undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
21
4,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:6,08 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un petit moment que j'attendais ce troisième tome et bien content de savoir qu'il y en aurait un quatrième. En effet, Christopher Paolini a préféré étoffer son récit et donner encore plus de profondeur aux personnages et à l'univers où ils évoluent. Ce quatrième tome s'avère nécessaire pour ne pas avoir une fin bâclée et prendre la mesure de Galbatorix. Ce que nous apprenons de ce dernier ne peut que nous convaincre qu'Eragon est encore beaucoup trop "vert" pour avoir une chance contre lui et qu'un tome supplémentaire d'aventures ne sera pas de trop pour le faire progresser. Néanmoins, le récit est captivant et nous sommes dans l'incapacité de lâcher le livre avant la fin. Vivement la suite! Espérons qu'il ne faudra pas deux ans!
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2009
Un peu comme tous les autres, je regrette que ce troisième tome ne soit la conclusion de ce qui avait était annoncé comme "la Trilogie de L'Héritage". Et pourtant...

Pourtant, force est de constater qu'un quatrième tome ne sera pas de trop pour que notre héros et son dragon (à moins que ce ne soit l'inverse... pour comprendre l'allusion, lisez!) puissent enfin défaire (ou pas) l'ignoble Galbatorix.
Alors bien sûr, cette décision de Paolini de transformer sa trilogie en quadrilogie a des répercussions sur le rythme du récit: on se retrouve avec nombre de passages très "contemplatifs" voire parfois franchement "descriptifs", entrecoupés de scènes d'action et de batailles toutes plus violentes et impressionnantes les unes que les autres... Mais est-ce vraiment un mal?
Selon moi, pas vraiment car, à quelques exceptions près (le conseil des nains, notamment), c'est durant ces moments de calme (tout à fait relatif!) que Paolini prend le soin de développer l'univers qu'il a créé, le rendant toujours plus crédible et étoffé. Mais aussi, et surtout, ses personnages! Personnages qui, durant les tomes précédents, n'avaient pas acquis suffisamment de profondeur : Arya, Nasuada, Roran en sont des exemples flagrants! Dans ce troisième tome, ils prennent toute leur envergure: Nasuada devient un leader farouche prête à tout pour mener à bien ses objectifs, et Roran se transforme en homme de guerre - avec toutes les interrogations et les horreurs que cela suppose.
Et Eragon dans tout ça? Eh bien, lui, avance sur le chemin de sa destinée et devient un peu plus "politique". Car l'auteur insiste bien sur son rôle-clef de pivot entre les nations (elfes, nains, Vardens, Urgals...etc.) et ce rôle le rend toujours moins libre de ses faits et gestes... un peu comme tout homme politique qui se respecte, non?

Mais ce qui m'aura le plus plu dans ce livre reste la relation entre Saphira et Eragon: elle aussi évolue au milieu de la tumulte des évènements et de ces moments d'introspection, de contemplation dont j'ai parlé plus haut... Elle évolue au point d'en devenir émouvante, tantôt nous tirant les larmes et tantôt nous faisant rire aux éclats.

Des révélations ? Oui, il y en a ! Certaines franchement prévisibles (les origines d'Eragon) et d'autre beaucoup moins (la source du pouvoir de Galbatorix).
Alors oui, ça ressemble à un mix bizarre entre Tolkien, Rowling, Lucas et parfois Lewis ; mais pourquoi donc bouder notre plaisir ?! Les bonnes séries de fantasy sont suffisamment rares pour être appréciées à leur juste valeur!
Une toute petite chose avant de conclure: je ne suis pas sûr que ce livre soit à mettre entre les mains des plus jeunes, eu égard à la grande violence de certaines scènes...

Voilà, bonne lecture!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2008
Je regrette aussi que le dénouement se fasse attendre et qu'il faille patienter jusqu'à la sortie du 4eme (et dernier ?) tome pour savoir si Eragon triomphera enfin de Galbatorix, mais du moins de troisième volume se lit-il d'une traite. Malgré quelques longueurs ce livre est aussi haletant que les précédents et lève le voile sur les origines d'Eragon et les raisons de la puissance infinie de Galbatorix. Les personnages principaux acquièrent encore plus de profondeur. Bref, un livre qui tient ses promesses même si j'aurais aimé voir arriver la conclusion dans ce volume.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2008
Le pire, quand on termine un livre dont la suite n'a pas encore été écrite, c'est de se dire qu'il va falloir attendre. Longtemps, vraisemblablement. Je ne voudrais pas avoir l'air de râler, mais sérieusement, j'aimerais bien connaître la suite. Éventuellement, si Christopher veut m'envoyer son manuscrit au fur et à mesure de l'écriture, je suis preneuse. Si c'est parfois un schéma gagant, on pense évidemment tous à Harry Potter, je sais qu'il y a certaines de ces séries que j'ai abandonné, comme The Dark Tower, de Stephen King. Pour être franche, si j'ai attendu que Brisingr soit paru avant de lire les deux premiers, c'est bien pour minimiser l'attente. Non, je ne suis pas patiente, c'est vrai !

Je suis très contente de ce livre, qui reprend les ingrédients gagnants de "Eldest", sans la lenteur que je lui avais parfois trouvé. Eragon et Saphira mûrissent, et c'est bon de les voir s'épanouir dans leur relation... et auprès de ceux qu'ils aiment. Même si bien sûr, les moments de félicité sont rares... tant que Galbatorix sera vivant, Eragon et Saphira ne seront jamais en paix. Les batailles sont épiques, les sentiments exacerbés, c'est parfois difficile pour nos héros de prendre les bonnes décisions, surtout envers et contre tous, mais ils suivent le chemin dicté par leur coeur et leur bon sens.

Malgré les similitudes avec les aventures écrites par J.K Rowling, J.R.R Tolkien ou même George Lucas, sans compter une allusion au fameux Docteur Who... ce troisième tome est riche en révélations, que je n'avais pas toutes vues venir (OK, presque aucune.) Le Varden se bat plus que jamais contre les forces de Galbatorix, les Elfes également, les Nains sont à l'aube d'une guerre civile... et nos héros, Eragon et Saphira, sont toujours épaulés par Roran, devenu un farouche guerrier, la belle Elfe Arya qui baisse parfois sa garde, et d'autres seconds rôles que je ne révèlerais pas pour ne pas gâcher le suspense... Tous se posent des questions sur le bien fondé de la guerre, sauf peut être Saphira, qui joue avec ses ennemis comme un chat avec un souris. Mais définitivement, on ne peut guère lui reprocher. D'ailleurs, on ne peut rien retenir contre Saphira :)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2012
850 pages !
Je vous avoue que toutes ne sont pas indispensables, loin de là.
Mais depuis le temps que nous tremblons d'en connaître la fin, la voici !
Bonne lecture à tous/toutes.

850 pages !
I confess that all of them were not essential, far from it.
But since the time we want to know the end, here it is!
Happy reading to all.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 2 septembre 2012
Dans ce 3ème volet des aventures d'Eragon et de Saphira, le jeunehomme parachève son apprentissage et c'est en fin de bouquin qu'il acquiert enfin une dimension de héros à part entière. Jusqu'à présent, il était plus un héros en devenir, un symbole d'espoir qu'il fallait protéger.

Ce tome 3 est également l'occasion de plusieurs révélations sur Eragon lui-même, mais aussi sur la puissance de Galbatorix.

Sinon, comme dans les précédents volumes, on retrouve des scènes de combat, de la magie, et des rencontres avec les Elfs, les Nains, les Urgals, ... Bref, tous les éléments qu'on attend du genre.

J'ai préféré 'Brisingr' au tome précédent - 'The Eldest' - que j'avais trouvé passablement ennuyeux, et à la fin de la lecture, on a très envie de découvrir le dernier livre des aventures d'Eragon.

Ceci dit, j'ai quand même quelques réserves sur le bouquin ( d'où la note de 4/5 étoiles). Principalement, je trouve qu'après 3 livres l'intrigue n'avance pas beaucoup. Christopher Paolini acccumule les scènes de batailles et les périodes d'initiation pour Eragon, mais la lutte contre Galbatorix ne progresse pas vraiment au bout du compte. Et Eragon agace un peu avec ses problèmes de conscience et ses dilemmes d'ordre moral.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2011
Eragon and Saphira have just barely survived the latest battle between the Empire and Varden, and learned the truth about Eragon's parentage. Their encounter with Murtagh and Thorn has made them realize that they desperately need to revisit their teachers in Ellesmera, but their multitudes of promises keep them from returning. They must help Roran recover Katrina from the Ra'zac, rally forces for the Varden, and find a way to thwart Murtagh. But along the way, they'll discover some dark secrets and learn the sickening methods behind their adversaries' strengths.

BRISINGR is a well executed follow-up to ERAGON and ELDEST. It moves at a brisk and almost businesslike pace, only dragging slightly near the center of the book, as Eragon and Saphira struggle to fulfill their promises. Readers will be glad to see that the duo, Eragon especially, has not been placed upon a lofty pedestal, and still admit ignorance at times, an element that adds just the right touch of plausibility to the book.

Paolini's descriptive writing is becoming easily recognizable, and his ability to draw similes and metaphors between the most unlikely objects only adds to his appeal, and contrary to what one might expect, will draw in reluctant readers. Like with the prequels, the author cleverly manages to sneak in colorful myths and historical stories into the book that only add to the reality and vividness of Alagaesia, and make for a more engaging read.

The plot of BRISINGR is a little less developed than its predecessors, and seems to serve more as a segue between the first two books and the conclusion of the lively series, although the revelation of certain secrets and the suspense and tension Paolini weaves into the pages go a long ways in making BRISINGR a quick read.

Seasoned Paolini fans will enjoy the story, and be eager to move on to the final book.

Reviewed by: The Compulsive Reader
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2008
J'attendais ce dernier volume avec impatience. Quelle ne fut pas ma surprise, au bout de la 700ème page de voir que le dénouement ne ferait pas partie de ce tome, ou alors qu'il se ferait un peu trop rapidement !!
En fait, en allant directement à la dernière page, j'ai lu que ce fameux dénouement aurait bien lieu mais dans le 4ème livre de la Trilogie... !
Donc excepté que j'ai l'impression d'avoir été "floué", j'ai passé un bon moment en compagnie d'Eragon, Saphira et tous les protagonistes de l'histoire. On attend donc le quatrième....
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2011
Christopher était encore adolescent quand il a écrit ce livre. Il l'a offert à ces parents pour le lire et de lui dire si c'était bien. Ils étaient surpris comment c'était bien écrit. Alors ils l'ont publicité chez l'editeur de leur famille et après aussi chez d'autres éditeurs. Ce livre est la troisième partie de l'Heritage. Eragon Saphira et Roran vont à Helgrind. Là ils sauvent Katrina qui était attrapé par les Ra'zac. Après être venu à Surda et àpres tenu les promesses, Saphira et lui entrent des Varden ils aussi tenennt des promesses du livre l'Aîné Puis ils vont chez les elfes où Eragon recoit (cédille ne marche pas à mon clavier) son espardon. Là, ils rencontrent un autre dragonier qui lui apprend les choses importantes pour sa vie de dragonier. Il y a beaucoup de luttes dans ce livre comme dans les devanciers. On remarque que ce livre n'est beaucoup plus qu'un livre commercial. Mais le livre est quand même très captivant et bien écrit. 4 de 5 étoiles pour un livre intéressant avec des petites deficits.
Je conseille le livre à tous qui ont lu les premier deux livres et les ont bien trouvés.

Nico Stuhlmüller
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un petit moment que j'attendais ce troisième tome et bien content de savoir qu'il y en aurait un quatrième. En effet, Christopher Paolini a préféré étoffer son récit et donner encore plus de profondeur aux personnages et à l'univers où ils évoluent. Ce quatrième tome s'avère nécessaire pour ne pas avoir une fin bâclée et prendre la mesure de Galbatorix. Ce que nous apprenons de ce dernier ne peut que nous convaincre qu'Eragon est encore beaucoup trop "vert" pour avoir une chance contre lui et qu'un tome supplémentaire d'aventures ne sera pas de trop pour le faire progresser. Néanmoins, le récit est captivant et nous sommes dans l'incapacité de lâcher le livre avant la fin. Vivement la suite! Espérons qu'il ne faudra pas deux ans!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,90 €