undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
51
4,4 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:13,61 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juin 2010
Sur plus de 400 pages, l'histoire ne cesse de nous en mettre plein la vue : c'est stressant, romantique, poignant, injuste et tout ça vous épuise, mais pas question de reposer le livre un seul instant. Hunger Games est une série qui colle aux doigts, c'est confirmé !
J'ai été totalement transportée par l'histoire de Katniss, une héroïne forte et fragile, qui se trouve soudain propulsée au coeur d'un enjeu démoniaque. Face à elle, c'est toute une population qui s'accroche et c'est aussi un leader (Président Snow) qui fout les jetons tant il la déteste. C'est un pervers à l'esprit retors et diabolique, j'ai beau me répéter ce n'est qu'un personnage de fiction, j'avais la chair de poule et la haine dans le ventre dès qu'il mijotait un mauvais coup. Tout est tellement machiavélique, c'est dingue.
Et puis le public est aveugle, il ne bronche jamais ou il s'émeut artificiellement, pourtant en matière de sensations il est bien servi, je suis à cran de voir une telle passivité. J'avais envie que ça se révolte, que ça dise stop ou pitié. Parce que ça fait un mal de chien de savoir tout ce gâchis.

Pourtant je vous jure que c'est vraiment bien, ça se vit à fond et ça provoque des frissons sur tout le corps. Je n'imagine pas une lecture autrement... Il FAUT lire Hunger Games dans un état fébrile, pas autrement, de toute façon la lecture vous impose un tel rythme, c'est impossible de rester stoïque. Les personnages sont beaux dans le sens noble, droit, charismatique et admirable. Suzanne Collins a su les rendre tellement attachants, avec leurs qualités et leurs défauts, leur parcours, leur passé, leurs affinités, c'est un casse-tête de prendre parti entre Gale ou Peeta. Enfin moi je m'y refuse, j'aime tout le monde dans ce livre, oui je suis amoureuse de TOUS les personnages (sauf Président Snow & Thread). Et maintenant je pleure, parce que c'est fini, parce que je me sens orpheline, parce qu'il faut attendre la suite et parce que je suis contente de lire une si bonne série qui me met en transe (bah oui). Et parce que c'est génial quand ça arrive dans une vie de lectrice...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2011
Gold Star Award Winner!

When I picked up THE HUNGER GAMES, it immediately became "The Book" that I recommended to everyone who would listen. I stayed up until the wee hours every night to see what happened next. I blogged about it. I named a stray kitten "Rue." Not surprisingly, when I got my greedy hands on a copy of its sequel, CATCHING FIRE, I practically tore off the cover in my eagerness to dive in. Happily, the second installment of this compelling series did not disappoint. Now the only problem is waiting for the third book in this exciting trilogy.

CATCHING FIRE picks up six months after Kat and Peeta won the Hunger Games. Despite being a national hero and having the ability to provide a nice house and plenty of food for her family, Kat is still worried. She managed to win the Hunger Games, despite the Panem government's plans. Her behavior is viewed by the evil President Snow as defiance, which is never tolerated. She is a well-known, popular figure, so the president will not kill her outright, but Kat lives in fear that at any moment, she and those she loves could be punished for her actions.

Soon Kat learns that her performance in the Hunger Games arena had far-reaching consequences. In beating the government at its own game the previous year, Kat unintentionally demonstrated that the all-powerful President Snow is not quite so all-powerful. Now President Snow expects Kat to prove that she is a loyal citizen who doesn't support the anti-government rumblings that are spreading throughout the country. Her support is vital since it was her act of defiance that ignited the rumblings to begin with. And if she doesn't succeed to President Snow's satisfaction, her family and friends will pay the price.

CATCHING FIRE is a gripping follow-up to THE HUNGER GAMES. All the same characters are back ' with the exception of those who were killed in Book #1, of course. Even more than in THE HUNGER GAMES, Kat is largely clueless about the strategies and plots that are going on around her. At times, this can be trying for the reader because by now she should know that everyone has an agenda, and if you're not directing the game, then you're a pawn. Still, her strength is an extraordinary instinct for survival. It's ironic that the Capitol government which created the Hunger Games and tries so hard to keep its people feeling helpless is also responsible for creating a person like Kat. She gained her skills and toughness by surviving unspeakably brutal conditions.

One key difference between the two books is that in THE HUNGER GAMES, reality TV was painted as a villain. A voyeuristic public's desire to be entertained by the suffering of others forced Hunger Games competitors to behave in inhuman ways. The oppressive government that created the competition was largely an ever-present background threat. In CATCHING FIRE, however, the government's cruelty is front and center as its boot heel presses ever harder on the throats of its people. The role of television and at-home audiences shifts in this book, and they become more of a weapon against the government than against the people.

As much as I enjoyed CATCHING FIRE, there were times, particularly in the first half, that it made me uncomfortable. There are so many parallels between the excesses of Panem's government and those of governments around our modern world. Governments that spy on their own people, starvation caused not by a shortage of food but from corrupt government policies, the impossibly wide divide between the "haves" and the "have-nots," and the helplessness suffered by citizens who believe there's nothing they can do about any of it. As I read, I kept asking myself, "How much will these people tolerate before they put a stop to it?" But then I winced time and again as I was forced to ask, "How much will I?"

CATCHING FIRE feels more serious and less like escapist fiction than THE HUNGER GAMES. It executes its message equally well, though, and the fact that I saw some of its twists coming didn't lessen their impact. Author Suzanne Collins has prepared another treacherous arena for her readers ' and, as in THE HUNGER GAMES, only some of the hazards are in the fictional world of Panem.

Reviewed by: K. Osborn Sullivan
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2012
Fan de SF dans mon adolescence, j'ai retrouvé avec plaisir cette ambiance de littérature d'anticipation dans l'oeuvre de Suzanne Collins. En termes de qualité littéraire, c'est en dessous de "1984" de Georges Orwell, ou de l'oeuvre d'Asimov ... mais le plaisir est comparable à celui procuré par ces oeuvres ! N'hésitez pas à le prendre en anglais, il y a bien sûr quelques termes inventés mais c'est très accessible et se dévore facilement.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2012
très bon livre,à lire si vous avez lu le premier tome,cette édition n'est pas spécialement belle et s'abime facilement mais le prix est raisonnable produit en bon état , réception rapide
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2014
Il est difficile de cibler un public précis à qui recommander ce livre. Cette saga a un pouvoir et une extraordinaire emprise sur le lecteur que j'associerais à peu d'autres livres.
Les Hunger Games ne sont pas des romans destinés uniquement aux adolescents. Ils peuvent aussi bien plaire aux adultes je pense, avec leur histoire prenante et leur action haletante.
Pour finir, cette saga, je pense, peut même parvenir à entraîner les plus piètres et démotivés lecteurs dans le tourbillon de la lecture et de la science fiction.

Je recommande vivement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2011
trilogie pour ados, mais en tant qu'adulte j'ai beaucoup aimé !!! aussi prenante que la série TUNNELS, elle aussi soit disant pour ados !!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2014
J'ai d'abord acheté le premier opus en me disant que cela allait me rajeunir, diminuer le generation gap. Et, en fait, j'ai adoré. Pas autant que "Millenium", mais bien. Je ne sais pas trop pourquoi (j'ai des a priori négatifs envers les livres à succès: "50 shades of grey" m'avait ennuyée). Mais, avant d'avoir fini le 1er tome, j'ai commandé les deux suivants.Bonne lecture!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2015
The Hunger Games Triology is one of the best young adult novels published these last few years. The books are even better than the movies. It is also interesting to show people how a dystopian society works. The second book is going a step further in the dictatorship side of the story and focus less on the characters than on the global situation.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2009
Suite du best-seller "The Hunger Games", "Catching Fire" est à la hauteur de nos attentes, si ce n'est plus. Le récit reprend là où s'était arrêté le précédent et le rythme de la narration y est soutenu, impossible donc de "s'ennuyer"! Le lecteur découvre, tout comme Katniss, l'immense effet provoqué par ses actions de défiance envers le capitol, soit l'organisation d'une rébellion. Bref, on attends avec impatience le troisième volume!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2012
Pas de mystère, cette série est en train de devenir culte, à juste titre, de part et d'autre de l'Atlantique...

Suspens. Histoire pleine de rebondissement. Univers bien construit. Vision politique clairevoyante. Ecriture simple mais propre (ce qui en Anglais n'est pas génant).

A lire, à lire et à lire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici