Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
8
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:11,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 juin 2003
La voix de Noam Chomsky se distingue dans la cacophonie du système médiatique américain. Son diagnostic et ses positions sur l'emprise du quatrième pouvoir et ses relations ambigües avec le bipartisme propre à ce pays est toujourd'actualité. Sans adhérer à l'ensemble de ses thèses il faut lire Chomsky pour mieux comprendre la machinerie mass media aux Etats-Unis d'abord et dans le reste du monde ensuite.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2014
L'analyse générale est décoiffante et limpide sur le fonctionnement des medias.
Les 50 premiėres pages ont été pour moi une révélation.
Impossible de lire un journal de la même maniėre aprės cela.
Toutefois, on pourra être rebutė par la suite du livre.
La volonté de démontrer en entrant trės en détail est fastidieuse. De plus, cela restreint le nombre d'exemples et dans un univers trės américain.
L'approche qui se veut scientifique en devient contestable, voire verbeuse.

Malgré tout, il y a un avant et un aprės la lecture de ce livre.

Attention: ce livre n'est pas un "how to", mais une analyse des medias.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Noam Chomsky, linguiste nord-américain, professeur au MIT, est un intellectuel viscéralement attaché à la Liberté, au sens total que peut donner un Américain à ce terme, quitte à choquer l'Européen, dans par exemple, sa prise de position pour soutenir la liberté d'expression du négationniste Faurisson, non pas parce qu'il aurait une vérité à dire (tout le contraire, une somme de mensonges hideux), mais pour qu'il puisse s'exprimer, contre la censure et permettre au lecteur de se démarquer du mensonge. Encore faut-il considérer le lecteur comme étant un être plus intelligent que le "journaliste" Haziza qui récemment prit parti, de manière primaire, contre Chomsky.

La lecture du "Profit avant l'homme" m'avait convaincu de la pertinence claire de Chomsky dans l'analyse de la propagande au service de ceux qui ont les moyens de la financer sur le long terme, et donc, des néolibéraux, détenteurs de la puissance financière, sûrs de leurs droits "sacrés" contre ceux des classes sociales inférieures. Or depuis quelques décennies, le pouvoir d'informer est devenu, progressivement, détenu par ceux qui possèdent les richesses et continuent de s'enrichir. Dès lors, un journal inscrira sa ligne éditoriale au service directement des intérêts de ceux qui en sont les propriétaires, par esprit de complaisance, de sujétion financière (cf. le récit de Aude Lancelin avec l'Obs) et aussi, de manière plus sournoise, par auto-censure (le journaliste va se censurer en pensant que ce qu'il s'apprêtait à publier pourrait entraver les désirs de l'actionnaire et de celui qui paye la parution des pages publicitaires).

"The mass media serve as a system for communicating messages and symbols to the general populace. It is their function to amuse, entertain, and inform, and to inculcate individuals with the values, beliefs, and codes of behavior that will integrate them into the institutional structures of the larger society. In a world of concentrated wealth and major conflicts of class interests, to fulfill this role requires systematic propaganda." (p. 1).

La concentration des media dans les mains des puissants financiers, la publicité et la qualité des sources d'information (gouvernementales) sont les principaux ingrédients de la propagande. Les auteurs (Chomsky et Herman) de "Manufacturing consent", publié en 1988, vont illustrer leurs propos en disséquant plusieurs cas, sous le prisme de l'anticommunisme. Ainsi l'exposé des deux réactions de la presse entre le cas de l'assassinat d'un prêtre en Pologne communiste, sous férule soviétique, et celui d'une quarantaine de prêtres, religieuses (dont deux américaines) et d'un archevêque au Salvador, est révélateur d'une mécanique froide. Dans le premier cas, la presse est inquisitrice, cherchant par harcèlement les coupables, matraquant son lectorat pendant des mois ce sujet, de l'autre, s'agissant d'un régime soutenu militairement et financièrement par les Etats-Unis, quelques entrefilets, une soupe de mensonges, et pour les deux compatriotes américaines, une excuse du style, "elles l'avaient bien cherché" à penser gauchiste dans un univers non contrôlé de milices "paramilitaires" d'extrême droite.
D'autres cas sont traités.
J'ai été ennuyé par celui de la guerre du Vietnam qui laisse trop poindre une sympathie pour le communisme, par défaut et non par militantisme des auteurs. La perversion du communisme, sa subversion humaine démontrée avec puissance par Soljenitsyne, est occultée par les auteurs. Leur compréhension de l'Indochine française est lacunaire et spécieuse. Il s'agit clairement, pour moi, du passage faible de l'ouvrage. A passer.

En conclusion, cette analyse éclaire pleinement l'actualité de la pratique de la communication de l'information et de sa composition par les media mainstream :

"As we have stessed throughout this book, the US media do not function in the manner of the propaganda system of a totalitarian state. Rather, they permit - indeed, encourage- spirited debate, criticism, and dissent, as long as these remain fatihfully within the system of presupposition and principles that constitute an elite consensus, a system so powerful as to be internalized largely without awareness." (p.302)
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2016
A foray into a very insightful theme that the majority of the world's population is unaware of in this age where social engineering has been so well refined. Chomsky as usually gives us his piercing insight into the way the media, corporation and governments direct us in an indirect way. And not only in America, but in other countries of the world as well. We see this in "Social Engineering by the Neo-Colonialist Faction in the Establishment in France: The Case of Cameroon" as well.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2010
Pour avoir une idée précise sur la liberté de la presse et la manipulation de l'opinion
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2016
Si vous avez encore des doutes sur l'objectivité des médias , ce livre (qui est plus une thèse à mon goût) démontre que les médias (pas tous j'espère) partout dans le monde sont à la main des plus puissants (murdoch , etc ...) .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2015
Ce livre est à recommender aux réfractaires, rebelles, insoumis, déserteurs, lone rangers, étudiants, mères de famille et politiques. Il adresse de facon irrévérencieuse l'emprise des médias sur la consience collective et l'opinion publique, ses mécanismes. il documente la désinformation institutionelle et le brouillage délibéré

J'en avais déjà acheté deux,q ue j'avais déjà donnés ....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2015
Noam Chomsky, un grand intellectuel dont les travaux de réflexion et d'observation sont incontournables pour comprendre le monde dans lequel on vit.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus



Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici