Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 6 images

365 mots de l'amour et de l'amitié Broché – 21 janvier 2015

Rentrée scolaire 2017 : livres, fournitures, cartables, ordinateurs, vêtements ...


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00 EUR 3,80

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

Introduction

Croyons-en, sur ce point, l'illustre Aristote : «L'homme est, par nature, un animal politique.» Ce qui signifie, pour le théoricien grec, qu'il s'épanouit au sein de la cité et, en conséquence, par le biais de son contact avec les autres. Pour dire les choses autrement, l'essence de la vie humaine repose sur la relation à autrui, parfois conflictuelle (il faut vite, dans ce cas, s'en détourner), d'autres fois porteuse de plaisir (il importe alors de la cultiver).

C'est à ce commerce de sympathie que se consacre le présent ouvrage qui recense, sans s'astreindre à l'exhaustivité, les mots de l'amour et de l'amitié. Les deux thèmes, sans se confondre, sont proches. Aux yeux de certains, ils s'excluent ; pour d'autres, au contraire, ils se superposent, voire se complètent. Ils ont en commun de relever de l'affectivité intime, de supposer un engagement, un don de soi dont la contrepartie est l'offrande réciproque d'un élan affectif. Nous ne sommes plus dans le rapport anonyme et général de la cité pensée par Aristote, nous sommes dans la dialectique du «toi et moi». Vaste sujet.

Assez vaste pour avoir été, depuis toujours, l'objet d'un intense traitement culturel. À considérer ce qu'en disaient les Latins, les Grecs ou même les Mésopotamiens, on se prend à constater qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Se retrouvent les mêmes enthousiasmes et les mêmes désillusions, le même attrait pour le sexe, ou le même rejet (plus rare), le même attachement fidèle et les mêmes tromperies, avec des variantes, mais sur un fond permanent. Il n'est pas excessif d'assurer que les questions concernant l'intimité des coeurs ont toujours été une préoccupation majeure pour les hommes et les femmes, partout et à toutes les époques.

Elles le demeurent aujourd'hui, dans un champ culturel plus proche de nous, dans le temps et dans l'espace. Notre promenade au pays de l'amouramitié (néologisme improbable qui s'accorde à notre projet) se nourrit de tous les maîtres à penser, moralistes, philosophes, poètes, romanciers, cinéastes, humoristes... qui ont souhaité, chacun à sa manière, donner un point de vue, un jugement, une maxime, un alexandrin, une impression sur le sujet, laissant percer ici l'enthousiasme, là le désespoir, ailleurs la bienveillance prometteuse de l'idéaliste, d'autres fois l'amer désenchantement du cynique. Plutôt que de marquer une préférence pour une tendance ou pour une autre, nous nous sommes parfois substitués aux grands auteurs pour suggérer personnellement une analyse, une interprétation, une piste de réflexion, une boutade même, quand elle est susceptible d'alléger le propos ou de piquer la curiosité.

Le reste du chemin sera fait par le lecteur lui-même, comme toujours pour la plupart des bons livres. À toi, «diligent lecteur», pour citer Montaigne qui s'y connaissait en amitié (plus qu'en amour), que tu sois un peu Phèdre ou un peu Patrocle, un peu Casanova ou un peu Claire (l'amie de Julie dans La Nouvelle Héloïse), à toi de te confronter à ces 365 éclairages - une belle année en perspective - afin de pénétrer, servi par ta propre imagination ou par ton expérience, aidé de ta critique ou de ton approbation, dans les arcanes délicieux et profonds, et en tout cas jamais épuisés, du sentiment. Ensuite, même si tu ne te prénommes pas Nathanaël, jette notre livre. Ou, mieux, offre-le.

Présentation de l'éditeur

D’Abandon à Yeux, en passant par Vénus, empathie, harcèlement, réseaux sociaux, prétentaine, passade, bovarysme, tentation, voyage de noce, résilience, platonisme, lovelace, lorette, demi-vierge, cousinage, confident, braghettone (pour mémoire : « Il braghettone » est le surnom donné au peintre italien Daniel de Volterra qui avait été chargé par le pape Paul IV de recouvrir d’une sorte de braguette les « parties honteuses » qui figuraient sur certains tableaux)… Nos deux auteurs passent en revue 365 mots du vocabulaire des sentiments amicaux et amoureux, donnant, comme à leur habitude, toutes les clés étymologiques et culturelles pour ne plus flirter idiot et n’accorder son amitié qu’en connaissance de cause ! Les pages sont illustrées de manière amusante à l’aide de gravures du début du XXe siècle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?