undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Relié|Modifier
Prix:17,02 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Suzanne Collins n’en finit pas de nous surprendre : après Hunger Games et Gregor, elle se lance dans l’album illustré !
Year of the Jungle brouille les pistes entre réel et fiction ! L’auteur nous livre un bout de son enfance. On y suit en effet un bout de vie de la petite Suzy dont le père vient de partir à la guerre, pour une année entière. La fillette se pose alors de nombreuses questions : où son père est-il allé ? Pour quoi faire ? Quand va-t-il revenir ?

Year of the jungle est vraiment un album surprenant. Pour être honnête, je ne pense pas qu’il sera édité en France. La France n’a pas le même rapport à l’armée que les Etats-Unis : Le patriotisme américain est bien connu et les soldats sont de vrais héros. Pourtant, j’ai trouvé l’album de Suzanne Collins très malin. En effet, on a tendance à oublier que les enfants, même les plus jeunes, peuvent comprendre les choses. Ici, la petite Suzy sait simplement que son papa est parti dans la jungle, sans savoir ce qu’il va y faire. L’auteur partage avec nous le stress qu’elle a réellement subi à travers cette absence, son étonnement de voir les adultes si inquiets, sa non-compréhension quand elle ne reçoit plus de cartes, même pour les occasions importantes. Mais ce qui m’a le plus marqué, c’est vraiment la peur de la fillette quand elle comprend où est vraiment son père. Et c’est là que je me suis dit que finalement, ce titre pourrait s’appliquer à n’importe quel évènement marquant pour un enfant : un divorce, un décès, une naissance… Suzanne Collins nous montre ici qu’il est important de parler aux enfants. Finalement, Year of the jungle est un album à faire lire aux grands en priorité et ce, même si les illustrations font vraiment jeunesse.

J’étais un peu sceptique concernant les illustrations : je ne suis pas vraiment habitué aux dessins de ce type. Pourtant, dès la lecture de la première page, on ressent dans le travail de James Proimos, une certaine innocence : celle qu’avait la jeune Suzanne Collins. On s’attache donc sans mal aux personnages et j’ai particulièrement aimé les passages où la petite fille est rattrapée par la réalité : c’était vraiment émouvant. Year of jungle nous prend aux tripes sans qu’on s’en aperçoive. On le commence, tout en douceur et au fur et à mesure, on s’approprie la peur de Suzy et on angoisse avec elle. Suzanne Collins et James Proimos nous montrent ainsi que plus que les monstres imaginaires qui pourraient se cacher sous leurs lits, la réalité peut effrayer les enfants encore !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici