undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
14
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:4,93 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 octobre 2009
Une structure close rappelant les oeuvres du Marquis de Sade, et une atmosphère absolument terrifiante, que ce soit dans les moments de la vie quotidienne du personnage ou dans ses oeuvres les plus horribles.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2013
C'est un livre qui fait mal, et c'est peu dire (encore interdit en Australie je crois), peut être parce que la réalité est comme ça, voire pire, ou peut être parce que ce génial Bret Easton Ellis a choisi la narration à la 1ère personne: on voit ce que le personnage principal voit , ce qu'il fait et ce qu'il pense (pense-t-il vraiment).
Humour glaçant, milieu NewYorkais aseptisé des traders, de la finance, des fringues de luxe, de la drogue, de la baise, de l'ennui. La tension monte, monte, monte...jusqu'au chapitre "TUESDAY".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2002
Sombre et profonde démonstration des limites de l'Amérique, du cul-de-sac dans lequel elle est engagée, sans retour possible apparent.
Contradiction permanente entre la richesse, la jeunesse, la "branchitude", et l'horreur des pires crimes commis sans la moindre émotion.
C'est un portrait glaçant sur la première des sociétés occidentales, qui m'a longuement fait féfléchir sur les actuels conflits de civilisations.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2014
Je comprends l'objectif de l'auteur, mais cela faisait longtemps que je n'étais pas autant ennuyée. J'imagine que cela a dû être bien au cinéma, mais lire le "catalogue" des événements a été une vraie punition!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2011
J'ai acheté ce livre sorti il y a 20 ans, pour l'unique raison que Frédéric Beigbeder en disait tout l'intérêt dans son récent ouvrage sur les 100 livres à lire après l'Apocalypse. Il a entièrement raison.

Le personnage de Patrick Bateman est lisse come un galet, lustré comme une voiture de luxe, tout de Gucci ou d'Armani vêtu, et dangereux comme un serpent. B.E. Ellis sait décrire le cynisme, le matérialisme, le manque total de considération pour autrui. Les personnages se connaissent tous, sniffent leur coke aux mêmes endroits, dépensent sans compter dans les meilleurs restaurants à la mode de New York où ils se saoulent comme des marins, mais se trompent régulièrement de nom quand ils se saluent.

Le crescendo d'horreur du psychopathe augmente à chaque page, jusqu'au point où insensiblement, le lecteur comprend bien que le personnage principal ne tue, viole et torture que dans sa tête... Mais peut-être bien aussi une fois de temps en temps, pour de vrai...?

Il y a tant d'Amériques qu'on ne peut ramener tout le pays à ce roman. Mais des Patrick Bateman, je pense en avoir rencontrés.

A lire, même si on dort mal après pendant un ou deux jours.
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2015
Je viens de le finir : un livre très intéressant , qui demande un estomac quand même solide . L' écriture m' a beaucoup plus. Les descriptions froides et chirurgicales des scènes très explicites rendent la lecture parfois difficile mais je trouve qu' il vaut vraiment la peine d' être lu . Je le conseille .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Wow... mais qu'est-ce que je viens de lire?...

Je me souviens avoir tenté de lire American Psycho adolescente... et d'avoir laissé tombé car la lecture en avait été très pénible.
Ce livre c'est, à travers les yeux de Patrick Bateman, le reflet d'une société du paraître déshumanisée, où l'argent est roi, où l'on peut du premier coup d'oeil distinguer un costume Dior d'un Armani mais où personne ne se rappelle le nom de son collègue de travail.
American Psycho c'est aussi le reflet d'une société à 100 à l'heure mais où l'ennui est profond. Dans un quotidien millimétré entre salle de sport, restaurants chics et boites de nuit, la narration est pourtant lourde et nauséeuse, détaillant les vêtements pendant des lignes et des lignes, racontant le quotidien de cette jeunesse dorée avec une platitude et une linéarité qui ne donnent qu'une envie: fermer ce livre pour de bon.
American psycho c'est enfin et surtout l'histoire d'un psychopathe qui, derrière le masque respectable de la fortune, cache des pulsions de morts plus abjectes les unes que les autres.

Beaucoup n'arrivent pas à finir ce roman car plus on avance dans la lecture, plus celle-ci devient lourde, malsaine. Tout y est décrit de façon lisse, stérile, clinique. Aucune émotion ne transparait dans la narration de Bateman (si ce n'est quelques crises d'angoisse quand son petit monde est bouleversé), aucune empathie, rien qu'une description froide que ce soit des vêtements, des repas mais aussi du sexe, des meurtres... Tout est au même niveau.
C'est cette narration si distante qui rebute, ce vide profond du personnage. Car Bateman n'est rien, ne ressent rien. En cela il est presque mort et cela on le ressent rapidement dès les premiers chapitres. Même sans les scènes gore (et dieu sait que j'en lis du gore, pourtant les scènes d'American Psycho m'ont profondément perturbée) on se sent mal à l'aise. Bateman n'est pas normal, pas humain, pas vivant. Et il est très perturbant de suivre ses pensées.
Plus le récit avance plus la confusion est grande. La lecture est de plus en plus angoissante car Bateman lui aussi perd les pédales. On en vient à se poser des questions: folie, fantasme? Où est la vérité? Que peut-on croire? Plus on lit et plus on se sent oppressé, confiné dans cet esprit malade, dégoûté de cette accumulation de richesses, de marques, de repas et ce vide émotionnel total.

American Psycho est lourd, très lourd et très malsain. Un roman qui vous plombe. Ce n'est définitivement pas un livre à la portée de tout le monde. Mais c'est un livre qui en vaut la peine.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2013
Le livre au dire est certainement très bien, cependant je n ai pas fait attention, il se trouve etre en langue original, donc pas très lectrice ni anglais ni americain..
Tant pis..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2015
On croit rêver à chaque page, et on devient un vrai spécialiste de la couture chic pour nouveaux riches américains. Plus sérieusement : bouquin exaspérant de talent. On en redemande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2011
Probablement son meilleur travail, ou en tous cas celui par lequel il sera toujours connu.

Je préfère cette édition que celle issue du film, comme pour toutes les adaptations.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,20 €
10,90 €
7,10 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici