Cliquez ici Cliquez ici CDV Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 21 janvier 2013
"A Dance with Dragons" m'a laissée sur deux sensations contradictoires :
1) l'impression de piétiner depuis 2 tomes, même si ce dernier m'a beaucoup moins ennuyée que le précédent ("A feast of crows").
2) l'impatience de connaître la suite, car Georges R R Martin trouve le moyen de nous laisser sur un terrible "cliffhanger" au dernier chapitre...

Dans tous les cas, je dois avouer que l'intrigue qui me passionne le plus est celle qui se déroule dans le nord, autour du Mur et au-delà (Jon, Bran, Wildlings, Stannis...). Après tout, si le fameux adage "winter is coming" prend tout son sens, c'est bien là bas ! Tout ce qui se passe au sud ou ailleurs me captive moins qu'au début, et c'est bien dommage.
En effet, hormis les événements du Nord qui nous maintiennent en haleine, je dirais que le roman piétine, et devient même carrément pénible à lire par moment. La plupart des personnages principaux tournent en rond, ou s'éparpillent dans des pérégrinations, des détours dont on a des difficultés à cerner l'objectif. Le plus passionnant d'entre tous, Tyrion, m'intéressait beaucoup dans les tomes précédents, mais là.. j'avoue avoir lu la plupart de ses chapitres en accéléré ! C'est un comble !
L'histoire d'Arya devient incompréhensible, je n'arrive pas à saisir l'intention de Georges RR Martin la concernant (mais la sait-il seulement ?).
Quant à Daenerys, on a envie de lui demander d'accélérer un peu le pas vers Westeros.
C'est à se demander si le parcours de chacun va pouvoir se recroiser un jour...
Avec cette multiplication d'intrigues dans l'intrigue, l'histoire s'en trouve considérablement complexifiée, comme s'il y en avait besoin. On finit par s'y perdre. Par exemple, il est désormais difficile de garder en tête tous les personnages, tant ils sont nombreux, sans parler du fait qu'ils ne sont pas aussi attachants que ceux que nous suivons depuis le départ. Comme trop de fils ont été tirés, la trame globale de l'histoire se délite, et finit par perdre sa colonne vertébrale.

Bref, à force de parler de la venue de l'hiver, on aimerait bien qu'il vienne enfin.
Alors Monsieur Georges R R Martin, s'il vous plaît, il est temps que tout cela se termine ! Et comme l'écrivain est connu pour écrire lentement, et pour repousser régulièrement les dates de sortie, il n'est pas certain que "Winds of Winter" paraisse en 2014... que d'attente !

PS. Avant d'infliger un VNU (comme certains le fond à la chaîne), ayez au moins l'honnêteté d'argumenter en donnant votre opinion. Merci d'avance.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 28 décembre 2015
GRRM a clairement su rebondir après un décevant "A Feast for Crows".
Ce 5eme tome, ou tout du moins la première partie, est selon moi dans la même lignée que a Storm of Swords: ça bouge de partout, fini les descriptions à rallonge (cf. Sam et Brienne dans AFFC), certains personnages vont se retrouver, des batailles qui se préparent...

Les +:
- "Reek" ou "The Turncloack" nous immerge dans la folie de Ramsay "Bolton" Snow... (pas de spoil quant à sa vraie identité).
- Jon/Daenerys/Tyrion... probablement les personnages qui possèdent le "meilleur" développement
- Davos, la petite main de Stannis... et il en a bien besoin

Les - (mais pas les personnages):
- 1 chapitre pour Aero Hotah, dommage car bouge chez les Martell. Ce personnage va t-il prendre de l'importance ou a t-il uniquement son utilité en tant que narrateur? A confirmer ou non par la suite.
- 1 chapitre pour Asha...il se passe toujours quelque chose lorsque GRRM développe les personnages des Iron Islands. Une fois de plus, on n'est pas déçu.

Le coup de coeur: Reek.
.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 12 décembre 2014
Sur l'aspect de l'édition de poche, rien à redire. C'est en anglais comme le titre de l'ouvrage l'indique!
Sur le contenu de l'ouvrage, comme les fans le savent déjà TOME 4 et TOME 5 sont un même ouvrage divisé en deux.
Comparativement au tome 3, l'intrigue, à mon goût, est moins intéressante, plus lente, laborieuse. Les personnages suivis sont plus ou moins intéressants et la narration est espacée (Ah oui, c'est vrai, qu'est ce qu'il devient ?, ça fait trois cents pages que je n'ai pas entendu parler de lui!)
On prend néanmoins toujours du plaisir à la lecture. Le TOME 5 me semble d'ailleurs plus plaisant que le TOME 4. On est au creux de la vague mais on sent l'intrigue se reconstruire et se densifier. Espérons que les dénouements seront à la hauteur de l'attente qui nous est infligée!
|0Commentaire|Signaler un abus
le 23 mai 2016
Est-il possible d'écrire mieux que le roman précédent? eh bien oui! Je fais partie de ceux qui ont adoré "a feast for crows", je ne me suis pas ennuyée une seule seconde tant j'adore lire cet écrivain et je trouve que cela est encore plus vrai avec "a dance with dragons". La prouesse narratologique est là, c'est indéniable mais en plus l'action est encore plus présente et surprenante que dans le tome précédent. Les points de vue sont ceux des personnages que tout le monde préfère et George Martin continue de nous éblouir avec des chapitre si bien écrits qu'il pourrait nous faire aimer n'importe quel personnage! Même les chapitres avec les Greyjoys (à mon sens les moins prenants) deviennent mystiques et époustouflants dans cet opus! Continuez d'écrire M. Martin, il faudrait plus de gens comme vous dans le monde littéraire!
|0Commentaire|Signaler un abus
le 3 décembre 2014
Après avoir terminé ce volume mon impression c'est qu'il est, ainsi que le volume précédent, un volume de remplissage pour un projet de saga en cinq volumes qui a été étiré en sept. Sur l'ensemble aucune des trois principales intrigues (les Targaryens, Le Mur, Westeros) ne progresse à la hauteur de 1000 pages. Au moins une ligne comprenant plusieurs chapitres mène à ce qui, par mort accidentelle du personnage, est de toute évidence une impasse. Encore s'agit-il là de chapitres où au moins il se passe quelque chose d'excitant même s'ils ne font pas avancer l'histoire mais que dire de celui sur l'humiliation de Cersei et surtout de celui, sur la vie de Daenerys dans la steppe avec son dragon? Vingt ou trente pages dans lesquelles à part dans la première et dans la dernière il ne se passe rien. Elle maigrit à force de ne manger que les restes du dragon, chope une diarrhée carabinée pour avoir mangé des baies qu'elle ne connait pas et qui d'ailleurs ne sont pas mûres, elle a ses règles et écoute chanter les petits oiseaux. A part ça rien. Il ne se passe quelque chose, elle ne rencontre quelqu'un, qu'à la dernière page. Pendant 28 pages elle est seule avec son dragon, ses baies pas mûres et ses petits oiseaux.

A part ça le livre se lit sans déplaisir, les chapitres sont presque tous individuellement intéressants et puis les volumes quatre et cinq seront nécessaires pour comprendre les deux derniers. Et puis à 5 ou 6 euros pour l'édition Kindle on aurait tort de se priver. C'est juste que ce que George RR Martin a fait en 4 volumes aurait dû être fait en 2. Et que vu son âge, son surpoids et le rythme où il publie on en vient à craindre qu'il ne décède avant d'avoir fini.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 30 novembre 2016
Histoire absolument au top, comme d'habitude George RR Martin nous emporte dans son univers pleins de coups tordus et de retournements de situation.

Je recommande, même si je suppose que vous n'avez pas besoin de mon avis pour le commander.
allez-y les yeux fermés
|0Commentaire|Signaler un abus
le 10 janvier 2013
J'étais dans l’excitation de lire la suite du livre 4 de games of thrones, et finalement l’excitation est vite retombée...

Le livre est plus gros que les précédents et les caractères sont plus petits, donc moi qui a besoin d'une certaine concentration à lire en anglais, j'ai du être beaucoup plus attentive. L'histoire continue avec ses trahisons et ses déchirements, l'intrigue est toujours intéressante, mais il me semble que le style est devenu beaucoup plus lourd.
A force de multiplier les descriptions inutiles, de disséquer la moindre émotion, il devient lassant de lire un livre qui se perd dans les tours et détours linguistiques. On en vient à espérer la phrase qui ira droit au but et qui fait avancer l'histoire.

J'ai beaucoup moins senti ce problème dans les livres précédents et la je dois dire que je suis déçue. J'étais pourtant enthousiaste à lire cet ouvrage, j'en suis arrivée à lire quelques pages par ci par là. Je le finirais par principe, mais avec moins d'envie que les précédents.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 20 avril 2014
...mais faut vraiment s'accrocher, parce que c'est du bon anglais; Pas le même niveau que la version originale de Harry Potter.

Mais pour ne pas se faire enfler par P********, qui s'amuse à couper les livres en trois pour vendre chaque tiers 15€, je me suis attelé à la version anglaise, et je ne suis vraiment pas déçu.
Comme toujours, des personnages plein de profondeur, des dénouements, de nouvelles intrigues, de nouveaux personnages ou des anciens, que l'on retrouve avec plaisir (ou non).

Je conseille donc!
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 14 mai 2014
Demarrage dificile pour une lecture en anglais car j'avais commence par les tomes en francais. C'est le prix de la version française qui m'a fait change et je ne suis pas decue! Je lis sur le kindle, j'ai donc accès au dictionnaire instantanément et ce n'est pas du luxe car j'en avais aussi besoin pour la lecture en francais (vocabulaire parfois avec des mots anciens).
Pour l'histoire: je ne serai pas la source de spoiler, mais il me tarde de lire la suite!
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 15 mai 2013
I can't wait to read the next one. This is a fabulous story with much fantasy - characters are quite complicated but so interesting.
The next book should be publicated in the summer and it will be a pleasure to jump again in George Martin's world.
Being a French-speaking native I can read it in English but I must admit sometimes it's not easy - there are many words I didn't know and at the beginning of the book I often had to look in a dictionnary.
|0Commentaire|Signaler un abus