2 neufs à partir de EUR 19,50
8 d'occasion à partir de EUR 36,01
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La playlist des philosophes Broché – 29 janvier 2015

4.7 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 19,50 EUR 36,01

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .



Description du produit

Extrait

Prélude

Si vous tenez ce livre entre vos mains, c'est sans doute parce que vous avez vu, en parcourant la table ou en découvrant la quatrième de couverture, que votre chanteur ou chanteuse préféré allait y être évoqué. Pas simplement évoqué, d'ailleurs, mais élevé au rang de médiateur philosophique ! Et cela vous a intrigué.
Qui, parmi nous, n'a pas été accompagné par les chansons de Michel Berger, de Queen ou de Stromae ? Qui n'a pas repris à tue-tête un tube de Lara Fabian ou de Christophe Maé ? Qui n'a pas chanté dans sa voiture du Johnny, du Saez ou du Mika ? Qui n'a jamais dansé sur des airs de Michael Jackson, de Claude François ou, plus récemment, de Rihanna ?
Tous, aussi, nous avons perçu de réels échos entre leurs chansons et les problèmes, plus ou moins grands, que la vie nous a donnés de traverser. Certaines chansons sont ainsi véritablement inscrites en nous, liées qu'elles sont à certains épisodes de notre vie. Nous devons beaucoup de joies, beaucoup de souvenirs, beaucoup de chagrins pansés, à ces fidèles compagnons de route que sont les tubes de variétés.
Pourtant, nous sommes souvent ingrats à leur égard. Nous n'avouons qu'à demi notre lien avec eux, comme si confesser notre dette à leur endroit révélait une forme de frivolité ou d'inculture.
Ainsi, par exemple, dans le lycée où j'exerce, une jeune enseignante aime passionnément les chansons de Lara Fabian. Lorsqu'elle ose en parler, dans la salle des professeurs, elle doit affronter les regards méprisants de certains de nos collègues qui traduisent, par un silence complice, leur affliction devant ce signe manifeste de détresse culturelle.
Aimer la chanson de variétés semble bel et bien constituer un signe extérieur d'affliction culturelle.
Dans son double album, Singulier, sorti en 1996, Jean-Jacques Goldman a fait le drôle de choix d'insérer, au milieu du livret qui donne à lire le texte de ses chansons, quelques extraits d'articles publiés dans les plus grands journaux de la presse nationale à propos de sa musique.
Drôle de choix, en vérité, car ces articles sont assassins. «L'art de faire du plein avec du vide», titre un journal, qui poursuit ainsi : «Refrains boiteux, inspiration indigente, ces bredouillis énamourés semblent hâtivement traduits du moldo-valaque. Avec Goldman, le face-à-face avec l'écriture relève de la brève escarmouche. Son extrême économie de moyens confine à la disette créatrice.» Une double-page entière est remplie de ce genre de commentaires. Goldman se contente d'écrire, dans un coin, le message suivant : «Merci d'être venus quand même.»
Dix-sept ans plus tard, alors que Goldman est devenu un monument national de la chanson française, on pourrait croire ce temps du mépris achevé. Il n'en est pourtant rien ! En juin 2013, le texte de sa chanson «Là-bas» a été proposé à l'épreuve de français aux candidats du baccalauréat, suscitant une vive polémique. Pour certains, ce choix incarnait le signe de la démission générale des exigences scolaires. Pour d'autres, il s'agissait d'une démarche pragmatique et justifiée : cette chanson s'offrait bel et bien comme un tremplin pour la réflexion.
Le cas de Goldman est emblématique du discrédit général dont souffre toujours aujourd'hui la chanson de variétés dans son ensemble.
(...)

Revue de presse

A l'ère du tout-accessible, la philosophie aussi se met à la page. Plus attrayante, simplifiée à l'extrême, elle est «pop» et s'adapte à la logique du «pour les nuls» généralisée. Dans «la Playlist des philosophes», Marianne Chaillan fait des tubes de l'été autant d'introductions aux grandes pensées : Jenifer chante Nietzsche, Johnny Hallyday enseigne Rousseau et Lara Fabian introduit à Levinas. (Pia Duvigneau - L'Obs du 12 février 2015)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

28 janvier 2016
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
11 octobre 2015
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
15 avril 2015
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
24 octobre 2017

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?