undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
10
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:7,41 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 novembre 2015
I cannot read this book at all, it is NOT the Kindle version and is impossible to read. I hope to be refunded.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2014
a lire pour tous les grands et tous les petits de 0 a 100 ans
livre drole et captivant .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2014
Le burlesque de Don Quichotte, le décor d'un Lucky-Luke, et des héros qui tiendraient de Tintin : tout cela réunis ensemble ! Super découverte. Cela faisait longtemps que je n'avais pas freiné ma lecture pour faire durer le plaisir. Ce livre est une suite de chapitres courts tous plus amusants les uns que les autres. C'est drôle, parfois émouvant, et pour couronner le tout, Twain se permet des petites descriptions 'by-and-by' de-ci de-là pleines de poésie, et qui posent en quelques traits bien sentis un paysage, une ambiance, une nuit sur l'eau, un orage... on s'y croirait. Huck, le héro, tient d'un Petit Nicolas ayant grandi et qui fumerait la pipe : mais que les lecteurs adultes se rassurent, on rigole bien de 7 à 77 ans (et plus). Dernière remarque : ce serait dommage de le lire en Français... on perdrait le savoureux des expressions et des dialogues, et même s'il faut s'habituer au parlé des protagonistes sur les 1ères pages, le niveau d'anglais requis n'est pas trop élevé.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2013
Premièrement parce que c'est un classique. En suite pour son message politique. Enfin parce qu'il est très bien écrit, bien qu'il soit un peu difficile de s'habituer au "parler" du Sud des Etats-Unis et particulièrement d'un Noir sans instruction.
Accrochez-vous, ça en vaut la peine !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2012
The book is very interesting to read. The history follows the Adventures of Tom Sawyer and if you liked Tom Sawyer you will like the adventures of Huckleberry Finn. But if you are not very good at English you may need a dictionnary to help you some times :). You can afford the boo at low prices which is good. Enjoy!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2011
Wild child Huck has to get away. His violent drunk of a father is back in town again, raising Cain. He won't rest until he has Huck's money. So the enterprising boy fakes his own death and sets out in search of adventure and freedom. Teaming up with Jim, an escaped slave with a price on his head, the two fugitives go on the run, travelling down the wide Mississippi River. But Huck finds himself wrestling with his conscience. Should he save Jim, or turn his friend over to a terrible fate? .
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2011
Ultimate book :) Very good for reading. Don't miss it :)
Adventurous book please read this :)
And huckel is the best guy
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2011
Attention, il existe aujourd'hui une version édulcorée et "politiquement correcte" du roman de Mark Twain. Tout ça parce que les mots "nigger" et "unjun" hérissent certaines catégories de population.
Pour ma part, je pense qu'on ne doit pas mutiler une oeuvre littéraire.
Bien heureuseument, cette édition ci contient le texte original, non trafiqué.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2010
On connaît le mot de Mark Twain concernant les classiques, ces livres que "tout le monde veut avoir lu mais que personne n'a envie de lire". Hélas pour lui, si j'ose dire, il devait lui-même donner au monde le classique "dont découle toute la littérature américaine moderne" - dixit Hemingway. À les lire, les aventures de Huckleberry Finn n'apparaissent pourtant pas aussi bien ficelées que celles de son copain Tom Sawyer... surtout quand celui-ci débarque sur la fin avec ses délires d'ado immature - mais n'anticipons pas.

Soixante ans avant Bosco, un enfant embarque donc sur les eaux et y découvre la liberté... Certes, Huck n'a rien du timide Pascalet, il vivait déjà une vie insouciante dans les bois et piquait une tête dans le fleuve à son bon plaisir. L'éducation "sivilizée" de la veuve Douglas n'aura duré qu'un temps, celui de s'apercevoir qu'il ne s'y fera jamais - et que le prestigieux gang de Tom est une belle arnaque. Quand en plus le père indigne débarque et entend le mener à la baguette, Huck comprend qu'il lui faut mettre les voiles. Avec une froide maturité, il met en scène son propre meurtre et fuit vers l'île Jackson, l'ancien repaire de piraterie enfantine qu'il partageait naguère avec Tom et Joe Harper. Il y retrouve Jim, l'esclave de Miss Watson, en fuite depuis que celle-ci a menacé de le revendre plus au Sud, là où les propriétaires fouettent plus sec.

C'est là que les aventures de Huck prennent une tout autre dimension : le jeune garçon doit se libérer non seulement de la "sivilization", mais aussi des concepts que celle-ci a imprimés en lui. Le fleuve, magnifiquement dépeint par un auteur qui parle d'expérience, sera ce lieu de liberté totale, quoiqu'éphémère. Là, chose inouïe, le "nigger" y devient le frère et ami, celui pour lequel Huck, pas très religieux mais redoutant le diable, irait volontiers en enfer. Evidemment, tout ne se fait pas en un jour, et il lui faut du temps pour apprivoiser cette idée que Jim appartient à la même espèce que lui. Le genre d'idée, ou plutôt de réalité, qui n'est malheureusement pas évidente pour tout le monde encore aujourd'hui. On évitera donc de se draper dans une quelconque bien-pensance méprisante ; Mark Twain a le mérite de nous rappeler que le rejet de l'esclavage par la "civilisation" n'est pas si ancien.

Hélas pour Huck et Jim, le monde des hommes n'aura de cesse de les arracher à la paix du fleuve : occasion pour l'auteur de dépeindre l'endroit et l'envers d'une société américaine qu'il a connue comme personne au travers de ses propres pérégrinations. La conclusion, on l'a dit, est assez faiblarde ; c'est du reste le principal grief qu'on retient généralement à l'encontre de ce roman autrement captivant. Sans doute parce qu'il s'agit pour Huck de réintégrer le petit monde de Tom Sawyer, et qu'avec Huck, on réalise qu'il est devenu trop petit pour lui.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2003
Un livre super rafraichissant, pas du tout destine aux enfants comme on pourrait le croire, et traitant sur un ton humoristique de sujets comme l'amitie entre noirs et blancs au temps de l'esclavage, la recherche du bonheur et la liberte. Les dialectes anglais sont une pure merveille, les situations cocasses dans lesquelles Huck se retrouve s'echainent avec rythme et bonheur, un tres bon moment de lecture. Et pour ceux se posant la question anglais ou francais, je ne dirais qu'une chose: Original Version!
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,93 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici