• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La pluie, avant qu'elle t... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La pluie, avant qu'elle tombe Poche – 1 avril 2010

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.0 étoiles sur 5 46 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 4,51 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Promotion Folio
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La pluie, avant qu'elle tombe
  • +
  • Testament à l'anglaise
  • +
  • La Maison du sommeil
Prix total: EUR 27,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

L'histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l'enfance perdue et quelques lieux magiques... Avec La pluie, avant qu'elle tombe, Jonathan Coe nous offre son roman le plus grave et le plus poignant.

Présentation de l'éditeur

Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S'appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd'hui, l'histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l'enfance perdue et quelques lieux magiques. Et de son récit douloureux et intense naît une question, lancinante : y a-t-il une logique qui préside à ces existences? Tout Jonathan Coe est là : la virtuosité de la construction, le don d'inscrire l'intime dans l'Histoire, l'obsession des coïncidences qui font osciller nos vies entre hasard et destin. Et s'il délaisse cette fois le masque de la comédie, il nous offre du même coup son roman le plus grave et le plus poignant.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Rosamond est une vieille femme qui vient de mourir à l'âge de 73 ans. Juste avant cela, elle a laissé, micro en main, un surprenant témoignage oral et visuel.Sa nièce, devant s'occuper de son héritage et visitant sa maison, découvre 4 cassettes audio et 20 photos qui sont le récit de sa vie, de ses souvenirs familiaux depuis les années 40 jusqu'à nos jours. S'adressant à une mystérieuse cousine disparue depuis plus de 20 ans, Rosamond va finir par délivrer de terribles secrets de famille. Chaque chapitre du livre est donc développé à a partir d'une photo sur le mode de la narration orale et évoque un souvenir, un moment de vie sensible de la vie de Rosamond. Particulièrement poignant (il y est principalement sujet de l'amour ou du désamour entre mères et filles), écrit avec sensibilité et finesse, j'ai dévoré et adoré ce roman. Jonathan Coe au sommet de son art. Un vrai régal littéraire. What else ?
Remarque sur ce commentaire 48 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Cela faisait des années que je croisais au hasard des rayons de librairies cet auteur, sans que jamais ses livres ne passent dans mes mains.

Au hasard, en voilà donc enfin un, que j'entamais avec curiosité.

Autant vous dire tout de suite que je ne l'ai pas regretté!!!!!

Ce livre raconte l'histoire d'un lignée de femmes (de la grand-mère jusqu'à la petite fille), au travers du XXème siécle (la 2ème guerre et la Bataille de Londres) jusqu'à aujourd'hui, racontée par une cousine éloignée.

J'ai tout d'abord été séduite par l'originalité de la construction narrative : l'histoire est racontée au travers de 20 photos, choisies par la narratrice ; ainsi, si l'histoire est racontée dans son ordre chronologique, il peut y avoir des sauts dans l'histoire, des trous qui ne seront pas forcément comblés.

Portés par un style d'un fluidité et d'une élégance rares, on suit donc avec fièvre les péripéties de ces femmes que la vie n'a pas épargnée.

Certes ce n'est pas drôle, mais c'est très juste, et toujours surprenant.

La fin de l'histoire m'a laissée pantoise, et un peu triste quand même.

C'est un livre qui fait réfléchir au sens et à la complexité de la vie sur sa durée : au poids du destin et de l'enfance, et aux différentes phases qui jalonnent une existence. Il souligne aussi les erreurs de jugement et nos entêtements pas toujours opportuns, la déformation des souvenirs et la possibilité du pardon.

Je ne sais pas si j'arrive à exprimer assez clairement tous les thèmes et sentiments qui se concentrent dans ce magnifique roman que je ne peux que vous conseiller chaleureusement.
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un livre d'une immense sensibilité sur le sujet très difficile du manque d'amour des mères pour leur fille. Une construction patiente, particulièrement habile et ineluctable pour aboutir à un tableau bien noir de ces vies brisées à la naissance.
Le seul reproche possible pour ce livre que l'on voudrait partager avec tous est la difficulté de l'offrir tant le sujet est délicat et l'émotion à chaque page. Alors offrez vous le sans hésiter.
Remarque sur ce commentaire 31 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Factuellement, il n'est pas nécessaire, ni souhaitable, de rajouter quoi que ce soit à la présentation de l'éditeur. Elle est amplement suffisante.
Il me reste donc à livrer des éléments de cette expérience de lecture.

Il ne m'a pas fallu plus de 7 pages pour entrer dans l'histoire : dans ce laps de temps, la tante Rosamond est déjà morte et enterrée. On a aussi déjà fait la connaissance d'une douzaine de personnages (Rosamond, Gill, Stephen, Thomas, David, Sylvia, révérend Tawn, Elizabeth, Dr May, Ruth, Catharine, Imogen...). Leurs portraits physiques sont déjà esquissés, leurs profils psychologiques aussi, ainsi que les types de connexions interpersonnelles qu'ils entretiennent entre eux. Des tensions sont déjà palpables, des réminiscences d'événements passés affleurent. Pour couronner le tout, la mort de Rosamond semble receler une part de mystère, de même que son testament, dont la divulgation commence déjà. Bref, ça part bien.
Le poisson que je suis, a mordu à l'hameçon. Jonathan Coe ne m'a relâché que 2 longues soirées plus tard, vivant et satisfait, au terme de 250 pages d'immersion.

Pour parler davantage de ce livre sans trop en révéler, je vais utiliser des sentiers détournés :
1) Dès la première occurrence du prénom "Rosamond" (le personnage principal) dans le roman, j'ai malgré moi fait le rapprochement phonétique avec le mot "Rosebud". Je dois dire que la voix d'Orson Welles (en V.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 34 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?