En chaque moment la réponse aux problèmes politiques posés fut : «l'Europe est la solution».
Sur le plan idéologique, le néo-fascisme, partout en Europe, s'est inspiré des courants de la Révolution Conservatrice sous Weimar, pour qui l'Allemagne était victime d'une «colonisation» par l'Occident libéral impérialiste, état dont elle s'extrairait par la construction organique de son peuple contre le «Système», l'union avec les autres peuples colonisés, puis, grâce à la guerre perçue comme moyen et esthétique, l'édification de grands espaces. Pour les nationaux-bolcheviques l'importation du bolchevisme était «l'ultime recours» pour sauver la nation allemande de la subversion occidentale ; Ernst Niekisch est ainsi partisan de la «Résistance» allemande contre tout ce qui correspond à l'Occident libéral, au bénéfice d'une révolution nationale du sang et du sol dont le modèle serait la Volksgemeinschaft qu'eût réalisée la Russie stalinienne. Le but est une révolution allemande menant à un Empire avec la Russie, pour aboutir à la Révolution mondiale. Durant sa phase d'ascension au pouvoir, le parti nazi sait utiliser les idées et le travail lexical de la Révolution Conservatrice, via d'abord les frères Strasser et Joseph Goebbels. En 1942, sous la férule de ce dernier, jadis chaud partisan d'une alliance germano-soviétique contre l'Occident libéral, la propagande du IIIe Reich s'est réorientée du discours de la Grande Allemagne à celui de la défense et de la construction de l'Europe. De la «guerre d'anéantissement» du judéo-bolchevisme promulguée par Hitler, le conflit s'est mû en «guerre totale» et c'est ce qui impose cette évolution : sur ses 900 000 membres recensés en 1944, la Waffen S.S. est composée pour plus de la moitié de non-Allemands. Le précepte, établi en 1937 par le juriste révolutionnaire-conservateur Carll Schmitt, «Ennemi total, Guerre totale, État total» (chaque terme étant conditionné par le précédent), semble alors être devenu la règle de l'Europe.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?