Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer votre expérience d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies tiers dans le but d'afficher et de mesurer des publicités basées sur les centres d'intérêt. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

Commenté en France le 4 novembre 2018
Avec ce dernier volet, Rockstar nous donne à voir les dernières années du "far west" et de son mode de vie qui, petit à petit, sera remplacé par un monde de plus en plus citadin et soumis à des lois dont personne ne pourra s'en dispenser impunément... Avec ce volet on a un aperçu d'une époque qui va voir naître le monde moderne des USA et c'est un choix que j'approuve totalement car refaire un deuxième volet à la sauce far west aurait pu paraître réchauffé, là, on a une bonne part de nouveauté. C'est un thème déjà bien abordé dans le cinéma, le vivre dans un jeu aussi beau est tout simplement génial... Ce thème était beaucoup moins présent dans le premier volet ou l'accent était plus mis sur une histoire personnelle d'un hors la loi faisant table rase de son passé, là on aborde une dimension plus large et globale de ce qu'a été la fin d'une époque.

Et la nouveauté ne s'arrête pas au scénario, sans parler des graphismes magnifiques et des paysages si réels, le jeu intègre le joueur de façon encore plus immersive qu'aucun jeu ne l'a encore fait. Des événements se passent de façon indépendante au joueur et nous intègre dans leur histoire si on s'en approche suffisamment près, on est interpellé, pris à partie, intégré au dialogue des personnes, et ça de façon très naturelle. Souvent, quand on part en mission, on n'est pas sur de pouvoir la faire directement, et on doit changer ses plans. De plus, le jeu intègre aussi l'aspect du personnage, si on est sale, négligé, ou au contraire propre et habillé chicos, ça aura un impact sur la façon sont on sera perçu par son entourage... Et si on s'est pas lavé depuis quelques jours, on n'est pas à l'abri de se prendre une baffe!

Pour exemple, je rentrais de la mission Black Belle pour aller faire un truc à Valentine, sur le chemin, qui est assez long, j'ai croisé quelqu'un qui se faisait attaquer par deux loups, voyant l'opportunité de récupérer des peaux de loups et de la viande, je l'ai aidé et ai récupéré ce que j'avais à récupérer... Cependant, n'étant pas encore arrivé je croise une femme coincée sous son cheval mort et décide de l'aider car en plus il commençait à faire nuit, on discute et elle me raconte un peu sa vie et me dit qu'elle vient de Valentine, ne pouvant plus continuer sa route, elle doit rentrer et moi, bonne âme, je décide de la raccompagner à cheval mais problème, j'avais mis un loup sur mon cheval, j'ai donc du choisir... Dans un jeu "classique" je serais simplement rentré de mission, aurait peut-être été interpellé par quelqu'un que j'aurai ignoré car en bon PNJ, je l'aurais déjà croisé à l'aller et l'aurai vu après... Dans RDR2, si on croise quelqu'un qui nous interpelle, qui se trouve dans une situation périlleuse ou autre, on le croisera qu'une fois... Bref, là ou dans un jeu le trajet m'aurait pris à peine 5 minutes, dans ce jeu, il m'a pris une bonne demi-heure... Et heureusement que je devais faire un truc à Valentine car des fois, c'est tout ses plans qu'il faut changer... De plus à mon retour au camp je me suis fait engueulé car je suis rentré tout crados... C'est un jeu "vivant" et qui évolue en fonction de nos choix. S'il doit y avoir un point négatif à cet égard, c'est que c'est difficile de maîtriser le temps qu'on va passer en jeu quand on le démarre! xD

Pour les questions de lourdeur évoquées par certains, on retrouve simplement le gameplay que l'on connait déjà dans plusieurs titres Rockstar, à savoir que plus on va courir, faire des activités physiques, plus le personnage va se mouvoir avec aisance (je me souviens de la première fois que j'ai joué à GTA 5, je trouvais mon perso hyper lourd, et à force de courir, ça s'est nettement amélioré). Là où ça va encore plus loin, c'est que le système intègre maintenant le mode de vie du personnage, si on passe son temps à picoler et à bouffer, on va se déplacer comme un pachyderme alors que si on fait un peu gaffe à ce qu'on fait, qu'on prend le temps de courir au lieu de toujours utiliser son cheval, on va très vite gagner en mobilité... Comme dans la vraie vie... Donc je ne comprends pas très bien en quoi c'est un problème d'apporter du réalisme, on n'est pas sur un Fortnite... (ça me fait mal de faire cette comparaison, car ces 2 titres sont aux antipodes...)

Alors inutile de préciser que pour ma part, c'est LE jeu qui a monté la barre à un niveau jamais atteint et qui rendra les joueurs encore plus exigeants par la suite... Ça ne peut être que bénéfique pour l'industrie du jeu vidéo et rendra les jeux bâclés encore plus ringards... Je ne vais pas cracher sur Assassin's Creed Odyssey ou Origins, mais quand on a un RDR2 si immersif et à côté, certes une franchise pourtant sympa mais dont on croise des PNJ tous sosies qui répètent tous la même phrase, on se dit que les 8 années entre RDR et RDR2 n'ont pas été du temps perdu et que sortir un jeu tous les ans pour faire du buzz, c'est peut-être plus forcément la bonne recette... Ce jeu a repoussé les limites, a exploité le meilleur de ce qui existait déjà et a apporté de nouveaux éléments que je veux maintenant rencontrer dans les prochains jeux...
Image client
5,0 sur 5 étoiles Une plongée dans les dernières années du "far west"
Par PyraKoo le 4 novembre 2018
Avec ce dernier volet, Rockstar nous donne à voir les dernières années du "far west" et de son mode de vie qui, petit à petit, sera remplacé par un monde de plus en plus citadin et soumis à des lois dont personne ne pourra s'en dispenser impunément... Avec ce volet on a un aperçu d'une époque qui va voir naître le monde moderne des USA et c'est un choix que j'approuve totalement car refaire un deuxième volet à la sauce far west aurait pu paraître réchauffé, là, on a une bonne part de nouveauté. C'est un thème déjà bien abordé dans le cinéma, le vivre dans un jeu aussi beau est tout simplement génial... Ce thème était beaucoup moins présent dans le premier volet ou l'accent était plus mis sur une histoire personnelle d'un hors la loi faisant table rase de son passé, là on aborde une dimension plus large et globale de ce qu'a été la fin d'une époque.

Et la nouveauté ne s'arrête pas au scénario, sans parler des graphismes magnifiques et des paysages si réels, le jeu intègre le joueur de façon encore plus immersive qu'aucun jeu ne l'a encore fait. Des événements se passent de façon indépendante au joueur et nous intègre dans leur histoire si on s'en approche suffisamment près, on est interpellé, pris à partie, intégré au dialogue des personnes, et ça de façon très naturelle. Souvent, quand on part en mission, on n'est pas sur de pouvoir la faire directement, et on doit changer ses plans. De plus, le jeu intègre aussi l'aspect du personnage, si on est sale, négligé, ou au contraire propre et habillé chicos, ça aura un impact sur la façon sont on sera perçu par son entourage... Et si on s'est pas lavé depuis quelques jours, on n'est pas à l'abri de se prendre une baffe!

Pour exemple, je rentrais de la mission Black Belle pour aller faire un truc à Valentine, sur le chemin, qui est assez long, j'ai croisé quelqu'un qui se faisait attaquer par deux loups, voyant l'opportunité de récupérer des peaux de loups et de la viande, je l'ai aidé et ai récupéré ce que j'avais à récupérer... Cependant, n'étant pas encore arrivé je croise une femme coincée sous son cheval mort et décide de l'aider car en plus il commençait à faire nuit, on discute et elle me raconte un peu sa vie et me dit qu'elle vient de Valentine, ne pouvant plus continuer sa route, elle doit rentrer et moi, bonne âme, je décide de la raccompagner à cheval mais problème, j'avais mis un loup sur mon cheval, j'ai donc du choisir... Dans un jeu "classique" je serais simplement rentré de mission, aurait peut-être été interpellé par quelqu'un que j'aurai ignoré car en bon PNJ, je l'aurais déjà croisé à l'aller et l'aurai vu après... Dans RDR2, si on croise quelqu'un qui nous interpelle, qui se trouve dans une situation périlleuse ou autre, on le croisera qu'une fois... Bref, là ou dans un jeu le trajet m'aurait pris à peine 5 minutes, dans ce jeu, il m'a pris une bonne demi-heure... Et heureusement que je devais faire un truc à Valentine car des fois, c'est tout ses plans qu'il faut changer... De plus à mon retour au camp je me suis fait engueulé car je suis rentré tout crados... C'est un jeu "vivant" et qui évolue en fonction de nos choix. S'il doit y avoir un point négatif à cet égard, c'est que c'est difficile de maîtriser le temps qu'on va passer en jeu quand on le démarre! xD

Pour les questions de lourdeur évoquées par certains, on retrouve simplement le gameplay que l'on connait déjà dans plusieurs titres Rockstar, à savoir que plus on va courir, faire des activités physiques, plus le personnage va se mouvoir avec aisance (je me souviens de la première fois que j'ai joué à GTA 5, je trouvais mon perso hyper lourd, et à force de courir, ça s'est nettement amélioré). Là où ça va encore plus loin, c'est que le système intègre maintenant le mode de vie du personnage, si on passe son temps à picoler et à bouffer, on va se déplacer comme un pachyderme alors que si on fait un peu gaffe à ce qu'on fait, qu'on prend le temps de courir au lieu de toujours utiliser son cheval, on va très vite gagner en mobilité... Comme dans la vraie vie... Donc je ne comprends pas très bien en quoi c'est un problème d'apporter du réalisme, on n'est pas sur un Fortnite... (ça me fait mal de faire cette comparaison, car ces 2 titres sont aux antipodes...)

Alors inutile de préciser que pour ma part, c'est LE jeu qui a monté la barre à un niveau jamais atteint et qui rendra les joueurs encore plus exigeants par la suite... Ça ne peut être que bénéfique pour l'industrie du jeu vidéo et rendra les jeux bâclés encore plus ringards... Je ne vais pas cracher sur Assassin's Creed Odyssey ou Origins, mais quand on a un RDR2 si immersif et à côté, certes une franchise pourtant sympa mais dont on croise des PNJ tous sosies qui répètent tous la même phrase, on se dit que les 8 années entre RDR et RDR2 n'ont pas été du temps perdu et que sortir un jeu tous les ans pour faire du buzz, c'est peut-être plus forcément la bonne recette... Ce jeu a repoussé les limites, a exploité le meilleur de ce qui existait déjà et a apporté de nouveaux éléments que je veux maintenant rencontrer dans les prochains jeux...
Images dans cette revue
Image client
Image client
96 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

4,7 sur 5 étoiles
4,7 sur 5
3 459 évaluations