Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires qui sont nécessaires pour vous permettre d'effectuer des achats, pour améliorer vos expériences d'achat et fournir nos services, comme détaillé dans notre Avis sur les cookies. Nous utilisons également ces cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services (par exemple, en mesurant les visites sur le site) afin que nous puissions apporter des améliorations.

Si vous acceptez, nous utiliserons également des cookies complémentaires à votre expérience d'achat dans les boutiques Amazon, comme décrit dans notre Avis sur les cookies. Cela inclut l'utilisation de cookies internes et tiers qui stockent ou accèdent aux informations standard de l'appareil tel qu'un identifiant unique. Les tiers utilisent des cookies dans le but d'afficher et de mesurer des publicités personnalisées, générer des informations sur l'audience, et développer et améliorer des produits. Cliquez sur «Personnaliser les cookies» pour refuser ces cookies, faire des choix plus détaillés ou en savoir plus. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en accédant aux Préférences pour les publicités sur Amazon , comme décrit dans l'Avis sur les cookies. Pour en savoir plus sur comment et à quelles fins Amazon utilise les informations personnelles (tel que l'historique des commandes de la boutique Amazon), consultez notre Politique de confidentialité.

Personnaliser les cookies

Commentaire client

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISTESTEURS VINE (CLUB DES TESTEURS)
Commenté en France le 8 novembre 2020
Le prix Medicis a été créé en 1958 "pour un auteur débutant ou n'ayant pas la notoriété correspondant à son talent".
Ce doit être le second cas car c'est le 28ième ouvrage de l'auteur qui est ici récompensé.
Jusqu'à présent C.Delaume usait d'une écriture expérimentale, ce qui explique peut-être cela. Ce très court roman adapté si j'ose dire d'un essai paru il y a peu est effectivement clair, concis. Une femme "libre" de 46 ans mais à l'"épousite aigue" selon ses amies se retrouve seule, de son fait , et ne pense qu'à se recaser. Elle s'aperçoit très vite qu'elle a passé le délai de péremption, se console avec un chat et termine sa vie en compagnie des amies de toujours qui l'ont fidèlement accompagnée . Le thème de la sororité est très important dans ce texte.
J'ai la vague impression que le Prix décerné cette année est le résultat d'un entre-soi qui ne se cache plus. L'idée du Médicis (assez pointu)que j'ai depuis des décennies en prend un coup quand même . Difficile de résister à la vague féministe et ses excès en ce moment .
14 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

3,5 sur 5 étoiles
3,5 sur 5
531 évaluations