Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer votre expérience d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies tiers dans le but d'afficher et de mesurer des publicités basées sur les centres d'intérêt. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

TEMPLE DE LA RENOMMEE10 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS
Commenté en France le 15 avril 2021
Sonia Mabrouk, dans le rôle de lanceuse d'alerte, aidée en cela par la pratique de son métier de journaliste, nous délivre, avec ce petit ouvrage de moins de 130 pages, une belle réflexion sur le phénomène assez récent, mais en pleine dynamique : l'intersectionnalité (liaison) des mouvements antiracistes, néoféministes, postcoloniaux.
Loin d'être anecdotiques comme on aurait pu le penser au moment des premiers signes de convergences entre des mouvements revendicatifs en lutte contre toutes formes de discrimination, ces mouvements aux racines spécifiques sont en train de s'unir ... même lorsque cela s'avère incohérent.
Ainsi comme le montre Sonia Mabrouk, l'exemple peut-être le plus parlant est-il celui qui concerne les féministes intersectionnelles qui mènent une lutte contre une prétendue "islamophobie", loin devant le combat pour l'émancipation des femmes.
Leur position sur le voile, telle qu'abordée dans le chapitre consacré aux néoféministes, est révélatrice d'une confusion coupable qui les pousse vers la négation même de leur lutte et l'exemple qu'en donne Sonia Mabrouk, en citant le cas de Mila est particulièrement révélateur (jeune femme de 17 ans ayant critiqué la religion musulmane, aujourd'hui menacée mais non défendue par ces mouvements de défense des droits des femmes).
Jusqu'où alors pourra aller cette exploitation des notions de races, de classe et de sexe, avec cette convergence des luttes très orientée ?
Pour l'auteur, cette convergence des luttes donnera lieu à une lutte interne qui devrait précisément les faire tout simplement exploser.
Car en défendant tous les opprimés ou dominés et, en mettant sur le même plan, les différentes discriminations concernées, on se dirige tout droit vers une concurrence sans merci entre les opprimés.
Dès lors, ce qui guette, les militants engagés et authentique dans leur lutte, c'est l'abandon de ces mouvements manipulés au profit d'une action plus cohérente sur le terrain...
Au bilan, une lecture très instructive et pédagogique sur les dérives du fanatisme identitaire, cherchant à déconstruire progressivement notre société.

Si ce commentaire vous a intéressé, merci de sélectionner le bouton "utile"...
78 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

4,6 sur 5 étoiles
4,6 sur 5
147 évaluations