Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer votre expérience d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies tiers dans le but d'afficher et de mesurer des publicités basées sur les centres d'intérêt. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

Commenté en France le 26 février 2021
Voici un récit plein d’espoir qui va vous redonner le sourire. Vous avez du mal à croire qu’une seule personne puisse faire bouger les choses ? Katsi va vous faire changer d’avis. Elle vit dans un pays encore préservé, le Groenland, mais elle a peur pour l’avenir. Déjà, la pêche devient dangereuse à cause du réchauffement climatique. Si seulement elle pouvait faire quelque chose. Mais quoi ? Et là, elle a une idée : et si elle allait à New York pour éveiller les consciences ? Elle qui n’a jamais voyagé se lance un défi de taille : changer les mentalités pour que la pollution cesse une bonne fois pour toutes. Quand elle arrive à New-York, elle déchante d’abord : les américains sont froids, insensibles et si différents de son propre peuple. Quel choc culturel pour elle ! Elle ne comprend pas l’individualisme des américains. Chez elle, il n’y a pas de SDF. Chez elle, les hommes chassent et portent des parkas en fourrure de « karibou » ! Alors l’Américain moyen est un véritable alien pour elle – ce qui donne des scènes hilarantes quand elle en rencontre dans les rues ! J’ai aimé découvrir le peuple des Inuits et leurs traditions ancestrales : le chaman, l’amauri (manteau traditionnel des jeunes mamans inuites), les chiens de traîneau, la beauté et le silence sur la banquise… Et puis New York est aussi un personnage important du roman : et quelle ville ! J’ai adoré parcourir la ville en compagnie de l’héroïne. Au final, on ressort de ce roman convaincu qu’on a tous, en nous, la capacité de sauver la planète « à notre petit niveau ». C’est un message important à transmettre, et puis c’est drôle, et on s’amuse tout du long !
Une personne a trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

4,8 sur 5 étoiles
4,8 sur 5
76 évaluations
5 étoiles
88%
4 étoiles
5%
3 étoiles
7%
2 étoiles 0% (0%) 0%
1 étoile 0% (0%) 0%