Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer votre expérience d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies tiers dans le but d'afficher et de mesurer des publicités basées sur les centres d'intérêt. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

Commenté en France le 29 janvier 2010
Un régal !! UN REGAL !! (de la part d'une gourmande comme moi, ça vaut son pesant d'or')
LE livre de la rentrée littéraire 2009 mais lui, on n'en a pas parlé ou trop peu, hélas.
Des pages (trop peu : 279) de bonheur et d'amour, malgré le titre - beaucoup de petits chapitres très courts mettant en scène un ou deux des personnages qui se croisent et tricotent leurs destinées.
Les deux femmes Anna et Louise sont les plaques tournantes de l'histoire et autour d'elles en un ballet subtil, quatre hommes. Tout le monde va tomber à un moment ou à un autre dans la tourmente de l'amour (présent - passé ou perdu). C'est fin ! C'est léger ! Il y a des scènes que j'adore (par exemple quand Anna se choisit des vêtements « en solde » dans un magasin « mi-galerie d'art, mi-salon » où les vêtements ne sont qu'en un exemplaire , sous l'œil ahuri d'Yves, l'écrivain-amant qui les trouve hors de prix- quand elle invite un ancien amant à venir loger dans la chambre d'ami si un jour il a une galère ce qui va advenir et'.je ne vous dis pas la suite' - quand elle ne sait pas si d'un mari-paquebot elle doit passer à un amant-ketch'.).
Il y a de la sensibilité là-dedans : les réflexions sur le sens de la vie (quand on a atteint ou dépassé la quarantaine, ça sonne juste), sur la fidélité , sur la routine'.. C'est un pur petit bijou !
6 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

4,0 sur 5 étoiles
4 sur 5
148 évaluations