• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Un nom pour un autre Broché – 26 janvier 2006

5.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,50
EUR 22,50 EUR 5,99
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,67
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Un nom pour un autre
  • +
  • L'interprète des maladies
Prix total: EUR 29,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

À travers l'histoire d'un jeune Américain d'origine indienne rejetant le prénom bengali qu'on lui a donné, Jumpa Lahiri offre une évocation sensible du déracinement et des conflits intimes liés à la double culture.

À la naissance de leur fils, Ashoke et Ashima attendent une lettre de la grand-mère qui doit, c'est la coutume en Inde, choisir son prénom. Mais la lettre n'arrive pas à Cambridge (Massachussets). Ashoke est contraint d'improviser et choisit d'appeler son fils Gogol (auteur qu'il lisait lors d'un accident meurtrier dont il sortit miraculeusement indemne). Grandissant comme un petit Américain, Gogol refusera longtemps qu'on l'appelle par le prénom bengali dont il a finalement été doté : Nikhil. Au risque de se couper de ses racines... L'histoire de sa réconciliation avec ce nom est aussi l'histoire de l'intégration d'une famille aux États-Unis.
Jhumpa Lahiri recueille avec une minutie pleine de tact le mal de vivre, la nostalgie ou l'espoir, les sentiments d'une famille de déracinés. La panique, secrète mais intense, d'Ashima, la mère, la première fois qu'elle entre dans un appartement américain ; les " minutes américaines " qu'elle consulte avec sa montre ; le désarroi de Gogol et de sa sœur arrivant dans leur famille, en Inde, avec laquelle ils ne partagent qu'un nom : autant d'émotions ou de moments concrets que Jhumpa Lahiri capte et interprète, se faisant témoin des souffrances, des déchirures qui habitent ses personnages.
Après L'Interprète des maladies, recueil de nouvelles récompensé par le prix Pulitzer en 2000 et traduit en vingt-neuf langues, ce premier roman, plébiscité par la presse anglo-saxonne, était attendu.

Biographie de l'auteur

Jhumpa Lahiri est indienne. Elle est née à Londres en 1967 de parents bengalis et a grandi à Rhode Island, vivant, comme le héros de son roman, cet écart entre le pays d'où l'on n'est que de nom et celui où l'on n'est pas complètement soi. Elle est diplômée de la Boston University où elle a suivi des études de littérature anglaise et de littérature comparée, et vit aujourd'hui à New York avec son mari, gréco-guatemaltèque, et son fils.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
le récit de ce livre est très intéressant, en lisant ce livre, il vous tient en haleine jusqu'à la fin, très bon livre
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par D. Legare MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 mars 2007
Format: Broché
Un très beau livre, vraiment ! L'un des plus complets et des plus subtils que j'ai lu sur ce sujet. Gogol est ainsi nommé, parce que Nikolaï Gogol était l'écrivain préféré de son père. Gogol est né aux USA mais ses parents sont d'origine Indienne (Bengali). Il vit donc baigné dans les traditions indiennes mais aussi dans le monde américain moderne. Il lui est difficile de choisir entre les deux et de trouver sa propre identité.

Car c'est bien d'identité qu'il s'agit ici. Ce nom bizarre, dont il a hérité parce que ses parents n'avaient pas eu le temps de lui trouver un VRAI nom lors de sa naissance, il essaiera d'en changer dans un premier temps. En même temps d'ailleurs qu'il épouse complètement la vie américaine, mais trouver son identité, n'est pas aussi facile et Gogol comprendra vite que ce n'est pas seulement son nom qui est en cause.

Un beau et bon roman, subtil, drôle, émouvant, intelligent.

Tous les aspects de la vie y sont mis en scène tantôt côté Bengali, tantôt côté américain : la mise en parallèle des deux monde est parfois hilarante, parfois irritante et explore intelligemment les difficultés que les deux mondes ont à communiquer entre eux et à se comprendre.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Nathou MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 29 août 2007
Format: Broché
Un beau livre. L'écriture est original, on se laisse aller au fil des personnages et des lieux, le récit est captivant. L'auteur prend assez de distance pour nous faire partager les doutes, les espoirs et les frustrations de ses personnages partagés entre deux cultures et deux modes de vie. IL est bien difficile de reposer le livre une fois commencé...
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Un saisissant roman de la jeune (née en 1967) écrivaine américaine. Après que leur mariage a été arrangé, Ashima et Ashoke quittent le Bengale pour la Nouvelle-Angleterre où Ashoke prépare sa thèse au MIT. Nolens volens, ils vont s'installer durablement, y devenir propriétaires et y élever leurs deux enfants dont le premier né, baptisé - normalement à titre temporaire - Gogol en hommage à l'écrivain russe, va tardivement recevoir le prénom de Nikhil et hésiter, au fil du roman, entre ses deux prénoms, entre ses racines indiennes et son environnement américain, entre jeunes filles occidentales et bengalies.
Le premier ouvrage de Lahiri, L'interprète des maladies, également consacré à la diaspora indienne, était porteur de promesses et celui-ci confirme l'éclosion d'un talent exceptionnel. On a rarement lu pages aussi fines et sensibles sur l'expatriation, la double culture, le métissage, observés au prisme de la première comme de la deuxième génération d'émigrés et avec une palette très variée d'angles d'attaque (de la nourriture à l'habitat, aux transports, aux espaces - et évidemment au plan des relations humaines et sociales). L'auteure y a probablement mis beaucoup d'elle-même puisqu'elle est originaire de Calcutta, réside à New-York et vit avec un Américain d'origine gréco-guatématèque, nous précise la quatrième de couverture.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Après "L'interprète des maladies" j'ai redécouvert cet auteur avec un immense plaisir. C'est l'Inde dans toute sa splendeur avec toutes ses contradictions également. Cette culture nous est tellement étrangère mais combien enrichissante. Famille et religion sont pour moi les deux qualificatifs de ce pays même pour ceux qui ont émigré !
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique