Choisir vos préférences en matière de cookies

Nous utilisons des cookies et des outils similaires pour faciliter vos achats, fournir nos services, pour comprendre comment les clients utilisent nos services afin de pouvoir apporter des améliorations, et pour présenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d’intérêt. Des tiers approuvés ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage de publicités. Si vous ne souhaitez pas accepter tous les cookies ou si vous souhaitez en savoir plus sur comment nous utilisons les cookies, cliquer sur « Personnaliser les cookies ».

Personnaliser les cookies

Commentaire client

Commenté en France le 4 janvier 2021
Arrivé sous le sapin le 25 Décembre, voici mon premier retour sur le Ryzen 5800X.
Vendu et livré par Amazon au prix presque raisonnable de 500€ ( prix conseillé par AMD : 445€ ).
Installé sur une Carte Mère Aorus Master et refroidi par un Noctua Nh-C14s ( X2 ventilateurs @ 2000rpm pwm ), graisse thermique : TG Kryonaute.
Le bios et le chipset sont beaucoup plus mature qu’à l’époque de la série 3000, néanmoins il faudra ajuster et fixer le VCore ( tension du processeur à 1.200v par défaut ) car la fonction auto qui ajuste automatiquement la tension, créer des problèmes de chauffe du fait de l’algorithme flottant qu’ AMD applique au processeur pour le faire booster.
Dès lors les températures redeviennent « normales » : Idle 35 degrés, en charge sur tous les cœurs 55 degrés
Le boost est meilleur qu’annoncé par AMD : 4,848Ghz ( @ 1,175v de VCore dans mon cas ) contre 4,7Ghz annoncé.
Les promesses d’AMD sont donc tenues malgré les petites imperfections d’un BIOS encore un peu jeune mais qui ne cessera de s’améliorer avec le temps.
Crdlt, Xavi.
Image client
5,0 sur 5 étoiles Un BIOS encore trop jeune.
Par Xavi le 4 janvier 2021
Arrivé sous le sapin le 25 Décembre, voici mon premier retour sur le Ryzen 5800X.
Vendu et livré par Amazon au prix presque raisonnable de 500€ ( prix conseillé par AMD : 445€ ).
Installé sur une Carte Mère Aorus Master et refroidi par un Noctua Nh-C14s ( X2 ventilateurs @ 2000rpm pwm ), graisse thermique : TG Kryonaute.
Le bios et le chipset sont beaucoup plus mature qu’à l’époque de la série 3000, néanmoins il faudra ajuster et fixer le VCore ( tension du processeur à 1.200v par défaut ) car la fonction auto qui ajuste automatiquement la tension, créer des problèmes de chauffe du fait de l’algorithme flottant qu’ AMD applique au processeur pour le faire booster.
Dès lors les températures redeviennent « normales » : Idle 35 degrés, en charge sur tous les cœurs 55 degrés
Le boost est meilleur qu’annoncé par AMD : 4,848Ghz ( @ 1,175v de VCore dans mon cas ) contre 4,7Ghz annoncé.
Les promesses d’AMD sont donc tenues malgré les petites imperfections d’un BIOS encore un peu jeune mais qui ne cessera de s’améliorer avec le temps.
Crdlt, Xavi.
Images dans cette revue
Image client
Image client
51 personnes ont trouvé cela utile
Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

4,7 sur 5 étoiles
4,7 sur 5
5 738 évaluations