Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le parfum de l'invisible : L'intégrale Album – 24 novembre 2004

3.8 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 24 novembre 2004
EUR 30,87

Il y a une édition plus récente de cet article:


Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album
Maurilio, dit Milo, Manara, né en Septembre 45, a découvert la BD en 67 alors qu'il travailla comme assistant d'un sculpteur espagnol fan de 'Barbarella'. A partir de 69, il se mit à dessiner à son tour et dès 74 il adapta 'Le Décameron'. Mais sa première BD vraiment ambitieuse n'est parue qu'en 76 ('Le singe'). En 78, il publia 'L'homme des neiges' et 'Giuseppe Bergman'. Et il faudra attendre 83/84 pour que paraisse en Italie d'abord (dans la revue 'Playmen'), en France ensuite (pré-publié par 'L'écho des savanes', puis en album par Albin-Michel) ce classique de la bande dessinée érotique qu'est 'Le déclic'. En 86 parut 'Le parfum de l'invisible' et en 88 'Candide caméra'. Le deuxième volet du 'Déclic' sortit en 91, suivi d'un troisième opus en 94 et même d'une ultime (?) suite en 2001. Entre-temps et au travers de ces BD et d'autres, Milo Manara était devenu le nouveau Pape de l'érotisme dessiné.

Le parfum de l'invisible 1 :

Un professeur de physique, éperdument amoureux de son amour d'enfance, devenue une célèbre danseuse-étoile, réussit à mettre au point une sorte de pommade qui rend invisible et qui n'a qu'un inconvénient : elle sent le caramel, ce qui permet de le localiser.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 21 octobre 2010
Format: Album Achat vérifié
Dommage que l'intégrale du Parfum de l'Invisible ne bénéficie pas d'un relooking glamour comme Le déclic, présenté sous une belle couverture à la hauteur de son contenu.

Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Et avec cette oeuvre aussi culte que Le déclic, Manara nous plonge dans son univers érotiques peuplé de belles femmes à la libido gallopante, le tout en noir & blanc dessiné avec la maestria unique de Milo M.

Niveau scénario, il est vrai que sa légereté enlève à l'ensemble un peu d'impact, d'où mes 4 étoiles au lieu de 5. Néammoins seul Manara est capable de nous pondre un opus de telle qualité, il faut donc être bienveillant coté histoire et se concentrer sur ce pourquoi nous sommes là : les personnages et le storyboard, qui eux n'ont rien à envier à quiconque.

Cette intégrale a fait pour moi l'objet d'un joli cadeau, et pour un bon prix.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mister Pink TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 septembre 2013
Format: Relié
Quand Miel (que les amateurs du "Déclic" connaissent déjà bien), fort peu vêtu idéal féminin, tombe fortuitement sur un singulier personnage qui s'oint le corps d'une peinture invisible, elle se retrouve complice du secret du quidam : ce dernier est chercheur, il a inventé une pommade qui rend invisible (mais qui empeste la vanille) et veut s'en servir pour chastement espionner la femme de ses rêves : Béatrice, qui n'est autre que la patronne tyrannique de Miel. Cette dernière n'aura de cesse que de détourner l'amoureux transi de cette lubie, en abusant de la rigidité de ses parties invisibles.

Milo Manara ne brille jamais vraiment par le scénario, mais plutôt par le découpage, les situations érotico-cocasses, ne franchissant jamais la limite du vulgaire, pour mieux soigner l'anatomie de ses femmes. Celui qui n'a jamais parcouru "Le déclic" bouche bée et le regard hagard me jette la première pierre.

En noir et blanc naturellement, cette intégrale regroupe en fait deux tomes qui n'ont que très peu en commun (le premier est génial, le second plus anecdotique), et se révèle tout de même indispensable à tout amateur du genre. Fuyez la version colorisée, qui ne rend pas hommage à l'homme qui dessine les plus belles courbes en ligne claire.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Wouaaaah!!!! Extra, du Manara, du vrai! On ne lit pas Manara pour l'aspect intellectuel de la chose, il n'y en a pas! On le lit pour la sensualité de ses traits, pour ce que son crayon transmet: sexe et beauté, là réside l'art de Milo.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Je suis un peu resté sur ma faim on lisant ce manara. Les dessins sont toujours magnifique mais les scénarii ne suivent pas toujours. Dommage!
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
les dessins sont sans grande prétention, l'histoire du 1er est farfelue, la 2eme est mieux, l'érotisme est très léger : il n'y a pas de température qui monte ! dommage
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?