undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
47
4,7 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:6,24 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 février 2003
Every one ought to have read Animal Farm. It's a short novel, easy to read, sort of an "easy 1984". It denounces the perverse effect of power on any political leader, and the unavoidable treason that follows. This book shows how a tyranny arises and reading it should help future generations interprating political alarm signals in their lives.
It is also a good reflexion about human - or animal? - nature.
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2005
A fairy tale or a nightmare? It all began with a dream by Major, a Middle White boar, of equality, and freedom from oppression. Maybe not in our life comrade, but eventually.
The dream brings a song. Intolerable conditions lead to revolution. As time passes things change; not exactly as planned.
There are two striking parts to this tale that stand out. First when Boxer is sent to the hospital and Benjamin reads the side of the van "Horse Slaughterer." Secondly there was a party in the farm house as the pigs were playing cards with the men, two aces of spades showed up. An argument ensues. Then a realization was drawn by the creatures outside looking in as they "...looked from pig to man, and man to pig, and from pig to man again..."
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2003
Voici comment par une satyre du trotskisme et du "léninisme" , Orwell nous montre les déviations du pouvoir exercé au jour le jour. En transposant l'application d'idéaux politiques dans une société d'animaux opprimés rêvant d'une vie meilleure,l'auteur, avec finesse ,humour et esprit critique nous montre combien il est difficile de lutter contre la nature humaine toujous avide de pouvoir et ou comme dirait Mr de la Fontaine:"La raison du plus fort est toujous la meilleure§".
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Animal Farm est un conte animalier remarquablement bien écrit ; c'est aussi une parabole de l'histoire de la révolution russe, de la grandeur des idéaux premiers à l'enfer du stalinisme. C'est enfin une très bonne leçon de politique, une mise en garde contre les dangers (non exclusifs au communisme !) que sont l'ascension d'une classe dirigeante autonome, le culte de la personnalité, l'autoritarisme paranoïaque, la réécriture de l'histoire dans l'intérêt des dirigeants, le dogmatisme et le suivisme, l'exploitation des sentiments collectifs (classe ou nation) et de la peur de l'ennemi pour faire consentir les gouvernés à leur propre exploitation... tout cela démontré avec la clarté et la simplicité d'un conte pour enfants.

L'histoire est la suivante : les animaux de la ferme se rebellent pour mettre fin à leur cruelle exploitation par les humains. Devenus maîtres de la ferme, les animaux vivent selon les principes d'un "animalisme" idéal (version animale du communisme) qui a tout pour faire de leur ferme un modèle de prospérité, de justice et de bien-être. Les cochons, animaux les plus intelligents de la ferme, prennent naturellement les fonctions de penseurs et de dirigeants. Mais les choses commencent à mal tourner quand Snowball (le Trotsky de la ferme) est chassé par Napoléon, son rival ambitieux est sans scrupules (Staline). Alors, servi par un cochon idéologue et une garde prétorienne de chiens dressés, Napoleon dévoie un à un les principes de l'animalisme, jusqu'à ce que la ferme redevienne aussi terrible que sous le règne des humains (les capitalistes !).

C'est très bien vu, c'est émouvant, parfois drôle. C'est un vaccin politique : c'est un peu douloureux, mais c'est pour éviter le pire !

(L'édition "Penguin student" comprend lignes numérotées, questions d'étude de texte, et passages repérés pour l'écoute avec le CD correspondant.)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2005
A fairy tale or a nightmare? It all began with a dream by Major, a Middle White boar, of equality, and freedom from oppression. Maybe not in our life comrade, but eventually.
The dream brings a song. Intolerable conditions lead to revolution. As time passes things change; not exactly as planned.
There are two striking parts to this tale that stand out. First when Boxer is sent to the hospital and Benjamin reads the side of the van "Horse Slaughterer." Secondly there was a party in the farm house as the pigs were playing cards with the men, two aces of spades showed up. An argument ensues. Then a realization was drawn by the creatures outside looking in as they "...looked from pig to man, and man to pig, and from pig to man again..."
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
Je recommande ce livre pour tout ceux qui veulent apprendre l'anglais facilement. Avant chaque chapitre il y a des questions a rediger, pour aider a comprendre l'histoire et a maîtriser l'anglais. J'ai trouver ce livre très bien fait.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2014
... Mais certaines le sont plus que d'autres.
Notamment la version Kindle qui ne comporte aucune des illustrations de Steadman annoncées !
A déconseiller fortement donc
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2005
A fairy tale or a nightmare? It all began with a dream by Major, a Middle White boar, of equality, and freedom from oppression. Maybe not in our life comrade, but eventually.
The dream brings a song. Intolerable conditions lead to revolution. As time passes things change; not exactly as planned.
There are two striking parts to this tale that stand out. First when Boxer is sent to the hospital and Benjamin reads the side of the van "Horse Slaughterer." Secondly there was a party in the farm house as the pigs were playing cards with the men, two aces of spades showed up. An argument ensues. Then a realization was drawn by the creatures outside looking in as they "...looked from pig to man, and man to pig, and from pig to man again..."
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2013
George Orwel décrit la situation de l'Union Soviétique en 1945 avec la prise du pouvoir absolu par Staline, avec toutes les déviations par rapport aux principes d'origine.
Mais cette situation se répète dès qu'une dictature se met en place et prend le pouvoir.
Un autre domaine intéressant est la situation de George Orwel lui-même ne pouvant faire publier son livre car il attaque l' Union Soviétique alors alliée de la Grande Bretagne et des Etats unis dans la guerre contre l'Allemagne. Dans un pays démocratique, un grand nombre de gens - "les intellectuels" - notamment, ne veulent pas entendre de critique de leur modèle.

Un livre à lire et à commenter!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2011
Short as it is, this work represents all that Orwell had been leading to all his life. It's a satire and a fable -- and in very simple terms outlines the dangers of tyranny, the corruption of ideals. Orwell uses the Communist revolution as a template: and points out how, in the end, "some animals are more equal than others" -- that is, the essential greediness of us all. In darker, more subtle terms, it suggests, too, that we are, in essence, animals ourselves -- we cannot escape our dark primal nature. And we need to always be aware and vigilant of this. It's a chilling, sad, illuminating and very effective masterpiece. Every time I read it, it affects me more!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici