Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le monde sous-marin du plongeur biologiste en Méditerranée Broché – 19 mai 2010

4.5 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

A. Les espaces d'eau

Notre planète est recouverte d'eau sur 71 % de sa superficie ; cette partie de la planète est appelée hydrosphère. Les 29 % restants constituent la lithosphère, dont plus des deux tiers sont inhabités.

On distingue les océans, ayant de grandes superficies et des profondeurs importantes : océans atlantique, indien, pacifique, arctique.
Les mers sont plus petites : mer du Nord, mer Baltique, mer Rouge, mer Méditerranée, mer des Caraïbes, etc.

B. Les paramètres du milieu : facteurs abiotiques

La lumière

L'eau absorbe la lumière et, dans des conditions de clarté optimale, la moitié de la lumière est absorbée tous les 7 m de profondeur. A moins 42 m, il ne reste plus que 1,5 % de la lumière de surface ! A cette profondeur, nous percevons ce qui nous entoure parce que nos yeux sont très performants.
Selon la profondeur et l'état de turbidité de l'eau, on distingue des zones euphotiques (bien éclairées) des zones oligophotiques (peu éclairées] et des zones aphotiques (sombres) où il n'y a quasiment plus de lumière (à partir d'une profondeur de 400 m)
L'éclairement influence évidemment la croissance des algues qui ont besoin de la lumière pour leur photosynthèse [voir chapitre suivant).
Lorsqu'on s'éloigne de la surface, les couleurs de la lumière sont absorbées, au bout de quelques mètres pour le rouge et une quinzaine de mètres pour l'orange. A 40 m, il n'y a plus que du bleu et du vert. Une lampe est alors nécessaire pour restituer les autres couleurs.

Présentation de l'éditeur

Ce livre sur le monde sous-marin a suivi quelques grandes lignes directrices. Les particularités du milieu marin ont d'abord été exposées puis des notions de sécurité pour le plongeur ont été rappelées, ainsi que le comportement «bio» que tout plongeur devrait adopter.

La classification des espèces a été particulièrement développée, si importante pour «ranger» de façon rationnelle tout ce que le plongeur est amené à rencontrer sous l'eau. En Annexe, sont présentées plusieurs branches de l'arbre, si complexe, du monde vivant. Un livre de biologie sous-marine ne peut se passer d'une présentation, certes très simplifiée, de la classification des espèces.

La présentation des différents phyla (embranchements) a ensuite toujours suivi le même plan, comprenant notamment une description de la physiologie (fonctionnement) des organismes puis une classification de ceux-ci au sein de leur phylum, avec présentation tout au long du chapitre d'un grand nombre de photos.

Quatre grands sujets transversaux ont été traités, obligatoires pour comprendre les interactions entre les différentes espèces. Il s'agit de la Reproduction, des Adaptations à la vie sous-marine, des Associations et de la Nutrition.

Enfin, la particularité principale du livre est la présentation systématique de l'étymologie des noms et des termes. L'étymologie nous a paru indispensable pour aider le plongeur à comprendre des noms et des termes «barbares» à partir de leurs racines essentiellement grecques ou latines. Ces noms et ces termes deviennent alors compréhensibles et faciles à décrypter. Quel bonheur de retenir facilement l'appellation de la rascasse ci-contre, selon la nomenclature internationale !

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 6 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

5 avril 2016
Format: Broché|Achat vérifié
9 janvier 2014
Format: Broché|Achat vérifié
13 février 2013
Format: Broché|Achat vérifié
5 février 2012
Format: Broché
9 décembre 2010
Format: Broché
2 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
2 septembre 2010
Format: Broché

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?