• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le premier qui pleure a p... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le premier qui pleure a perdu Broché – 13 novembre 2013

Ce titre fait partie de la sélection Rentrée scolaire. Découvrez notre boutique en cliquant ici
4.4 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,50
EUR 14,50 EUR 8,89
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le premier qui pleure a perdu
  • +
  • Le bizarre incident du chien pendant la nuit
  • +
  • Wonder
Prix total: EUR 29,45
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Voici les péripéties poignantes et drôles de Junior, un jeune Indien Spokane, né dans une Réserve. Rien ne lui sera épargné il a été le bébé qui a survécu par miracle, l enfant dont on se moque et il est désormais l adolescent qui subit en soupirant coups de poings et coups du sort. Jusqu au jour où cet éternel optimiste réalise qu un déplorable avenir l attend s il ne quitte pas la Réserve. Admis à Reardan, une école prestigieuse surtout fréquentée par les Blancs, Junior se sent devenir un Indien à temps partiel... Dans ce roman plein d humour où se devine l autobiographie, Sherman Alexie raconte à merveille tous les combats, petits et grands, contre soi-même et les autres, qui se gagnent de haute lutte, à condition de porter bien haut les armes de l intelligence, de la lucidité et de l humour.

Vraiment excellent, poignant et hilarant, réconfortant et sincère, sage et intelligent...
Neil Gaiman

A partir de 11 ans

Biographie de l'auteur

Sherman ALEXIE est sans conteste l un des écrivains américains contemporains les plus singuliers et talentueux. Auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles dont notamment Dix petits indiens, Flight, Red blues et Danses de guerre tous publiés chez Albin Michel, Le Premier qui pleure a perdu est son premier roman jeunesse, couronné par le National Book Award 2007.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Guinea Pig TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 septembre 2009
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre a été dévoré par mes deux enfants (de sexe et de goûts différents, 13 et 12 ans)et moi-même.
Je ne vous dirais pas grand chose d'autre: les autres commentaires vous suffiront.
Le plus marquant est la capacité d'émouvoir en décrivant avec minutie la condition terrible, vouée à rien, des indiens des réserves américaines, sans tomber dans le pathos: c'est drôle et tout à fait crédible dans la bouche d'un ado de 14 ans (que l'auteur, s'il l'a été, n'est plu).
Pourtant, ce livre, pourtant souvent tragique, donne un souffle d'espoir, une possibilité, contre toute attente, d'un mieux, un jour, peut-être...
A lire et à faire lire (pas avant 10 ans je dirais car certains petits détails crus, enfin je suis peut-être vieux jeu...!).
3 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce qu'il est important de savoir sur ce livre, en premier lieu, c'est que depuis quatre ans il s'agit de l'un des livres les plus censurés des Etats-Unis. Il y a deux semaines seulement, les parents d'élèves de l'Etat d'Idaho ont réussi à le faire éliminer de la liste des livres à lire en classe de 2nde. Alors pourquoi un tel acharnement ?

"Le premier qui pleure a perdu" (ou "Journal d'un indien à temps partiel" si l'on traduit le titre original) est l'histoire d'un adolescent d'origine Amérindienne qui décide d'aller étudier dans une école où la grande majorité des élèves sont blancs. Junior, le protagoniste, rencontre bien des difficultés à s'adapter dans sa nouvelle école et doit également faire face aux réactions des jeunes de la réserve d'où il est originaire. Son meilleur ami lui-même le considère comme un traitre.

Dire qu'il y a peu de livres exprimant les pensées et les expériences des jeunes Amérindiens d'aujourd'hui serait un bel euphémisme. Bien que divertissant, ce livre, au langage parfois très cru, livre surtout sans détour une analyse de la place de la race dans la société américaine moderne. C'est certainement cela, plutôt que le langage certes un tantinet grossier, qui dérange tant dans une Amérique qui préfère s'imaginer vivre dans une société post-raciale.

"Le premier qui pleure a perdu" est un livre violent, brut et vrai, que je conseille à tous les ados, les filles, les garçons et les autres, qui en apprécieront certainement la franchise.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un roman qui porte bien plus loin qu'on le pense, et c'est un vrai régal ! Dès les premières pages, j'ai été séduite et touchée par Junior, son histoire est sordide, pas toujours gaie non plus, et pourtant on n'a pas du tout le moral dans les chaussettes. Il faut dire que l'histoire est racontée avec humour et comporte pas mal d'autodérision, ce qui décomplexe nos tendances à faire la grise mine. Et puis c'est un roman juste, qui ne fait pas dans la dentelle alors que Junior porte un jugement sur les indiens de la réserve, sur leur tendance à se réfugier dans l'alcool et la fainéantise, et sur la condamnation, presque jalouse, contre celui qui veut s'en sortir et qui semble commettre un acte de traîtrise (de quitter la réserve, quelle honte !).

Enfin bref, l'auteur a réussi un exploit à mettre dans la balance toutes ces considérations de valeurs et de place dans la société sans vilipender l'un plus que l'autre, l'histoire montre que tout le monde porte la responsabilité de ses erreurs. Et Junior apparaît comme un petit bonhomme courageux et trèèès attachant. J'ai aimé sa manie de gribouiller son journal, ses dessins sont cocasses et révèlent tant de vérités cachées... J'ai vraiment, vraiment apprécié ce qu'il y avait dans ce roman, c'est comme lire le journal d'un adolescent mal dans sa peau, avec une dose de tendresse et de cynisme, et surtout une volonté de ne pas accepter la fatalité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un livre quasi autobiographique très touchant, mon premier Sherman Alexie et certainement pas le dernier. C'est l'histoire de Junior, un garçon de 14 ans, indien Spokane vivant avec sa famille dans la misère de sa réserve, qui décide de s'en sortir au détriment de l'amitié qui le lie à son unique ami. Quitte même à devenir un indien à temps partiel (titre original du livre) et une "pomme" (rouge à l'extérieur et blanc à l'intérieur) aux yeux des membres de sa tribu.
C'est aussi le journal illustré d'un ado différent, tête de turc chez les têtes de turc. Un livre qui sonne très juste du début à la fin. Sa grande force, c'est de décrire une situation très difficile, parfois épouvantable, sans jamais sombrer dans le désespoir. C'est un livre ultra positif, drôle, émouvant. Et ce qui est très frappant c'est aussi le refus du mensonge et de l'auto apitoiement. Les indiens y sont en partie responsables de leurs malheurs en cédant à la tentation de l'alcool, les adolescents blancs (et riches) du lycée de Reardan ne sont pas forcément des ordures, et la situation des réserves indiennes ne va certainement pas trouver de solution satisfaisante d'un coup de baguette magique.
Les personnages, notamment la famille de Junior sont tous très solides, alors qu'il ne sont qu'effleurés. La pudeur (des sentiments) et un humour omniprésent servent d'amortisseurs à un récit qui aurait pu être uniquement mélodramatique.
Lire la suite ›
3 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?